Respirer  > Un plastique à base de CO2 pour fabriquer des coques de portable

Written by 13 h 36 min Respirer

Un plastique à base de CO2 pour fabriquer des coques de portable

Une entreprise californienne est parvenue à fabriquer du plastique à partir des gaz à effet de serre présents dans l’atmosphère. Un matériau qui, à l’inverse de produire du CO2, en élimine ! Les applications possibles sont multiples : housses d’ordinateurs, coques de téléphones…

Le 02/07/2014 par WeDemain
Aircarbon, le plastique fait à  partir du carbone contenu dans l'air © Usa Today
Aircarbon, le plastique fait à  partir du carbone contenu dans l'air © Usa Today

De quoi est fait le plastique ? De carbone. Où trouve-t-on du carbone ? Dans l’air, notamment. Alors, pourquoi ne pas fabriquer notre plastique avec le gaz carbonique de l’atmosphère ? Non, ces questions ne sont pas sorties de la bouche d’un enfant mais de celles des ingénieurs de l’entreprise Newlight Technologies, en Californie, qui a décidé de s’y pencher très sérieusement. La société a ainsi mis au point Aircarbon, une technologie capable de capturer le carbone présent dans l’air pour le transformer en un plastique aux performances comparables à celles de ses homologues classiques. Résultat : zéro pétrole utilisé et un bilan carbone négatif, puisque des gaz à effet de serre retirés de l’atmosphère durant le processus !
 
Les gaz à effet de serre comme ressource
 
La fabrication de plastique consomme 4 % du pétrole produit dans le monde. « C’est en lisant un article sur les émission de gaz des fermes américaines que je me suis dit : mais pourquoi ne pas utiliser ce carbone comme une ressource ?, raconte Mark Herrema, fondateur de Newlight. Mais il a fallu plus de dix ans pour passer du concept à la technologie. » Newlight capture l’air présent à proximité des fermes, usines de traitement de l’eau, décharges et installations d’énergie, particulièrement chargé en carbone. Le gaz est ensuite transformé, via biocatalyse, en un polymère liquide qui peut être transformé en plastique. Le tout pour un coût neuf fois inférieur aux précédentes tentatives de transformation des gaz à effet de serre en plastique, selon l’entreprise.  
 
Preuve que la technologie est au point : Dell vient de lancer un projet pilote avec Newlight pour fabriquer intégralement les housses de protection de ses ordinateurs portables aux États-Unis et au Canada à partir d’Aircarbon. Newlight fabrique également des chaises et des coques pour Smartphones à partir d’Aircarbon. En Chine, le designer néerlandais Daan Roosegarde veut lui installer des aspirateurs à pollution dans les parcs pour fabriquer des bijoux à base de carbone. Un sujet à retrouver dans We Demain n°7 !
 
 
 

Tags:

A lire aussi :

  • La voiture électrique est-elle vraiment écolo ?

    Inventer

    La voiture électrique est-elle vraiment écolo ?

    Retrouvez cet article dans la revue We Demain n°23, disponible sur notre boutique en ligne.  La “voiture zéro émission” n’est pas un exploit d’ingénierie, c’est une bidouille de marketing. Si elle déplace effectivement les émissions de gaz polluants hors des villes – un grand pas pour la qualité de l’air urbain –, l’appellation “zéro émission” …
  • Locales, bio et de saison : 18 recettes de cuisine pour sauver le climat

    Découvrir

    Locales, bio et de saison : 18 recettes de cuisine pour sauver le climat

    Réduire l'empreinte carbone de son assiette, c’est possible grâce à une alimentation gourmande qui privilégie le végétal et limite viande. C’est le message d’Yves Leers et Jean-Luc Fessard dans leur livre "Ça chauffe dans l’assiette", qui propose 18 recettes.
  • COP21 : “Les objectifs sont ambitieux, mais les solutions restent nébuleuses”

    Debats-opinions

    COP21 : “Les objectifs sont ambitieux, mais les solutions restent nébuleuses”

    TRIBUNE. Par Matthieu Guérin, consultant en énergies renouvelables et solutions alternatives.
Close