Découvrir  > Ce four solaire peut être utile en Amérique latine, en Afrique… Et dans votre jardin

Written by 17 h 00 min Découvrir, Ma maison demain • 2 Comments

Ce four solaire peut être utile en Amérique latine, en Afrique… Et dans votre jardin

L’association nantaise “Bolivia Inti-Sud Soleil” développe deux types de cuiseurs écologiques dans le but d’améliorer les conditions de vie des plus pauvres en luttant contre le réchauffement climatique.

Le 25/10/2017 par Sofia Colla
(Crédit : Andreas Licht / We Demain)
(Crédit : Andreas Licht / We Demain)

Imaginez si votre plat se cuisinait seul, grâce à la lumière du soleil, tandis que vous êtes tranquillement en train de profiter de votre jardin ? C’est possible grâce aux fours solaires.
 
Ces cuiseurs écologiques sont constitués d’une caisse en bois avec un doublage intérieur en aluminium qui réfléchît les rayons du soleil et qui, grâce à une vitre, produisent un effet de serre. Les aliments peuvent ainsi cuire doucement, en conservant leurs valeurs nutritives et sans brûler.
 
L’association nantaise, Bolivia Inti-Sud Soleil (BISS), vend ces fours solaires en France et propose également des formations, pour les construire soi-même et apprendre à s’en servir.
 

“Le cuiseur solaire permet de tout cuisiner sauf les fritures. En France, on atteint environ une température de 150 degrés. C’est idéal pour tout ce qui est mijoté”, explique Maxime Menet, chargé de communication de l’association.

Nourrir la planète

Le four solaire pliable est vendu à 140 euros. Prix auquel il faut rajouter les 40 euros de frais de port et les 20 euros d’adhésion à l’association. 

L’argent récolté leur permet de développer et de faire connaitre ce type de cuiseurs écologiques dans les pays du Sud. BISS collabore ainsi avec des associations locales d’Amérique du Sud, où ils déploient le cuiseur solaire, et d’Afrique pour promouvoir le cuiseur à bois économe.
 

“Chaque année, il y a quatre millions de morts du fait de l’inhalation de fumées cuisson en intérieur, selon les chiffres de l’OMS. Nous répondons à une problématique environnementale mais aussi sanitaire”, raconte Maxime Menet.

 
Pour utiliser le four solaire en France, il suffit que le ciel soit bien dégagé, “mais la température importe peu”, rajoute-t-il. Les jours de pluie ou de ciel gris, pour une cuisine 100 % écolo, vous pouvez utiliser le cuiseur à bois économe qu’il suffit d’alimenter avec des brindilles.
 

“En été, il est parfait pour les grillades, mais on peut aussi y adapter un four qui chauffera à plus de 200 degrés”, explique le chargé de com.

 
Et si vous avez l’âme d’un maker, sachez qu’il existe des plans open source pour construire soi-même son cuiseur solaire. 

Tags:

A lire aussi :