Découvrir  > Pour éliminer les déchets alimentaires, Whirlpool invente la “poubelle recycleuse”

Written by 15 h 26 min Découvrir

Pour éliminer les déchets alimentaires, Whirlpool invente la “poubelle recycleuse”

Réduire de deux tiers ses déchets alimentaires ? C’est ce que permet Zera Food Recycler, cette poubelle qui les transforme en engrais.

Le 16/01/2017 par WeDemain
Réduire de deux tiers ses déchets alimentaires ? C'est ce que permet Zera Food Recycler, cette poubelle qui les transforme en engrais.
Réduire de deux tiers ses déchets alimentaires ? C'est ce que permet Zera Food Recycler, cette poubelle qui les transforme en engrais.

Vingt-quatre heures. C’est le temps qu’il faudra à la “poubelle recycleuse” de Whirlpool pour transformer les restes de votre dîner de la veille en engrais. Un petit exploit, quand on sait qu’il faut normalement plusieurs semaines pour produire du compost. En plus des déchets végétaux, les produits laitiers et viandes pourront aussi y être jetés, alors qu’ils sont généralement évincés du processus de compostage car ils attirent les insectes nuisibles et les rongeurs.

Jusqu’à sept jours de stockage

Côté utilisation, rien de plus simple. Il suffira de déverser ses restes dans la poubelle, qui pourra accumuler jusqu’à sept jours de déchets. Au préalable, il sera nécessaire de remplir un bac situé dans la partie inférieure de la poubelle avec un additif composé de noix de coco et de bicarbonate de soude. De quoi accélérer le processus de dégradation des déchets. L’appareil, qui fonctionnera sur secteur, sera également doté d’un filtre à air constitué de carbone pour éviter les mauvaises odeurs.

Pour rester dans l’air du temps, l’entreprise américaine propose également une application mobile afin d’activer l’objet à distance. Grâce à cette appli, il sera aussi possible d’être tenu informé de la progression d’un cycle de recyclage, du taux de remplissage ou encore du moment où il faudra changer le filtre à air.

Plus de 1 000 dollars

Malgré ses trois médailles remportées lors du CES 2017, l’innovation de Whirlpool présente quelques limites. D’abord, il faudra avoir les moyens de se l’offrir : la Zera Food Recycler sera accessible pour un peu plus de 1 000 dollars. Ce à quoi il faudra ajouter l’achat des packs d’additifs (nécessaire à chaque utilisation) ainsi que les filtres à air, à changer tous les deux mois. La matière récoltée, quant à elle, n’offre pas les mêmes qualités qu’un engrais standard à cause d’un temps de production raccourci. L’engrais ne doit être utilisé qu’en extérieur, et en surface afin d’éviter d’être en contact avec les tiges et les racines.

Si la production doit débuter en mars, la poubelle ne sera d’abord disponible qu’aux États-Unis. L’entreprise n’a, pour l’heure, pas indiqué de date de commercialisation en Europe.

Tags:

A lire aussi :

  • OUI DEMAIN : “Définir des limites à nos usages des objets connectés”

    Déchiffrer

    OUI DEMAIN : “Définir des limites à nos usages des objets connectés”

    Alexandra Deschamps-Sonsino, consultante et entrepreneuse en design industriel et en design d’interaction, était l’invitée de la 9e masterclass OUI DEMAIN, animée par WE DEMAIN pour les étudiants du groupe OMNES Education. Avec pour thème : "Créativité, design et objets connectés : en quoi sommes-nous responsables de ce que nous créons ?"
  • Hypoallergénique et connecté, ce foulard est en fait un masque anti-pollution

    Découvrir

    Hypoallergénique et connecté, ce foulard est en fait un masque anti-pollution

    Pour se protéger des particules fines sans ressembler à Dark Vador, la styliste française Caroline Van Renterghem a créé Wair, un foulard anti-pollution. Connecté à une appli, ce dernier permettra de se prémunir des particules fines et des polluants.
  • Mieux qu’un somnifère, ce bandeau connecté rend votre sommeil plus récupérateur

    Sante

    Mieux qu’un somnifère, ce bandeau connecté rend votre sommeil plus récupérateur

    Créé par une startup française, le casque Dreem permet d'allonger les phases de sommeil profond, durant lesquelles notre mémoire se consolide et nos cellules se régénèrent. Ses créateurs ont déjà levé 10 millions de dollars et embauché 60 personnes pour le développer.