Respirer  > Seul un Français sur cinq estime que le changement climatique impactera notre consommation

Written by 17 h 20 min Respirer

Seul un Français sur cinq estime que le changement climatique impactera notre consommation

C’est ce que révèle un sondage commandé par OpenDiplomacy, à trois semaines du début de la conférence des Nations unies. Les personnes interrogées se montrent par ailleurs peu optimistes quant à un accord à l’issue de la COP21.

Le 06/11/2015 par WeDemain
C'est ce que révèle un sondage commandé par OpenDiplomacy, à trois semaines du début de la conférence des Nations unies. Les personnes interrogées se montrent par ailleurs peu optimistes quant à un accord à l'issue de la COP21.
C'est ce que révèle un sondage commandé par OpenDiplomacy, à trois semaines du début de la conférence des Nations unies. Les personnes interrogées se montrent par ailleurs peu optimistes quant à un accord à l'issue de la COP21.

En mars, une étude BVA révélait que 75 % des Français pensaient que les chances d’aboutir à un accord à la COP21 étaient maigres, voire nulles. Huit mois plus tard, à trois semaines de l’événement, un nouveau sondage réalisé par l’entreprise Opinionway pour OpenDiplomacy indique qu’ils seraient un peu plus nombreux à y croire.

D’après le rapport, les Français seraient à présent 40 % à estimer « qu’aucun engagement déterminant pour l’environnement ne sera pris au cours de la conférence climat de Paris ». Un pessimisme moins vif chez les 25-34 ans, qui sont seulement 31 % à juger qu’aucun engagement ne sera pris.

Au delà de la COP21, les Français se montrent peu alarmés par le réchauffement de la planète. Pour seulement 28 % des personnes interviewées, le changement climatique est « une urgence absolue qui doit être la principale priorité des gouvernants ». Même si, pour 41 % d’entre eux, il s’agit – tout de même ! – d’une « priorité à laquelle les politiques doivent porter plus d’attention ».

Une priorité dont les États seraient les plus à même de se charger selon 53 % des sondés, ou une organisation mondiale de l’environnement, encore inexistante aujourd’hui (39 %). Autre constat : les Français sont plus nombreux à croire au pouvoir individuel (33 %) qu’à qu’à la capacité d’action des entreprises (25 %).

Pas d’impact sur la production industrielle et la consommation ?

S’ils ont (en partie) conscience du problème, une part non négligeable des Français minimise paradoxalement la façon dont le changement climatique pourrait transformer la société et l’économie : 38 % des personnes interrogées considèrent que cela « n’aura aucune conséquence sur la croissance ou la relance économique ».

À l’inverse, 19 % des sondés estiment que le réchauffement climatique ajoutera « des contraintes sur la production industrielle et la consommation », de nature à compromettre la relance économique. Face à eux, 41 % des Français le voient comme une opportunité pour la France d’augmenter sa croissance « grâce aux opportunités économiques liées à la croissance verte ».

Ces leviers économiques se trouveraient « massivement dans les énergies renouvelables », selon 49 % des Français, ou dans la réduction, voire la suppression des subventions à l’agriculture intensive (40 %). À noter que seuls 16 % des sondés pensent qu’il faudrait développer une fiscalité écologique « au plan local, pour financer la transition écologique des territoires ».

Hasard du calendrier, la publication de cette étude a été suivie, ce vendredi 6 novembre, de l’annonce par le gouvernement d’une campagne de sensibilisation du grand public aux enjeux climatiques. Son nom : La planète est entre nos mains.

A lire aussi :

  • La Suisse, premier pays condamné pour inaction climatique

    La Suisse, premier pays condamné pour inaction climatique

    Les "Aînées pour le Climat" ont gagné leur bataille juridique contre la Suisse. La Cour européenne des droits de l'homme de Strasbourg a donné raison à l'association.
  • 5 livres pour comprendre l’impact environnemental de nos choix quotidiens

    5 livres pour comprendre l’impact environnemental de nos choix quotidiens

    De la consommation de bananes aux innovations low-tech, découvrez comment – au travers de cinq livres – nos choix quotidiens peuvent impacter l'environnement et explorer des solutions pour un futur plus vert.
  • ChangeNOW : Les héros de l’urgence en première ligne

    ChangeNOW : Les héros de l’urgence en première ligne

    Ils interviennent au plus vite et au plus près. Pour améliorer l’efficacité de leur action lors de catastrophes naturelles ou de conflits, les first responders ne cessent d’innover. Ils sont mis en lumière dans le cadre de ChangeNOW, le plus grand événement des solutions pour la planète qui se tient au Grand Palais éphémère, à Paris, les 25, 26 et 27 mars.