Découvrir  > À Marseille, un éco-quartier puise son énergie dans la Méditerranée

Written by 11 h 30 min Découvrir, Ma maison demain

À Marseille, un éco-quartier puise son énergie dans la Méditerranée

2,7 hectares, 400 logements, une centaine de chambres d’hôtel… Le quartier de Smartseille est alimenté en énergie grâce à la mer.

Le 14/12/2017 par Sofia Colla
Scannez vos déchets avant de les jeter pour àªtre sà»r de ne pas vous tromper de poubelle ! (Crédit : Uzer)
Scannez vos déchets avant de les jeter pour àªtre sà»r de ne pas vous tromper de poubelle ! (Crédit : Uzer)

Le quartier de Smartseille, au nord de Marseille, s’alimente en énergie grâce à la thalassothermie. Non, il ne s’agit pas de bain chaud pour retraités mais bien d’un réseau d’eau tempérée qui alimente des bâtiments en chaud et en froid à partir de l’énergie thermique de la mer.
 
L’eau de la Méditerranée sert ainsi aux bureaux, aux hôtels et aux logements de ce quartier pour chauffer ou climatiser. Pour cela, elle est pompée à quatre mètres de profondeur dans le port de Marseille.
 
Elle passe ensuite par un échangeur thermique qui récupère les calories présentent pour les transférer à un réseau souterrain d’eau douce. L’eau de mer est rejetée dans son environnement. Elle n’est plus à la même température mais elle n’a pas été altérée. 

Zéro gaspillage énergétique

La boucle d’eau douce est connectée à des pompes à chaleur réversibles présentent sous les bâtiments. Ce système, baptisé Massileo, a été conçu par Optimal Solutions, filiale de Dalkia (groupe EDF).

“Si cette technologie est délicate à mettre en œuvre, elle offre un très bon rendement puisque 1 kWh électrique consommé produit 4 kWh d’énergie thermique renouvelable”, explique Dalkia sur son site internet.

 
Marseille comptait déjà une centrale de ce type, baptisée Thalassia. Celle-ci, inaugurée par le groupe Engie à l’automne 2016 permet de desservir une partie du quartier d’affaires d’Euroméditerranée.
 
L’innovation du système Massileo réside dans le fait que les différents bâtiments sont connectés entre eux. Ainsi, les besoins des occupants sont mutualisés. Par exemple, la chaleur produite par la climatisation des bureaux servira a chauffer l’eau des logements.

Selon EDF, Les utilisateurs de l’écoquartier peuvent bénéficier d’une énergie à 75% locale et renouvelable.
 
Pour le moment le système sert à fournir de l’énergie uniquement au quartier de Smartseille, qui s’étend tout de même sur 2,7 hectares avec près de 400 logements, un hôtel, des commerces, une crèche ou encore des jardins partagés. Mais Massileo a vocation à desservir une surface jusqu’à 25 fois plus importante.

Tags:

A lire aussi :

  • Quand Pierre Cardin livrait sa vision du futur à WE DEMAIN

    Découvrir

    Quand Pierre Cardin livrait sa vision du futur à WE DEMAIN

    Suite à la disparition du créateur Pierre Cardin, nous publions un entretien qu'il avait accordé à We Demain en 2013. Il avait alors 90 ans et entreprenait la construction du Palais Lumière sur la lagune de Venise. Entretien avec un visionnaire enthousiaste, dont les œuvres rayonnent des territoires de la mode à ceux de l’architecture contemporaine.
  • Proto-Habitat, la maison modulable en bois qui s’adapte à ses habitants

    Découvrir

    Proto-Habitat, la maison modulable en bois qui s’adapte à ses habitants

    Les deux architectes français Frédérique Barchelard et Flavien Menu ont conçu le Proto-Habitat, un habitat modulable et écolo, qui peut se transformer en bâtiment individuel, logement collectif, lieu de travail… au gré des besoins de ses habitants.
  • Gonflée, virtuelle, post-Covid… notre top 5 des maisons de 2020

    Ma maison demain

    Gonflée, virtuelle, post-Covid… notre top 5 des maisons de 2020

    Adaptée au télétravail, au monde post-épidémie, mais aussi nomade et ludique… Voici cinq tendances d’habitation qui ont retenu l’attention de WE DEMAIN en 2020.