Ma maison demain  > Quand les économies de consommation deviennent un sport d’équipe : le défi famille à énergie positive

Written by 12 h 22 min Ma maison demain • One Comment

Quand les économies de consommation deviennent un sport d’équipe : le défi famille à énergie positive

Chaque année, de décembre à mai, des familles s’affrontent en équipe. Leur objectif ? Réduire leur consommation d’énergie de 8 % sans que leur confort de vie ne s’en retrouve altéré. En moyenne, les foyers participants parviennent à économiser 200 euros par an. À Paris, cela équivaut à la consommation de 14 immeubles en un an !

Le 02/06/2016 par Natacha Delmotte

“[En] installant des ampoules à LED, ou en faisant un peu plus attention aux appareils en veille inutilement, on est arrivés à faire descendre notre facture d’électricité à 16 € par mois”. Pour la deuxième fois, Adrien a participé, avec sa compagne Mathilde, au défi famille à énergie positive . Lors de leur première expérience, ils avaient déjà réussi à économiser une centaine d’euros, assure-t-il à France 3 Nord Pas-de-Calais.

Lancée en 2008 en Haute-Savoie par l’association Prioriterre , l’opération “défi famille à énergie positive” s’est étendue depuis 2011 sur l’ensemble du territoire français. Avec, pour chaque famille participante, un objectif par hiver : celui de réduire sa consommation d’énergie de 8 %. Un chiffre qui correspond aux objectifs du protocole de Kyoto , dans le cadre duquel l’Union européenne s’était engagée à baisser de 8 % ses émissions de gaz à effet de serre entre les années 2008 et 2012 (par rapport à celles de 1990).

Cette année, 7 600 familles se sont inscrites au défi. Des familles réparties au sein de 960 équipes, sur 120 territoires différents. Alors que l’édition 2015-2016 touche à sa fin et que les résultats nationaux ne sont pas encore publiés, au niveau local, les équipes communiquent déjà leurs succès : Un succès de taille, qui montre que réduire de 8 % sa consommation d’énergie est facilement réalisable.

La répartition nationale des Familles à énergie positive (Crédit : Famille à énergie positive/Facebook)

200 euros d’économie en moyenne sur la facture

En Haute-Savoie, les 68 foyers qui ont participé ont ainsi réussi à économiser en moyenne 11 %. Dans la métropole lilloise, les treize familles participantes de la ville de Seclin ont réussi à obtenir un gain de 15 %, soit 400 euros d’économie par an et par foyer. En Alsace, vingt équipes, rassemblant au total 170 familles, ont réussi à atteindre 12 % en moyenne de réduction de consommation…

À Paris, ce sont 280 familles qui ont réussi à atteindre un résultat plus que satisfaisant, car dépassant l’objectif initial : 11% d’énergie économisée, soit 118 600 kWh, ou la consommation de 14 immeubles parisiens en un an. Les témoignages individuels sont encore plus étonnants parfois :

“Les résultats pour les 4 familles de notre immeuble sont beaucoup plus importants que ce à quoi je m’attendais : entre 34 et 54 % d’économie d’énergie !” explique Olivier T. à l’Agence parisienne du climat

Il n’est pas nécessaire de tous les énumérer pour se rendre compte que les économies sont réelles : En moyenne, chaque année, les participants réalisent 12 % d’économie d’énergie, ce qui se traduit, sur les factures, en 200 euros de moins à dépenser, par an et par foyer.

À LIRE AUSSI : À Strasbourg, le plus haut immeuble à énergie positive au monde entre en chantier

Tags:

Notre dossier spécial COP26 :