Inventer  > Cette tomate (non OGM) est plus goûteuse, se conserve mieux et résiste à huit maladies

Written by 14 h 49 min Inventer • 2 Comments

Cette tomate (non OGM) est plus goûteuse, se conserve mieux et résiste à huit maladies

Après de longues années de recherche, des scientifiques de l’Institut National de la Recherche Agricole (INRA) ont conçu une nouvelle variété de tomate sur mesure, beaucoup plus juteuse et nécessitant moins de pesticides. Destinée aux restaurateurs elle pourrait vite arriver dans nos assiettes.

Le 17/07/2017 par WeDemain
Crédit : shutterstock
Crédit : shutterstock

Rondes, bien rouges et charnues : les nouvelles tomates présentées par l’INRA, le 7 juillet dernier, ont belle allure. Fruit de 10 ans de recherche, cette variété – qui n’a pas encore été baptisée – est issue d’un croisement entre d’anciennes variétés et de la tomate Garance, création rustique de l’INRA née il y a cinq ans. Plus en chair, elle pèse 40g de plus que son aînée.
 

“Depuis quelques années, je m’attelle à goûter tous les pieds de tomates que j’ai en culture pour ma sélection”, raconte René Damidaux, sélectionneur de tomates à l’Inra au micro de France info. “Une tomate ça doit être rouge, frais et juteux. C’est un bon équilibre entre le sucre et l’acide et ça doit laisser en bouche une persistance au niveau des arômes qui va durer”.

Plus de goût moins de pesticides

Pour obtenir une qualité gustative parfaite, ces tomates sont récoltées au “stade rouge” quand le fruit est bien mûr alors que la plupart des tomates sont cueillies au “stade vert”. Récoltées à maturité, elles peuvent ainsi être stockées pendant huit jours à température ambiante.
 
Et ce n’est pas tout. Cette nouvelle variété est résistante à huit pathologies, ce qui permet d’utiliser moins de pesticides pour les faire pousser.

On est donc loin des fruits créés en laboratoire par manipulation génétique de l’ADN, puis cultivés à grand renfort d’engrais.

Bientôt dans nos assiettes ?

Au stade expérimental, la production de cette nouvelle variété doit encore être testée hors laboratoire. Pour cela, 70 tonnes de ces tomates seront fournies à un réseau de restaurateurs professionnels dès cet été et plus de 1000 tonnes dans le courant de l’année 2018.
 
Il faudra encore être patient pour voir ces savoureuses tomates arriver dans nos rayons, alors que les consommateurs sont de plus en plus critiques avec le goût des tomates dans le commerce. Avec 12kg consommés par habitant chaque année, la tomate reste néanmoins le fruit-légume préféré des Français.

Tags:

A lire aussi :