Inventer  > Pour “faire bouger la science”, un site de crowdfunding dédié à la recherche

Written by 16 h 48 min Inventer

Pour “faire bouger la science”, un site de crowdfunding dédié à la recherche

Trois entrepreneurs nantais ont développé Cysmyk, une plateforme de financement participatif pour soutenir des projets scientifiques. L’objectif ? Sensibiliser le grand public à la recherche, tout en le rendant acteur des avancées de la science.

Le 17/08/2016 par WeDemain
Trois entrepreneurs nantais ont développé Cysmyk, une plateforme de financement participatif pour soutenir des projets scientifiques. L'objectif ? Sensibiliser le grand public à la recherche, tout en le rendant acteur des avancées de la science.
Trois entrepreneurs nantais ont développé Cysmyk, une plateforme de financement participatif pour soutenir des projets scientifiques. L'objectif ? Sensibiliser le grand public à la recherche, tout en le rendant acteur des avancées de la science.

Une plateforme de financement participatif entièrement dédiée à la recherche scientifique, c’est le projet de trois jeunes entrepreneurs nantais passionnés de science, Maxence Bon, Hugues Colombani et Thibault Colombani. Une idée qui remonte à 2015 et qu’ils ont concrétisé en lançant Cysmyk  : un site internet pour “faire bouger la science”, en cours de financement participatif sur la plateforme Ulule depuis juillet.

Cysmyk s’adresse à la communauté scientifique et aux amateurs de sciences en général. Les chercheurs en quête de financement pourront soumettre leur projet à la plateforme. Après validation de leur candidature par un comité scientifique, ils pourront se servir du site pour récolter des dons. Les donateurs, quant à eux, pourront suivre les avancées du projet auquel ils contribuent et avoir accès à des notes de laboratoires en ligne : des vidéos, des podcasts ou des conférences pour en apprendre davantage sur le sujet d’étude.

Crise de financement de la recherche scientifique

À l’instar des fondateurs de Thellie, une plateforme de financement participatif dédiée à la recherche médicale des maladies rares, les trois entrepreneurs à la tête de Cysmyk entendent ainsi répondre à la crise de financement que connaît la recherche scientifique en France. Selon le site, le taux de succès des appels à projets de l’Agence Nationale de la Recherche est inférieur à 10 %. Grâce au crowdfunding, Cysmyk espère pallier le manque de fonds et sensibiliser la société civile à la recherche scientifique. 

Si le projet se concrétise, une commission de 9 %  sera prélevée sur chaque don. À noter que la campagne de financement participatif, qui prend fin le 21 août, a permis de récolter 3 300 euros, sur un objectif de départ de 5 000 euros.

Tags:

A lire aussi :

Close