Innovations vertes

MaaS : le numérique au service d’une mobilité plus durable

Cet hiver, si vous avez décidé d’aller skier dans les Alpes, vous n’aurez plus l’embarras du choix pour vous y rendre. Certes, vous aurez toujours le choix des modes de transport mais la difficulté pour définir le meilleur trajet se sera envolée. Depuis le 10 novembre, le site Savoie Mont-Blanc a lancé un nouveau service, Go Savoie Mont-Blanc, qui permet en une poignée de seconde d’afficher les meilleures options de trajet, selon vos préférences.

Parfait pour choisir une mobilité plurimodale à l’empreinte carbone la plus basse possible. Un service crucial pour les stations de ski car l’empreinte carbone des sports d’hiver provient à 57 % des déplacements pour venir en station, selon une étude menée par Mountains Riders, en partenariat avec POW et l’Ademe. Mais le service permet aussi d’afficher le trajet le plus rapide, ou le moins cher. À vous de voir.

Aperçu du MaaS Go Savoie Mont-Blanc. Crédit : DR.

Cinq ans de travail pour créer ce MaaS unique en son genre

Ce service unifié est ce qu’on appelle un MaaS (Mobility as a Service ou mobilité à la demande). Cette interface permet de planifier trajets et transferts très simplement. « Comme une sorte de menu à la carte, il suffit d’indiquer ses besoins via des filtres puis de laisser le système mouliner quelques secondes. Il affiche alors une série de résultats en ayant recours aux différentes options de mobilités disponibles : le plus écologique, le plus rapide, le moins cher, etc. », explique Grégory Guzzo, directeur associé d’Antidots.

Cette solution est le fruit de longues années de travail réalisées par l’entreprise française Antidots basée à Aix-les-Bains, en Savoie. Spécialisée dans l’ingénierie web, elle développe notamment des solutions numériques pour les territoires. Sa spécificité est d’être capable d’adresser aussi bien une ville qu’une région voire… le monde entier, comme ici dans le cas du service Go Savoie Mont-Blanc. Antidots est la seule société en Europe à être capable d’une telle prouesse technologique sur différents niveaux géographiques.

Le MaaS, quand le numérique vient transformer la mobilité

Ce calcul du meilleur itinéraire en porte à porte pour rejoindre les stations de ski françaises est permis grâce à un algorithme puissant mais aussi l’interfaçage du service avec de très nombreux opérateurs de mobilités, qu’il s’agisse de transports publics et privés (SNCF, Eurostar, Thalys, Lyria, Air France, Easyjet, Europcar, Budget, Hertz, Avis, Sixt…).

Un seul site pour préparer toutes les étapes de son voyage, de Los Angeles à une station de ski dans les Alpes françaises. Crédit : Go Savoie Mont-Blanc.

On peut ainsi mixer avion, covoiturage, train, vélo en libre-service, bus ou encore ferry. Le tour de force est de parvenir à interroger l’ensemble des données de ces acteurs de la mobilité et de trouver le bon mix selon les critères retenus. Horaires, tarifs, temps de transit réduit, etc. Et, grâce au calcul d’émissions de CO2 de chaque mode de transport, le trajet le plus respectueux pour l’environnement peut être choisi facilement.

MaaS : un seul panier, un seul paiement

« Nous sommes parvenus à homogénéiser toutes les données pour calculer la bonne combinaison selon les besoins. Et ce, sans surcoût pour le client. Pour cela, il nous a fallu plus de cinq ans de développement pour mettre au point les algorithmes combinatoires des flux de transports », affirme Grégory Guzzo, directeur associé d’Antidots.

Cerise sur le gâteau ce système de MaaS qui mixe les différents modes de transports est aussi capable de proposer un seul guichet pour tout acheter d’un coup (et bénéficier des réductions auxquelles vous pouvez avoir droit chez les différents opérateurs de transport (carte SNCF par exemple). Un seul panier, un seul paiement pour réserver l’ensemble du trajet multimodal. Dans le cas spécifique de Go Savoie Mont-Blanc, l’offre va jusqu’au dernier kilomètre, c’est-à-dire les cars de la société Altibus qui dessert les stations de ski françaises.

Dans certains cas de figure, cela va même plus loin : « L’offre MaaS des Saisies intègre même les navettes gratuites au cœur de la station, qui permettent aux vacanciers de rejoindre leur location facilement, indique Fabienne Roux, responsable communication pour Les Saisies Villages Tourisme. L’objectif est de faciliter la vie sur place tout en favorisant la mobilité douce. » Et soudain, aller en vacances au ski en famille et sans prendre sa voiture, cela devient possible. Et même assez facile.

SOUTENEZ WE DEMAIN, SOUTENEZ UNE RÉDACTION INDÉPENDANTE
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire
et abonnez-vous à notre magazine.

Recent Posts

  • Déchiffrer

Le bouchon en plastique, plus attachant que jamais avec la réglementation européenne

Les bouchons en plastique, souvent oubliés mais omniprésents, représentent une source majeure de pollution. La…

21 heures ago
  • Ralentir

La confédération générale des Scop et des Scic appelle à l’engagement face à l’extrême droite

Les acteurs de l’ESS, dont les Scop et les Scic, appellent à l’engagement face à…

2 jours ago
  • Inventer

Éducation et santé : l’innovation sociale imagine un futur plus inclusif

Le prix Entreprendre pour demain 2024 de la Fondation Sopra Steria-Institut de France récompense des…

2 jours ago
  • Innovation en Nouvelle-Aquitaine

Atelier des maraîchers : zéro gaspi, zéro invendu

À Bergerac, l'Atelier des Maraîchers lutte contre le gaspillage alimentaire en transformant les surplus de…

2 jours ago
  • Ralentir

Minuit 12 : quand la danse devient un cri d’alarme pour la planète

Entre art et militantisme, le collectif Minuit 12 réunit de jeunes danseurs et artistes pluridisciplinaires…

2 jours ago
  • Innovation en Nouvelle-Aquitaine

Ferme écologique de Gorce : respecter le vivant

À Esse, Sophie et Pédro ont fait de leur ferme un modèle d'agriculture biologique et…

2 jours ago