Découvrir  > Une cabane gonflable pour dormir sur l’eau ou dans les airs

Written by 8 h 42 min Découvrir

Une cabane gonflable pour dormir sur l’eau ou dans les airs

Le 20/06/2019 par Sofia Colla
Extrait de la vidéo de The Collective Project
Extrait de la vidéo de The Collective Project

L’été arrive, la température grimpe dans vos bureaux. Vous rêvez d’une escapade en pleine nature, en forêt, en montagne ou au bord de l’eau. Mais le camping sauvage vous effraie un peu, voire beaucoup : porter la tente, la monter, dormir à la dure… 
 
Il existe toutefois des tentes de plus en plus perfectionnées, nous vous en parlions récemment dans cet article. Et voici une nouvelle invention : Cabaniste, une tente-cabane facile à installer, confortable, qui s’adapte à tous les terrains et, qui plus est, made in France. 

À l’origine de ce projet, Noémie Rogeau : “J’aime beaucoup le camping sauvage, mais les gens qui m’accompagnent ont envie de confort !”, explique-t-elle.

L’ingénieure de formation a repris il y a trois ans l’entreprise 2R Aventure, qui vendait déjà des tentes surélevées et suspendues mais la jeune entrepreneuse voulait un produit encore plus pratique. 
    

“Cabaniste est une ‘marque outdoor non-extrême’. Je voulais montrer que le plein air peut être quelque chose de très hédoniste !”

     

Dormir sur l’eau ou dans les arbres

Concrètement, Cabaniste est une cabane qui se gonfle et se dégonfle en moins de 5 minutes, selon sa créatrice, et qui peut se poser sur le sol, être surélevée, s’accrocher dans les arbres et même flotter sur l’eau.
    
La cabane est constituée d’un matelas gonflable structurant de deux places et d’arceaux gonflables reliés à une moustiquaire intégrale. Il est également possible d’ajouter un double toit. “Cabaniste est livrée avec le kit de flottaison, de suspension pour plus de confort au sol, et avec un sac à dos renforcé conçu sur-mesure”, précise Noémie Rogeau. Le tout pèse tout de même 15 kilos. 
    

Un objectif atteint en 5 jours

Ce projet est aussi une aventure locale. “Nous sommes basés dans le Nord, entre Roubaix et Tourcoing, où l’histoire textile est très importante. La confection de la Cabaniste est 100 % française, seul le tissu du matelas qui est très particulier vient d’Europe”, précise la fondatrice.
 
Pour développer son idée, l’ancienne sportive de haut niveau a lancé un crowdfunding sur la plateforme Kiss Kiss Bank Bank à la fin du mois de mai. En moins de cinq jours, le premier palier de 5 000 euros a été atteint. Aujourd’hui, elle essaye d’atteindre 10 000 euros pour développer l’outillage et l’industrialisation. Objectif : lancer les premières séries industrielles à l’automne 2019.

Il faudra tout de même compter 2 000 euros pour acquérir cette cabane – qui reste donc un produit de luxe – mais Noémie promet de faire son maximum pour baisser son prix peu à peu. 

Tags:

A lire aussi :

  • Vivre dans les bois pour “changer le monde”

    Découvrir

    Vivre dans les bois pour “changer le monde”

    Jonathan et Caroline ont une trentaine d’années, deux petites filles, et une cabane dans les bois. Ils y vivent. Pas pour se retirer du monde, “pour le changer”.   En avril 2018, ils ont quitté la banlieue parisienne, à bord de leur van, à la recherche d’une forêt dans laquelle ils pourraient s’établir. “À l’époque, explique Caroline, on …
  • Il vit perché dans sa cabane en forêt, la justice lui demande de la détruire

    Découvrir

    Il vit perché dans sa cabane en forêt, la justice lui demande de la détruire

    Un rêve d’enfant, un rêve perché et écolo, peut-il faire plier le droit ? Cette question est celle que pose l’histoire de Xavier Marmier, 48 ans, installé dans une cabane en pleine nature, dont la justice vient d’exiger la destruction. Une histoire pleine de rebondissements. Tout commence en 2008 quand  Xavier Marmier achète un hectare …
Close