Ma maison demain

Ça arrive : des lave-linge avec filtre à microplastiques intégré

A chaque cycle, ce sont un peu plus de particules de plastique, issus des vêtements, qui partent avec l’eau. Car il n’y a pas que les détergents qui polluent lorsqu’on fait tourner un lave-linge. Selon une étude menée auprès de 32.800 personnes en Europe, Canada, Australie et aux États-Unis par PlanetCare.com, il s’avère que 85 % des participants ont déclaré être prêts à payer plus pour une machine qui retient les microplastiques.

Des résultats qui ont surpris Mojca Zupan, le CEO de PlanetCare.com, qui commercialise des filtres externes de filtration des lave-linge. « Nous avons fait ce sondage à l’origine pour voir à quel point la sensibilisation au problème des microplastiques est élevée. Et si les gens voulaient vraiment des filtres dans leurs machines à laver. Pour moi, c’était surprenant de manière positive [de voir] combien de personnes choisiraient un lavage machine avec un filtre même si cela coûte plus cher. » Selon le sondage, plus de la moitié (56 %) a déclaré savoir que les vêtements synthétiques perdent de minuscules morceaux de plastique lors du lavage. Et que ceux-ci peuvent finir par polluer les rivières, les lacs et les océans. Presque tous (97 %) ont déclaré qu’ils achèteraient une machine à laver équipée d’un filtre.

Un premier lave-linge avec filtre intégré

Une tendance de fond qui intéresse les fabricants d’électroménager. D’ailleurs, la marque allemande Grundig a récemment dévoilé le premier lave-linge GW7P79419W, doté d’un filtre à microplastiques intégré. Ce dernier est équipé de la technologie FiberCatcher. Elle « capture jusqu’à 90 % des microfibres pendant les cycles de lavage des vêtements synthétiques et permet de briser le cycle des microplastiques dès le lavage à la maison« , affirme un communiqué.

Ce filtre est présent au niveau du bac à lessives, et non à la sortie des eaux usées comme on aurait pu le penser. L’explication est toute simple : ce filtre nécessite d’être régulièrement changé pour rester efficace. Il faut en effet remplacer la cartouche tous les six mois environ (le prix des filtres n’est pas encore connu). Le prix du lave-linge, lui, est vendu aux alentours de 750 euros.

Le filtre « FiberCatcher » est situé au fond du bac à lessives. Photo : Grundig

A n’en pas douter, d’autres marques ne vont pas tarder à dévoiler des modèles similaires. En effet, d’ici au 1er janvier 2025, chaque nouvelle machine à laver neuve vendue en France devra être dotée d’un filtre qui récupère les microfibres de plastique qui se détachent des vêtements lors du lavage. Cette mesure a été adoptée dans le cadre de la loi pour l’économie circulaire, adoptée en février 2020. La secrétaire d’État à la Transition écologique, Brune Poirson, a d’ailleurs rencontré bon nombre de fabricants pour en discuter avec eux. La France est le premier pays au monde à légiférer sur la question.

Géré directement ou via une appli, il est possible d’activer ou de désactiver le filtre microplastiques. Photo : Grundig.

Recent Posts

  • Découvrir

TerraNeon, l’IA capable de prédire l’impact de nos décisions sur la planète

Quelles conséquences environnementales, économiques et sociales aura une décision ? Une intelligence artificielle, TerraNeon, a été…

21 heures ago
  • Découvrir

Deux siècles de climat de la France en 330 millions de données

Le site Keraunos a compilé les données d'observations météorologiques collectées par 12 079 stations depuis…

2 jours ago
  • Découvrir

Les déchets numériques ont bondi de 30 % en 12 ans, selon l’ONU

Entre 2010 et 2022, l'impact écologique de nos vies numériques est en nette hausse ,selon…

3 jours ago
  • Respirer

Slow tourisme en Italie : trouver refuges en Vallée d’Aoste

Et si, cet été, on prenait un peu de hauteur pour quelques jours de randonnée…

4 jours ago
  • Partager

Qualité de l’eau de la Seine : les tests de Surfrider Foundation inquiètent

L'ONG Surfrider Foundation teste régulièrement la qualité de l'eau de la Seine à Paris. À…

4 jours ago
  • Inventer

À Oman, des bus propulsés par du biodiesel à base de graines de dattes

L'Université Sultan Qaboos explore le transport durable en transformant un déchet agricole abondant en carburant…

5 jours ago