100% ado  > Quel impact du numérique sur la planète ?

Written by 17 h 42 min 100% ado, Déchiffrer • 5 Comments

Quel impact du numérique sur la planète ?

Même si surfer sur Internet ou échanger des messages sur smartphone paraît complètement virtuel, l’impact du numérique sur l’environnement, lui, est bien réel ! Le point sur le numérique responsable et quelques idées reçues, en partenariat avec l’ADEME.

Le 17/12/2020 par WeDemain
Crédit : PrincessH
Crédit : PrincessH

Cet article a été publié dans WE DEMAIN 100 % ado n°2 en partenariat avec l’ADEME

Comme le numérique est virtuel, il ne peut pas polluer la planète”

FAUX. Aujourd’hui, le numérique génère 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Cette “pollution numérique” est due à la fabrication des équipements (smartphones, ordinateurs…), mais aussi à leur consommation d’énergie et à celle des data centers et réseaux qui sont nécessaires pour faire fonctionner des services comme Internet ou les applications mobiles. Heureusement, il est possible d’avoir une utilisation plus raisonnable du numérique en adoptant des éco-gestes au quotidien.

“Les notifications reçues sur son téléphone n’ont pas d’impact sur sa consommation d’énergie”

FAUX. Plus il y a d’applications sur le téléphone, plus il y a d’échanges de données et plus cela consomme de la batterie. Petit conseil : supprimez les applis que vous n’utilisez plus et pensez à bloquer les notifications quand elles ne sont pas nécessaires. Cela permettra de recharger  moins souvent votre téléphone.

Crédit : PrincessH

“Il vaut mieux stocker ses photos et vidéos sur le Cloud pour libérer de l’espace sur son portable”

FAUX. Le Cloud est très pratique. Cet espace de stockage virtuel est comme une gigantesque armoire dans laquelle on peut ranger tout un tas de fichiers sans limites ! Mais, à chaque stockage et chaque consultation sur le Cloud, les données voyagent et font des allers-retours entre les utilisateurs et les serveurs informatiques logés dans les data centers… Ce qui génère de la pollution numérique. Le bon réflexe pour la planète ? Stockez de préférence vos données sur un disque dur externe et sauvegardez uniquement le strict nécessaire sur le Cloud.

Crédit : PrincessH

“Changer de téléphone régulièrement, c’est une forme de surconsommation”

VRAI. Comme beaucoup d’autres objets, le smartphone n’échappe pas au phénomène de surconsommation. Entre les promotions et les sorties régulières de nouveaux modèles toujours plus performants, on est incité à changer de smartphone en moyenne tous les 2 ans ! Et souvent alors même que notre ancien modèle fonctionne encore…

Cette surconsommation est néfaste pour la planète, car elle nécessite de fabriquer toujours plus de smartphones ce qui demande d’exploiter toujours plus de ressources naturelles et consomme de l’énergie. De plus, cela génère des déchets. Le bon geste : attendez le plus possible avant de remplacer votre téléphone et prenez en soin.

“Quand son smartphone est cassé ou en panne, c’est plus rentable d’en racheter un neuf”

FAUX. Si votre téléphone a moins de 2 ans, pensez à utiliser la garantie légale auprès de votre revendeur. S’il n’est plus sous garantie ou que les dommages ne sont pas couverts, vous pouvez aussi faire appel au service après-vente du constructeur ou à un réparateur. Mais si votre smartphone est irréparable, rapportez-le dans les bornes de collecte en magasins pour qu’il soit recyclé. Beaucoup trop de téléphones inutilisés dorment dans les tiroirs ! Et pour l’achat d’un nouveau modèle, pensez aux téléphones reconditionnés qui sont nettoyés et révisés avant d’être vendus et qui ont l’avantage d’être moins chers.

“La fabrication des smartphones a un impact énorme sur l’environnement”

VRAI. La fabrication des smartphones – comme de tous les appareils numériques – nécessite d’extraire des métaux rares dans certaines régions du monde au détriment de l’environnement et souvent des populations locales… De leur conception à leur distribution, ces appareils sont transportés à travers le monde, ce qui produit de grandes quantités de CO2 (un gaz à effet de serre). Par exemple, un smartphone fait en moyenne 4 fois le tour de la planète pour être fabriqué !

“Les appareils numériques consomment beaucoup d’énergie”

VRAI. À la maison, les appareils numériques consomment de plus en plus d’électricité. Et pour cause : on les laisse allumés en permanence, on envoie sans cesse des messages, on multiplie les recherches sur Internet… D’ailleurs, si Internet était un pays, ce serait le 3ème plus gros consommateur d’énergie au monde derrière la Chine et les États-Unis !

Les bons réflexes pour limiter cette consommation : ne laissez pas vos appareils en veille inutilement et notamment votre box Internet  – elle consomme autant qu’un réfrigérateur – et désactivez certaines fonctions de votre téléphone ou tablette (Wifi, Bluetooth, notifications…) quand vous ne vous en servez pas.

Crédit : PrincessH

Regarder des vidéos en streaming ou les télécharger, c’est pareil

FAUX. Pour la planète, ce n’est pas du tout la même chose ! Visionner des vidéos en ligne consomme plus d’énergie que de les télécharger car cela fait voyager beaucoup de données sur les réseaux du data center jusqu’à l’utilisateur et sur de longues distances ! En moyenne, une donnée parcourt 15 000 km à travers les réseaux pour arriver jusqu’à vous ! Un éco-geste simple à adopter : téléchargez les vidéos ou la musique que vous écoutez souvent au lieu de les regarder/écouter en streaming. En plus, la qualité est souvent meilleure.

Tags:

A lire aussi :