Partager  > Nestlé veut analyser votre ADN pour mieux vous vendre des régimes

Written by 12 h 11 min Partager

Nestlé veut analyser votre ADN pour mieux vous vendre des régimes

La multinationale suisse vient de lancer un programme de recherche qui prévoit l’étude des plats consommés par ses participants, ainsi que… des analyses ADN et sanguines. Le but ? Fournir des régimes personnalisés… à base de produits Nestlé.

Le 20/09/2018 par WeDemain
La multinationale suisse vient de lancer un programme de recherche qui prévoit l’étude des plats consommés par ses participants, ainsi que... des analyses ADN et sanguines. Le but ? Fournir des régimes personnalisés... à base de produits Nestlé.
La multinationale suisse vient de lancer un programme de recherche qui prévoit l’étude des plats consommés par ses participants, ainsi que... des analyses ADN et sanguines. Le but ? Fournir des régimes personnalisés... à base de produits Nestlé.

On connaît la citation d’Anthelme Brillat-Savarin “dis-moi ce que tu manges, je te dirai ce que tu es”. Et si ce proverbe devenait : “donne-moi ton ADN, je te dirai ce que tu dois manger” ? Car notre identité génétique attire désormais l’attention de l’industrie l’agroalimentaire.
 
L’entreprise Nestlé vient de lancer un programme qui propose “à chaque consommateur un mode de vie sain et personnalisé en fonction de son régime alimentaire, et/ou de l’analyse de son ADN et/ou de l’analyse de son sang.” Environ 100 000 Japonais seraient déjà inscrits à ce nouveau service du Nestlé Wellness Ambassador – un système personnalisé pour améliorer sa santé.

Des capsules alimentaires : thés enrichis, smoothies et lait

Concrètement, les participants envoient à Nestlé des photos de leurs plats via une application dédiée, photos qui seront “analysées avec une technologie de reconnaissance d’aliments”. Ceux qui le souhaitent peuvent aussi effectuer une analyse ADN en fournissant leur salive à l’entreprise Genetics Healthcare. Celle-ci séquencera plusieurs gènes, ce qui permettrait de déterminer les risques liés à certains cancers, les aliments à privilégier selon son métabolisme… et même selon son type de peau !

À partir de toutes ces analyses, le leader agroalimentaire suggère au participant des idées de recettes et l’achat de capsules Nescafé – une filiale de l’entreprise, évidemment. Chaque participant reçoit une machine Nescafé Dolce Gusto, qui non seulement prépare du café, mais aussi des boissons alimentaires. Les goûts varient du matcha enrichi en minéraux, de smoothies de chou frisé (rappelons que nous sommes au Japon) et de fruits… jusqu’au lait contenant “des ingrédients pour un vieillissement en bonne santé [sic]”, précise un porte-parole de l’entreprise. What else ?!

Une analyse ADN pas fiable

L’entreprise Nestlé tient à préciser qu’elle ne recevra pas les résultats des tests ADN et sanguins mais seulement le “groupe de régime alimentaire” auquel la personne appartient. Mais au delà du risque de dévoiler son intimité génétique à un laboratoire d’analyse ADN, nos gènes peuvent-ils vraiment nous fournir des informations sur un régime alimentaire complet à adopter ?

“Nous n’avons pas assez de données à ce jour pour faire des tests fiables aujourd’hui”, tranche Patrick Borel. Ce directeur de recherche travaille au Centre cardio-vasculaire et nutrition, à Marseille. Cela fait une dizaine d’années qu’il travaille sur la nutrigénétique, c’est-à-dire à l’influence des gènes sur notre réponse aux aliments.

Patrick Borel est sceptique face à la promesse de Genetics Healthcare de pouvoir recommander plus d’œufs ou de céréales complètes à partir d’un simple séquençage de trois gènes. “Honnêtement, j’aimerais qu’on en soit là, mais ça va trop loin. Nos connaissances sont beaucoup trop préliminaires.” Et le chercheur de rappeler que les gènes ne sont qu’un des nombreux facteurs de risque de maladie.
 
Reste que ce service proposé par le programme Nestlé Wellness Ambassador est une formidable opportunité pour la multinationale de développer un marché lucratif. Bien que chaque participant reçoive gratuitement une machine à capsules ainsi que ses résultats ADN et sanguins, les capsules alimentaires de Nestlé sont bien à vendre. Et leur prix est salé : 600 dollars par an, estime le journal Bloomberg. Un chiffre que n’a pas souhaité commenter Nestlé.
 

A lire aussi :