Découvrir  > Juillet 2022, mois le plus sec depuis 1959 ? La preuve en images

Written by 19 h 40 min Découvrir, Planete

Juillet 2022, mois le plus sec depuis 1959 ? La preuve en images

Prairies jaunes, ruisseaux à sec, agriculture au point mort… la combinaison d’un déficit de précipitations et des températures élevées pèsent sur la nature.

Le 01/08/2022 par Florence Santrot
herbe sèche

La France à soif. Et on ne parle pas de rosé en terrasse pour les vacanciers… C’est la nature qui est mise à mal par des conditions climatiques difficiles depuis de longues semaines maintenant. “Le mois de juillet 2022 est le plus sec que nous avons eu depuis juillet 1959, a affirmé ce lundi 1er août sur franceinfo Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. On a un déficit de précipitations de 88 % par rapport à ce qui aurait été nécessaire.”

“Facteur aggravant, on a le début d’une canicule qui fait que vous avez une sécheresse qui diminue la ressource en eau et une canicule qui renforce la demande”, relève le ministre de la Transition écologique. Selon Météo France, il n’est tombé que 9,7 millimètres d’eau le mois dernier. Jusqu’à présent, le mois le plus sec jamais enregistré, toutes saisons confondues, est celui de mars 1961 avec seulement 7,8 millimètres. Conséquence : la quasi-totalité des départements sont d’ores et déjà placés en état d’alerte sécheresse. Et les vagues de chaleur et canicules qui s’annoncent à nouveau en août ne devraient pas améliorer les choses.

93 départements en “situation objective de sécheresse”

Le ministre précise que 93 départements se situent actuellement “dans une situation objective de sécheresse”. Seulement trois départements, les Hauts-de-Seine, Paris et la Seine-Saint-Denis, ne figurent pas encore dans cette catégorie en ce début de première semaine d’août. En outre, Les préfets ont pris des arrêtés d’interdiction dans 48 départements.

Selon les cas de figure, les prélèvements à des fins agricoles, le lavage des voitures, le remplissage des piscine privées ou encore l’arrosage des espaces verts et pelouses peuvent être temporairement interdits pour préserver les maigres ressources en eaux disponibles.

Les effets impressionnants de la sécheresse vus depuis le ciel

Voici une vue de la France prise à la même époque – à un jour près – en juillet 2021 (à gauche) et juillet 2022 (à droite). On peut très aisément constaté que l’Hexagone souffre de la sécheresse. Les grandes étendues vertes ont été remplacées par du jaune. Ce changement de couleur, visible de l’espace par le satellite européen Sentinel 3, témoigne des conséquences de la sécheresse sur la majeure partie du pays.

Vue satellite de la France en juillet 2021 et juillet 2022. Crédit : Copernicus.

Cette autre vision de l’espace souligne la sécheresse par le biais du stress hydrique en île-de-France sur la même période :

À la frontière suisse, le saut du Doubs est asséché. Ce n’est pas une première mais cela n’était jamais arrivé aussi tôt dans l’année. En outre, le bassin du Doubs à Villers-le-lac est lui-aussi en grande partie à sec. Ce 30 juillet, Le Haut-Doubs a été placé en alerte “crise sécheresse”. C’est le plus haut seuil d’alerte, entraînant des restrictions strictes de l’usage de l’eau.

Tags:

A lire aussi :