Découvrir  > William Amor, l’artiste qui transforme le plastique en fleurs

Written by 8 h 27 min Découvrir, Ma maison demain

William Amor, l’artiste qui transforme le plastique en fleurs

Le créateur autodidacte transforme les déchets plastique en compositions florales plus vraies que nature. We Demain a rencontré ce professionnel de l’upcycling dans son atelier de la Villa du Lavoir, à Paris.

Le 30/01/2020 par Pauline Vallée
La nouvelle télévision Samsung peut se tourner à  la verticale. (Crédit : Samsung)
La nouvelle télévision Samsung peut se tourner à  la verticale. (Crédit : Samsung)

Nous vous l’avions déjà présenté en 2015, alors que l’artiste autodidacte exposait ses créations au Front de Mode à Paris et dévoilait sa première installation monumentale à l’occasion de la COP21.

Quatre ans après cette première rencontre, William Amor sublime toujours les déchets plastiques en délicates créations florales.

Le créateur nous a reçu dans son atelier de la Villa du Lavoir, à Paris. L’occasion de présenter ses projets du moment, les nouveaux matériaux qu’il transforme et son engagement social auprès de travailleurs handicapés.

Tags:

A lire aussi :

  • Recyclage : des masques chirurgicaux transformés en visière et en boîtes

    Inventer

    Recyclage : des masques chirurgicaux transformés en visière et en boîtes

    Fabriqués à partir de microfibres plastiques, les masques chirurgicaux sont une source de déchets conséquente. Mais une entreprise de Nouvelle-Aquitaine a développé une méthode pour les recycler et les transformer en visière ou en boîte de rangement !
  • Le gel hydroalcoolique se consigne

    Inventer

    Le gel hydroalcoolique se consigne

    Depuis le mois de juin, une entreprise française propose un système de consigne pour les bouteilles de gel hydroalcoolique. L'initiative est pour le moment limitée à quelques rares pharmacies.
  • À Paris, bienvenue dans le premier hôtel zéro plastique

    Découvrir

    À Paris, bienvenue dans le premier hôtel zéro plastique

    L'hôtel Best Western Opéra Liège va remplacer dès le 1er février les dosettes de cosmétiques, les bouteilles et tous les plastiques à usage unique par des produits plus écologiques. Un pari osé, mais qui pourrait bien payer.
Close