Inventer  > Smartphone : avec cet éco-forfait, payez ce que vous consommez

Written by 18 h 03 min Inventer • 5 Comments

Smartphone : avec cet éco-forfait, payez ce que vous consommez

La fin du tout illimité. Avec cet éco-forfait, unique en France, les usagers ne payent que pour ce qu’ils consomment. Un moyen d’utiliser son smartphone de manière éco-responsable.

Le 26/11/2020 par Hugo Lattard
Smartphone : avec cet éco-forfait, payez ce que vous consommez
(Crédit : Lili Scratchy)
(Crédit : Lili Scratchy)

Retrouvez l’intégralité de l’article “Comment décarboner votre smartphone” dans le numéro 32 de la revue WE DEMAIN, disponible sur notre boutique en ligne

La coopérative TeleCoop s’affiche comme le premier opérateur du mobile “engagé dans la transition écologique et solidaire”. Alors que la concurrence rivalise de promesses d’offres illimitées, d’appareils neufs à un euro contre réengagement, le forfait de TeleCoop, lancé en novembre, vise au contraire à limiter la consommation de données. 

À lire aussi : Pollution numérique : suivez Julien Vidal pour réduire votre empreinte carbone

Tous les appels et textos en France métropolitaine sont inclus dans son offre à 10 euros par mois. En revanche, chaque gigaoctet de données consommé est facturé 2 euros. Les usagers sont tenus informés de leur consommation par des alertes. En ne déboursant que pour ce qu’ils consomment réellement, ils devraient s’y retrouver sur la facture, assure TeleCoop, qui compte aussi inciter à garder son téléphone le plus longtemps possible. 

“On veut remettre en question le modèle basé sur la surconsommation”, revendique Pierre Paquot, président de la société. 

À lire aussi : Viande, avion, téléphone, banque : j’ai calculé mon empreinte carbone

Exploitant le réseau d’Orange, TeleCoop se lance en tant qu’opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO), avec l’ambition de devenir fournisseur d’accès à internet en 2022. Face aux géants du secteur, il ne devrait d’abord jouer qu’un rôle symbolique.

Tags:

A lire aussi :

  • Au Danemark, ils ont construit la doyenne des éoliennes

    Respirer

    Au Danemark, ils ont construit la doyenne des éoliennes

    Au Danemark, après le choc pétrolier de 1973, militants et enseignants ont financé et érigé ce moulin à vent de cinquante trois mètres lors d’un grand chantier participatif. Cette éolienne tourne toujours, dans un pays où le vent fournit aujourd’hui la moitié de l’électricité.
  • Rencontre avec sept figures de la french bitcoin connection

    Inventer

    Rencontre avec sept figures de la french bitcoin connection

    Derrière la championne des cryptomonnaies, on trouve tout un univers d’entreprises, d’associations, de développeurs... Et la France n’est pas en reste. Rencontre avec sept passionnés qui s’activent à démocratiser le bitcoin, persuadés qu’il pourrait changer le monde. En mieux.
  • Quand l’intelligence artificielle mesure la beauté humaine

    Inventer

    Quand l’intelligence artificielle mesure la beauté humaine

    L’intelligence artificielle séduit, étonne, inquiète... Et lorsqu’elle s’attaque à la plus humaine et la plus subjective des appréciations – les critères de beauté – elle interpelle forcément. Le beau, une affaire d’algorithmes ?