Planète

Au Festival de Cannes, 200 personnalités s'engagent pour l’environnement

Signée par 200 acteurs, réalisateurs et personnalités, une tribune appelant le monde du 7e art à agir face à la crise climatique a été lue publiquement vendredi 17 mai, au Festival de Cannes.

Par Romane Brisard I Publié le 17 Mai 2019


Rédigée par des personnalités, une tribune encourage le monde du 7e art à s'engager pour la protection de l'environnement.(Crédit : @cyril_dion)
Rédigée par des personnalités, une tribune encourage le monde du 7e art à s'engager pour la protection de l'environnement.(Crédit : @cyril_dion)

Un peu de vert sur le tapis rouge. Vendredi 17 mai, une tribune écologiste signée par 200 personnalités a été présentée lors d'une conférence de presse au festival de Cannes. C'est le réalisateur engagé Cyril Dion qui a écrit ce texte intitulé “Résister et Créer”, lu conjointement avec la comédienne Lucie Lucas.

Parmi les signataires, on compte des acteurs comme Marion Cotillard, Mélanie Laurent, Léa Seydoux, des réalisateurs comme Luc Jacquet, des scénaristes comme Radu Mihaileanu ou encore l'ancienne ministre de la Culture Françoise Nyssen.

La tribune, initiée par la campagne de protection de l’environnement "On est prêt", rappelle d'une part l'urgence écologique : "Nous avons fait disparaître 60% des populations des animaux vertébrés en 40 ans, 75% des insectes en trente ans, 30% des oiseaux des champs, la moitié des animaux marins. Si nous continuons sur cette trajectoire les scientifiques du GIEC nous prédisent une augmentation de près de 5° C d'ici la fin du siècle."
 


Après ce rappel, le texte demande au 7e art de s'engager. Le monde du cinéma devra désormais, selon les signataires, se rendre acteur du changement à travers des récits inspirants.
 


Des films pour imaginer d'autres futurs

"Les films sont aujourd'hui le moyen le plus puissant de raconter des histoires. (...) Or, ce sont les histoires qui façonnent notre imaginaire commun. Alors que l'humanité se trouve confrontée à la sixième extinction de masse des espèces, à un réchauffement planétaire qui pourrait mettre en question sa survie, les histoires que nous nous racontons, la façon dont elles nous permettent d'imaginer l'avenir, sont un enjeu crucial", peut-on lire dans cette tribune.
 

Qui se poursuit ainsi : "Nous auteurs, scénaristes, réalisateurs, acteurs, avons le pouvoir, grâce au cinéma, d'éclairer le passé, le présent autant que d'inventer le futur. C'est le moment."












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles



wedemain.fr sur votre mobile