L'extension web qui courcircuite la SNCF, Amazon et la FNAC

I Publié le 10 Juin 2015

"Le Même en Mieux" est un outil qui donne accès à des offres commerciales alternatives : moins chères, plus éthiques. L'objectif du créateur de ce "pop-utile" : faciliter la circulation de l'information en matière d'e-commerce.


(Crédit : Le Même en Mieux)
(Crédit : Le Même en Mieux)
Un trajet en covoiturage à la place d'un billet de train, un livre à acheter chez un petit libraire plutôt que sur Amazon... C’est ce que propose Le Même en Mieux, une extension pour navigateur qui traque sur le web les offres alternatives. En clair, les mêmes produits et services, en moins cher et plus éthique.

Mais attention, il n’est en aucun cas question de pop-up ou de publicité intempestive. Une fois installé sur votre navigateur internet, cet outil se contente de vous proposer des alternatives aux offres des sites que vous consultez.
 
"Le Même en Mieux est une alternative à la publicité. On ne propose pas une nouvelle offre mais un service", explique Baptise Rabourdin, membre de l'équipe du Même en Mieux.

Ainsi, lorsque vous planifiez un trajet sur voyages.sncf.com, Le Même en Mieux affiche une bannière qui vous proposera le même trajet en moins cher : soit en présentant un site vendant le même billet moins cher, soit en suggérant un autre moyen de transport. Le covoiturage par exemple, grâce à un partenariat avec Blablacar.

(Crédit : Le Même en Mieux)
(Crédit : Le Même en Mieux)
Après avoir investi le secteur des transports, la start-up se diversifie, en étendant ses services à la vente au détail. En surfant sur Amazon son utilisateur se voit désormais proposer d'acheter les livres qui l'intéressent dans une librairie de proximité. Et ce grâce à un outil de géolocalisation.

Bientôt, l'équipe entend même intégrer les bibliothèques municipales à son outil. "Le but est de lire un livre, peu importe qu'il soit acheté ou consulté", estime Baptiste Rabourdin.

Quant à l'utilisation des données utilisateur, même si l'extension est en open source, celles-ci demeurent anonymes et protégées, comme le prévoit la charte du site.

Les experts du sujet prêteront à cet outil une furieuse ressemblance avec Amazon killer, une extension capable de modifier les pages d'Amazon pour y intégrer une option "librairie", ce qui est aujourd'hui illégal. Les fondateurs du Même en Mieux, quant à eux, tiennent à se différencier par leur conception plus éthique et non activiste des choses. Pour contrer Google, qui a tendance à favoriser les sites déjà bien répertoriés, l'extension cherche à suggérer des alternatives habituellement peu mises en valeur par le moteur de recherche.

 
(Crédit : Le Même en Mieux)
(Crédit : Le Même en Mieux)


Qu'en pensent les entreprises dont l'offre se retrouve mise en concurrence ? L'équipe a notamment rencontré Voyages-sncf. Au dire de Baptiste Rabourdin, l'entreprise ne se serait pas montrée ravie par l'arrivée de cette extension, tout en signifiant qu'elle n'agirait pas en justice contre elle. Fort de cet accord tacite, Le Même en Mieux espère élargir son champ d'activité au site de voyage booking.com et à des sites de vêtements.
 
"Les internautes ont toujours besoin de comparer, mais le prix n’est pas toujours le seul critère", précise Baptiste Rabourdin, également fondateur du guide eco-sapiens.

Désormais, l'entreprise entend se démarquer de la simple fonction de comparateur de prix, pour aller vers des alternatives plus éthiques. Baptiste Rabourdin évoque notamment une nouvelle fonction de l'extension, qui suggèrera à l'internaute d'opter pour le même produit, mais fabriqué en France, ou en matière recyclée par exemple.


Jean Duffour
Journaliste à We Demain
@JeanDuffour
 







WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE