Planete  > L’été 2022 a été le plus chaud jamais mesuré en Europe

Written by 12 h 59 min Planete, Ralentir

L’été 2022 a été le plus chaud jamais mesuré en Europe

Dire qu’il a fait chaud est un euphémisme. Vagues de chaleur, sécheresse générale… l’Europe de l’Ouest a été particulièrement touchée par le réchauffement climatique ces derniers mois. Un record selon le programme Copernicus.

Le 08/09/2022 par Florence Santrot
thermomètre

Les observations satellite du programme européen Copernicus sont sans appel. De juin à août, l’été 2022 est le plus chaud jamais mesuré en Europe. D’une manière plus générale, au niveau mondial, le mois d’août 2022 a été le troisième plus chaud jamais enregistré. Des niveaux à mettre à égalité avec les mois d’août 2017 et 2021. Concernant plus précisément la France, l’été 2022 est le deuxième le plus chaud après 2003 . Mais “le nombre de jours classés comme faisant partie d’une vague de chaleur ait été plus élevé en 2022 qu’en 2003”, expliquent les scientifiques de Copernicus.

De juin à août, les températures moyennes enregistrées dépassent pour les trois mois de 0,4 °C celles de 2021, année du précédent record. Et de 0,8 °C par rapport à 2018. “Une intense série de vagues de chaleur et de sécheresse inhabituelle ont mené à un été de tous les extrêmes, souligne Freja Vamborg, cadre scientifique de l’European Centre for Medium-Range Weather Forecasts et du Copernicus Climate Change Service (C3S). Avec des records en termes de températures, de sécheresse et d’incendie dans de nombreux endroits en Europe.”

Le mois d'août 2022 a été particulièrement chaud. Crédit : Copernicus.
Le mois d’août 2022 a été particulièrement chaud. Crédit : Copernicus.

Un été chaud… mais aussi une sécheresse visible depuis l’espace

Les données satellitaires soulignent que ces températures élevées s’accompagnent de sécheresse dans différentes régions du monde. Notamment en Europe, dans la corne de l’Afrique ainsi qu’en Amérique du Sud et centrale. Juillet 2022 avait été pointé du doigt comme le mois le plus sec depuis 1959 et août n’a guère été plus arrosé. “Le mois d’août a été bien plus sec dans l’ouest de l’Europe et dans plusieurs parties de l’est (du continent)”, explique les scientifiques du programme Copernicus, animation à l’appui.

Certaines zones, a contrario, ont observé une période estivale plus humide que la moyenne. C’est le cas des pays scandinaves, de l’Europe centrale et du sud-est comme la Grèce et la Turquie occidentale. De même, en Asie du sud, particulièrement au Pakistan, en Australie orientale et dans une grande partie du sud de l’Afrique, les précipitations ont été supérieures à la normale. Des précipitations qui pourraient bien être également très importantes en Europe de l’Ouest cet automne. Avec des phénomènes attendus comme le derecho (qui a touché la Corse récemment) ou encore les épisodes cévenols ou méditerranéens. La vigilance reste donc de mise.

Tags:

A lire aussi :