Découvrir  > Trop cruelle pour les poissons, cette lampe-aquarium déchaine les internautes

Written by 13 h 57 min Découvrir, Pris dans la toile

Trop cruelle pour les poissons, cette lampe-aquarium déchaine les internautes

Le 31/08/2017 par WeDemain

“Au départ je me dis, tiens, des faux poissons, un peu glauque comme déco. Je me rapproche, et là je reste figée sur place, non non, ils sont bien vivants ces poissons.”
 
C’est avec stupeur que Sawah Bens, déambulant dans les rayons de Bricomarché le weekend dernier, découvre des poissons vivants confinés dans des petites lampes lumineuses.
 
Indignée du sort de ces bêtes, destinés à vivre dans des “pots de yaourts” , la jeune femme décide de dénoncer cette forme de maltraitance animale sur les réseaux sociaux. Très vite, son post Facebook est partagé plus de 13 000 fois.

Un coup de gueule qui a porté ses fruits

Suite à la forte mobilisation des internautes, Sawah obtient gain de cause : en début de semaine, l’équipe de Bricomarché poste un message sur le réseau social et précise son attention de retirer ces lampes décoratives de leurs magasins :

“S’attaquer au vrai problème”

Une première bataille de gagnée pour Sawah qui n’a pas dit son dernier mot et souhaite “s’attaquer au vrai problème”, soit l’existence même de cette lampe. Dans un nouveau commentaire, elle a appelé les internautes à demander des justifications à Tetral’entreprise à l’origine de la fabrication de l’objet. La société n’a pas tardé à répondre à la polémique dans un long message posté sur sa page Facebook : 

Après avoir rappelé que “le bien être des poissons était au coeur de ses préoccupations”, l’entreprise spécialisée en aquariophilie s’est défendue en précisant que le poisson, de l’espèce des combattants,évolue naturellement dans des eaux peu profondes et stagnantes en raison de ses particularités physiques”.

Un argument peu convainquant pour Nicolas Carvalho, vendeur à l’animalerie Paramount Aquarium à Paris et spécialiste de l’aquariophilie : 

“C’est absolument faux ! Certes, ces poissons d’élevage sont souvent introduits dans des rizières thaïlandaises de 30 cm de profondeur, mais elles sont très longues”, a t-il confié au Parisien

Selon lui, le poisson combattant – dont la taille varie entre 7 et 10 cm – a besoin d’au minimum 10 litres d’eau pour se développer correctement. La lampe-aquarium fabriquée par la société Tetra en contient 1,8 litres … 

L’entreprise essaierait-elle de noyer le poisson ?

Tags:

A lire aussi :