Découvrir  > Voici à quoi pourrait ressembler la fin du monde

Written by 7 h 41 min Découvrir

Voici à quoi pourrait ressembler la fin du monde

Le photographe Antoine Herscher a choisi d’immortaliser des lieux abandonnés, où la nature a repris ses droits. La rédaction a sélectionné quelques clichés, à l’avant-goût d’effondrement.

Le 10/12/2019 par Pauline Vallée
Un frelon asiatique Source: Wikipedia Commons
Un frelon asiatique Source: Wikipedia Commons

Des caravanes à demi enfouies dans les dunes, un escabeau abandonné en pleine forêt… Dans le recueil Dernier Acte (ed. Actes Sud), les photographies prises par Antoine Herscher révèlent des lieux étranges, isolés, où toute forme de présence humaine semble avoir disparue.

On pense immédiatement à de l’Urbex, mais quelque chose de différent affleure derrière ces images. Ces clichés apparaissent comme les témoignages d’une époque révolue, dans un monde désormais hostile. Comme un avant-goût d’effondrement…

Tags:

A lire aussi :

  • La beauté éternelle des palais italiens abandonnés

    Ralentir

    La beauté éternelle des palais italiens abandonnés

    Palais abandonné, villa désertée, demeure envahie par la végétation… Le photographe Thomas Jorion a parcouru l’Italie pour photographier ces bâtiments en ruine, dont on devine encore la gloire passée.
  • Jared Diamond : “Je reste un optimiste prudent”

    Déchiffrer

    Jared Diamond : “Je reste un optimiste prudent”

    Auteur du best-seller "Collapse", il est un inspirateur des actuelles théories de l’effondrement écologique de nos sociétés. Cité, étudié, parfois critiqué, ce géographe et historien a choisi, dans son dernier livre, d’explorer les remèdes. Il y examine comment des Etats sont parvenus à se relever de crises majeures : Japon, Indonésie, Chili… De quoi inspirer l’humanité entière face aux catastrophes annoncées ?
  • L’après-coronavirus selon Yves Cochet : “écovillages, biorégions et démocratie locale”

    Déchiffrer

    L’après-coronavirus selon Yves Cochet : “écovillages, biorégions et démocratie locale”

    L’ancien ministre de l’Environnement Yves Cochet, l’un des précurseurs de la collapsologie, en appelle d’urgence à relocaliser l’économie, en créant des biorégions résilientes et solidaires, pour faire face à la pandémie de coronavirus, et à un possible effondrement généralisé. Entretien.
Close