Découvrir  > Hôtel, camping, gite… Où trouver un logement éco-responsable ?

Written by 10 h 03 min Découvrir, Ma maison demain • One Comment

Hôtel, camping, gite… Où trouver un logement éco-responsable ?

Hôtel alternatif, camping éco-responsable, label… WE DEMAIN vous donne des clefs pour trouver des hébergements de vacances engagés.

Le 08/07/2021 par Sofia Colla
logement vacances éco-responsable
Non, cette écolodge ne se trouve pas en Indonésie, mais au beau milieu de la Mayenne ! (Crédit : Echologia / Vaovert)
Non, cette écolodge ne se trouve pas en Indonésie, mais au beau milieu de la Mayenne ! (Crédit : Echologia / Vaovert)

Attentif à l’environnement toute l’année, vous souhaitez passer des vacances en accord avec vos convictions ? Ou en profiter pour vous connecter davantage à la nature et découvrir de nouveaux modes de vie ? Le choix d’un hôtel écolo ou d’un mode d’hébergement éco-responsable est déjà un premier pas. Bonne nouvelle, les initiatives se développent !

Labels, plateformes spécialisées, gîtes zéro déchet… voici des pistes pour trouver facilement un logement engagé partout en France.

Des labels pour hôtel ou camping

Comme pour la nourriture ou les produits d’entretien, des labels certifient la démarche écologique des hôtels, des gîtes ou des campings. C’est le cas de l’écolabel européen

Ce dernier prend en compte 67 critères, dont 22 à respecter pour être certifié. Entre autres : réduire leur consommation d’énergie et d’eau, faire le tri et diminuer leurs déchets, former les équipes, sensibiliser la clientèle, ne pas utiliser de pesticides pour les espaces extérieurs. Ou encore opter pour des produits ménagers respectueux de l’environnement…

Les logements touristiques qui souhaitent être labellisés doivent déposer leur dossier auprès d’un organisme officiel, l’AFNOR en France. Ce dernier réalise un audit puis délivre, ou non, la certification, pour deux ans.

Au niveau international, il existe aussi le label Clef Verte. Son renouvellement se fait tous les 3 ans. Mais obtenir ces labels n’est pas gratuit. L’établissement doit payer l’audit réalisé. Une des raisons pour lesquelles certains choisissent de ne pas être certifiés.

À lire aussi : Les voyages “Zéro carbone” des lecteurs de We Demain

Les plateformes de recherche de logements

Outre les labels, des plateformes recensent des hébergements éco-reponsables en France ou à l’étranger.

Pourquoi partir loin quand on a des “trésors” à deux pas de chez soi ? C’est à partir de ce questionnement que Guillaume Souffre, un amoureux du voyage, a lancé la plateforme GreenGo en février 2021. Qu’il définit comme “l’alternative française et responsable à Airbnb et Booking”.

Le site répertorie plus de 650 logements en France, accessibles en train. Il utilise une méthodologie d’évaluation basée sur les données de l’Ademe. Les équipes de GreenGo prennent également en compte le rapport qualité/prix des logements. Celles-ci appliquent une commission de 10 % sur les réservation, contre 18 % pour les grosses plateformes concurrentes.

Dans la même veine, la plateforme We Go GreenR a vu le jour en mai 2020. Celle-ci permet de réserver des hébergements et des activités éco-responsables en France. Son “GreenScore”, évalue l’engagement des hôtes en terme de gestion de l’eau, de l’énergie ou encore de l’alimentation. Il référence plus de 1 000 hébergements, allant de l’hôtel trois étoiles au camping écolo.

vacances éco-responsables
Pour profiter d’une maison de campagne calme et proposant une cuisine locavore, direction “Les Orangeries” à Lussac-les-Chateaux, dans la Vienne. (Crédit : Les Orangeries / VaoVert)

Mélanie Mambré a elle créé le site VaoVert. Les voyageurs peuvent y réserver directement leur séjour. Fondée en 2018, cette start-up dijonnaise répertorie elle aussi plus de 1 200 hébergements éco-responsables dans toute la France. Aussi bien des hôtels, que des gîtes ou des campings, allant de la maison sur l’eau à la cabane dans les arbres, en passant par la simple maison de campagne.

VaoVert sélectionne les hébergements grâce à un algorithme qui mesure et qualifie le niveau d’engagement de l’hôte. Celui-ci prend en compte plus d’une centaine de critères répartis en cinq catégories. Comme les dépenses énergétiques, la réduction des déchets, les actions de sensibilisation mises en place… 

Logements pour les campeurs et plateforme collaborative

Pour les campeurs, l’association La Via Natura, fondée en 2007, répertorie une vingtaine de campings français inscrits dans une démarche durable. Ils sont majoritairement situés dans le sud du pays. Pour être adhérant, les établissements doivent signer la charte de l’association. 

Enfin, pour les globe-trotters, la plateforme collaborative Voy’Agir fondée en 2016 référence plus de 1 000 logements, restaurants ou activités éco-responsables en France, mais aussi au Maroc, au Cambodge, au Benin, aux États-Unis ou encore en Belgique. 

Ici, ce sont les voyageurs qui partagent directement leurs bonnes adresses partout dans le monde, et ajoutent des commentaires sur les lieux testés. 

Pour aller plus loin, retrouvez ici 10 conseils de WE DEMAIN pour passer des vacances écolos (et sympas)  !

Cet article a été réalisé grâce au soutien de Leroy Merlin
Retrouvez ici les épisodes Habitons Demain.
 

Tags:

A lire aussi :

  • Marine Calmet, gardienne des droits de la nature

    Respirer

    Marine Calmet, gardienne des droits de la nature

    Cette jeune avocate fait partie d’une nouvelle génération de juristes déterminés à défendre les droits de l’environnement devant les tribunaux. Jusqu’à l’octroi d’une personnalité juridique aux écosystèmes ! Pour former ces écologistes des prétoires, elle a créé une école, Wild Legal.
  • Biodiversité, santé, justice… Rencontre avec 3 guerriers de l’environnement

    Découvrir

    Biodiversité, santé, justice… Rencontre avec 3 guerriers de l’environnement

    DOCU. À l’occasion du Fipadoc, le festival international du documentaire de Biarritz, dont WE DEMAIN est partenaire, voici trois films qui mettent à l'honneur des guerriers de l’environnement.
  • Impact écologique de Bitcoin, quel est le problème ?

    Inventer

    Impact écologique de Bitcoin, quel est le problème ?

    L'impact écologique des cryptomonnaies est-il si désastreux ? Si la réponse fait débat, il existe déjà des solutions pour réduire le coût énergétique de ces actifs numériques basés sur la blockchain, comme Bitcoin.