Déchiffrer

Le solaire et l’éolien devancent le gaz pour la première fois en Europe

Les énergies renouvelables pèsent de plus en plus lourd dans le mix énergétique européen. Selon le Bilan européen de l’électricité 2023 publié par le think tank Ember le 31 janvier 2023, l’éolien et le solaire ont pesé pour 22 % de la production d’électricité dans l’Union européenne (UE) en 2022, dépassant pour la première fois le gaz fossile (20 %). La part de l’électricité créée grâce au charbon, particulièrement polluant, a augmenté de seulement 1,5 point l’an passé, malgré la guerre en Ukraine. Le charbon est à l’origine de 16 % de l’électricité produite dans l’UE l’an passé.

Le rapport Ember met aussi en avant le recul net du nucléaire et de l’hydraulique en Europe en 2022, alors que cette production était relativement stable entre 2018 et 2021. L’an dernier, ces deux sources d’énergie ont pesé pour 32,04 % dans le mix énergétique, soit plus de 5 points de recul par rapport à 2021 (37,5 % du total). La sécheresse extrême de 2022 est en cause dans ce déficit de production qui a représenté 7 % de la consommation électrique européenne.

La production annuelle d’électricité en UE selon les différents types de production d’énergie. Source : Ember. Crédit : WE DEMAIN.

L’UE sur la bonne voie pour se sevrer des énergies fossiles

« L’Europe a évité le pire de la crise énergétique, a déclaré Dave Jones, responsable des informations sur les données chez Ember. Les chocs de 2022 n’ont provoqué qu’une légère ondulation dans l’énergie au charbon et une énorme vague de soutien aux énergies renouvelables. Toute crainte d’un rebond du charbon est désormais révolue. » Et le solaire et l’éolien n’y sont pas étrangers.

Selon Ember, c’est la production solaire qui a augmenté le plus rapidement, avec un record de 39 TWh (+24 %) en 2022, soit près du double de son précédent record, ce qui a permis d’éviter 10 milliards d’euros de coûts de gaz. Et c’est un effort relativement généralisé : 20 pays de l’UE, sur les 27, ont établi de nouveaux records solaires en 2022. Des indicateurs particulièrement intéressants qui montrent que l’Europe est sur la bonne voie pour se sevrer des énergies fossiles.

20 pays de l’UE ont établi de nouveaux records solaires en 2022.

Une transition… qui devrait s’accélérer en 2023

Bien conscients des difficultés de l’Union européenne qui se retrouve dans la tourmente énergétique depuis que les relations avec la Russie, grand fournisseur d’énergies fossiles, les populations ont levé le pied sur leur consommation d’électricité. La hausse des tarifs a aussi certainement joué. Le bilan est là : la demande d’électricité de l’UE a chuté de 7,9 % au dernier trimestre 2022 par rapport à la même période de l’année précédente (-56 TWh). La météo a également joué dans ce recul car le temps doux en fin d’année n’a pas nécessité de chauffer les habitations comme les années précédentes.

Selon le Bilan européen de l’électricité 2023, cette bascule progressive vers les énergies renouvelables, le solaire et l’éolien en tête, devrait se poursuivre, voire s’accélérer cette année. Les dernières indications de l’industrie suggèrent qu’en 2023, la transition de l’Europe vers l’éolien et le solaire va s’intensifier en réponse à la crise de l’énergie et que l’hydraulique et le nucléaire français se redresseront. En conséquence, Ember estime que la production fossile pourrait chuter de 20 % en 2023, soit le double du précédent record de 2020 (marquée par la pandémie et un recul globale de la consommation énergétique). La production de charbon va reculer nettement, mais la production de gaz, qui devrait rester plus chère que le charbon jusqu’en 2025 au moins, chutera encore plus fortement.

« Non seulement les pays européens sont toujours déterminés à éliminer progressivement le charbon, mais ils s’efforcent désormais également d’éliminer progressivement le gaz, souligne Dave Jones. La crise énergétique a sans aucun doute accéléré la transition électrique de l’Europe. L’Europe se précipite vers une économie propre et électrifiée, et cela sera pleinement visible en 2023. Le changement arrive rapidement et tout le monde doit s’y préparer. »

SOUTENEZ WE DEMAIN, SOUTENEZ UNE RÉDACTION INDÉPENDANTE
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire
et abonnez-vous à notre magazine.

Recent Posts

  • Découvrir

Picture Organic Clothing : la marque outdoor française anticipe le réchauffement climatique

Née à Clermont-Ferrand en 2008, Picture Organic Clothing a voulu, dès ses débuts, faire rimer…

6 heures ago
  • Découvrir

L’ère du ‘slop’ a sonné : quand l’IA de mauvaise qualité envahit nos vies

Découvrez comment le terme "slop" décrit désormais le contenu de mauvaise qualité généré par l'IA,…

1 jour ago
  • Inventer

10 start-up françaises qui s’attaquent aux grandes problématiques environnementales

La troisième promotion de l'Environmental Startup Accelerator de Microsoft a sélectionné 10 start-up prometteuses dans…

1 jour ago
  • Découvrir

Essentia : Moët & Chandon prépare l’avenir avec son conservatoire des cépages

Véritable sanctuaire de la diversité des cépages champenois, Essentia a été inauguré par Moët &…

2 jours ago
  • Ralentir

Green Shift Festival : au carrefour des imaginaires, la culture et l’art comme planche de salut

Pendant trois jours, le Green Shift Festival a célébré l'imaginaire écoresponsable à travers des discussions,…

2 jours ago
  • Non classé

Ces migrations géantes qui se produisent en secret (ce n’est pas ce que vous croyez)

La plus grande migration sur Terre se déroule chaque nuit dans les océans. Découvrez comment…

3 jours ago