Partager

Supernova, le réseau social solidaire où chaque like se transforme en don

S’abonner, scroller, liker… Et si ces petits gestes du quotidien pouvaient permettre de soutenir une cause caritative ? C’est en tout cas le pari de Dominic O’Meara. Un milliardaire britannique qui a lancé fin décembre un réseau social d’un nouveau genre. Baptisée Supernova, l’application mobile permet de soutenir des associations. Elle se présente comme une alternative “éthique, solidaire à bienveillante” aux réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram ou TikTok.

“Notre technologie et notre accessibilité permettent au monde de s’entraider en utilisant les réseaux sociaux”, a déclaré Dominic O’Meara au site américain TechCrunch.

En apparence, l’appli est un mélange d’Instagram et de TikTok. Celle-ci permet de publier des photos ou des vidéos, de commenter et de liker les posts des autres utilisateurs, de s’abonner à des comptes, de discuter par messages privés, de former des groupes… 

Supernova, une alternative solidaire et éthique aux réseaux sociaux

La seule différence, c’est que lors de son inscription, l’utilisateur choisit une cause à soutenir. Comme le changement climatique; le bien-être animal; la santé et bien-être; l’aide aux sans-abri; les droits de l’homme; la santé mentale ou la dépollution de l’océan. Chaque like se transforme en don pour la cause choisie.

En effet, 60 % des revenus publicitaires de l’appli seront reversés aux œuvres caritatives sélectionnées. Ces dons seront distribués en fonction des préférences des membres, pour différentes causes. Jusqu’à présent, la marque de sport ASICS est la première à parrainer Supernova. Et l’association caritative de santé mentale MQ Mental Health est la première asso sélectionnée à en bénéficier.

Si l’application parvient à capter “1 % ou plus du marché mondial de la publicité sur les réseaux sociaux, quelque 600 millions de livres sterling [environ 718 millions d’euros] seraient reversées chaque année à des organisations caritatives”, selon son fondateur. “Faire partie d’une ‘nouvelle ère’ des médias sociaux est formidable pour les marques”, assure-t-il. “Les grands annonceurs en ont marre du statu quo sur les réseaux sociaux. Notre produit est entièrement évolutif. Et si nous n’atteignons que 1 % de la génération Z, nous toucherons chaque jour 40 millions de personnes avec les publicités de nos sponsors. C’est largement suffisant, car les annonceurs recherchent désormais la qualité plutôt que la quantité.”

À lire aussi : Altruwe : un réseau social peut-il booster l’altruisme ?

Créer un espace d’interactions positives

La génération Z (les personnes nées entre 1997 et 2010) est la principale cible du britannique. La “génération climat”, la jeunesse engagée qui utilise en masse les réseaux sociaux mais qui souhaite aussi avoir un impact positif et soutenir de bonnes causes. 

L’objectif du fondateur est aussi de créer un espace où les membres se sentiront “en sécurité et encouragés à avoir une interaction positive, inspirante et valorisante avec leurs amis… Sans avoir à être témoin et à endurer de la haine, du racisme, de l’homophobie et de la politique extrémiste”. Et cela, grâce à une modération pour le moment 100 % humaine. 

L’application est aujourd’hui uniquement disponible au Royaume-Uni et aux États-Unis. Un site internet devrait être créé prochainement et l’appli déployée dans plus de pays.

D’autres plateformes ont tenté de concurrencer les mastodontes que sont Facebook, Instagram ou Twitter. Reste à voir si le côté solidaire de Supernova charmera les utilisateurs et les incitera à délaisser les autres réseaux sociaux. 

Recent Posts

  • Partager

Qualité de l’eau de la Seine : les tests de Surfrider Foundation inquiètent

L'ONG Surfrider Foundation teste régulièrement la qualité de l'eau de la Seine à Paris. À…

12 heures ago
  • Déchiffrer

Hype the hike : oubliée la randonnée à la papa, la Gen Z redécouvre la nature à sa manière

La randonnée, un truc de vieux ? Pas si vite ! La Gen Z se réapproprie…

1 jour ago
  • Ralentir

Mycobiote : les secrets bien gardés des champignons dans nos vies

Le mycobiote, la composante fongique du microbiote, est essentiel pour la santé des plantes et…

2 jours ago
  • Déchiffrer

Habitudes nutritionnelles des centenaires : des manies à prendre avec des pincettes

Découvrez pourquoi les réponses décalées des centenaires sur leur longévité cachent un biais statistique méconnu.…

3 jours ago
  • Découvrir

Milvue : quand l’IA fait gagner 30 à 40 % de productivité aux radiologues

L'intelligence artificielle s'impose progressivement comme un outil incontournable dans le domaine médical. La start-up française…

5 jours ago
  • Découvrir

Ogres des mers : 7 navires-usines qui ravagent nos océans

Des navires-usines géants arpentent les océans, véritables usines flottantes de pêche industrielle. Avec des capacités…

5 jours ago