Déchiffrer  > Dominique Méda : “La crise appelle à faire mieux coïncider salaires et utilité sociale”

Written by 15 h 00 min Déchiffrer, PODCASTS

Dominique Méda : “La crise appelle à faire mieux coïncider salaires et utilité sociale”

Et si nous profitions de la crise du COVID-19 pour réinventer demain ? Dans ce 5e épisode de notre podcast “Les Jours d’Après”, la sociologue du travail Dominique Méda appelle à revoir les grilles de salaires pour mieux faire coïncider rémunération et utilité sociale. Et plaide pour une relance verte afin de créer des emplois.

Le 29/04/2020 par Alice Pouyat
Pour la sociologue Dominique Meda, la crise sanitaire démontre la nécessité de revoir la grille des salaires. (Crédit : © Bruno Levy/Divergence)
Pour la sociologue Dominique Meda, la crise sanitaire démontre la nécessité de revoir la grille des salaires. (Crédit : © Bruno Levy/Divergence)
Pour la sociologue Dominique Meda, la crise sanitaire démontre la nécessité de revoir la grille des salaires. (Crédit : © Bruno Levy/Divergence)

Abonnez-vous à ce podcast sur AppleSpotifyDeezer

Ce qui saute aux yeux dans cette crise sanitaire, “c’est la grande distorsion entre la hiérarchie du prestige, des salaires d’une part, et l’utilité sociale d’autre part”, estime la philosophe et sociologue du travail Dominique Méda. 

Les salariés peu rémunérés, souvent des femmes, comme les infirmières ou les caissières, subissent selon elle “une double peine” car elles sont souvent en première ligne de la maladie et mal protégées “avec des difficultés à faire valoir leur droit de retrait”.
 
En sortie de crise, Dominique Méda plaide donc pour une révision des grilles de salaires faisant mieux coïncider utilité sociale et rémunération, et pour une réintroduction de l’ISF. “Pour cela, il faudra une forte mobilisation, et un fort appui des syndicats”, reconnait-elle. 
 
Enfin, l’ancienne inspectrice  générale des affaires sociales met en garde contre une “relance brune” qui aggraverait les risques climatiques et mettrait en danger notre système productif. A l’inverse, elle appelle à une rapide reconversion écologique, “un chantier enthousiasmant, car permettant de sauvegarder le caractère habitable de notre planète tout en créant de nombreux emplois de grande utilité sociale”.

Ecouter aussi :
Damien Carême : “Après l’épidémie, nous ne pourrons plus faire un Paris-Lyon en avion”
François Taddei : “Pour vaincre les crises du XXIe siècle, apprenons dès l’école à collaborer”
Et retrouvez ici tous les épisodes  du podcast

LE PODCAST – LES JOURS D’APRÈS

“Le jour d’après ne sera pas un retour au jour d’avant”, a dit Emmanuel Macron.

We Demain l’a pris au mot. À des personnalités de tous horizons, nous avons posé cette question : “quelles solutions proposez-vous pour que les jours d’après soient meilleurs que les jours d’avant ?”

Scientifiques, responsables politiques, artistes… nous ont confié leur réponse, enregistrée depuis leur lieu de confinement.

Une série réalisée avec Les Artisans du Podcast

Tags:

A lire aussi :

  • Je suis prêt pour la prochaine pandémie, et vous ?

    Inventer

    Je suis prêt pour la prochaine pandémie, et vous ?

    Avant le CES de Las Vegas, le grand rendez-vous annuel de la Tech, cette fois en ligne du fait de la pandémie, notre journaliste a repéré des inventions qui permettent de vivre "sans contact" humain, de plus en plus nombreuses. Jusqu’à devenir la nouvelle norme ?
  • 10 bonnes nouvelles de 2020

    Découvrir

    10 bonnes nouvelles de 2020

    Interminable, stressante, tragique. Pour beaucoup, 2020 restera une année maudite. La pandémie a fait 1,8 million de morts, séparé des familles, anéanti des emplois... Pour autant, tout n’a pas été noir cette année. Pour la finir sur une note d’espoir, WE DEMAIN a retenu dix bonnes nouvelles qui ont ponctué les douze derniers mois.
  • 3 fake news sur les vaccins contre le Covid-19

    Déchiffrer

    3 fake news sur les vaccins contre le Covid-19

    Modificateurs d'ADN, mortels... Les vaccins contre le Covid-19 sont la cible de nombreuses fake news sur les réseaux sociaux. WE DEMAIN fait le point sur trois d'entre elles.