Inventer  > SpaceX devient la première entreprise privée à transporter des humains dans l’espace

Written by 10 h 41 min Inventer

SpaceX devient la première entreprise privée à transporter des humains dans l’espace

En transportant deux astronautes américains entre la Terre et la Station Spatiale Internationale, l’entreprise SpaceX ouvre la voie à la privatisation et la commercialisation du voyage spatial.

Le 13/08/2020 par Pauline Vallée

Leurs noms viennent d’entrer dans l’Histoire. Les astronautes américains Bob Behnken et Doug Hurley ont atterri – ou plutôt amerri – ce dimanche 2 août dans le golfe du Mexique, après deux mois passés à bord de la Station Spatiale Internationale. 

Les deux hommes ont effectué le trajet retour dans la même capsule qu’ils avaient utilisé en mai dernier pour rejoindre l’ISS : le “Crew Dragon” de SpaceX. L’entreprise fondée par Elon Musk est ainsi devenue le premier opérateur privé à transporter des astronautes de la NASA dans un vaisseau spatial privé. 

“Cette journée annonce une nouvelle ère d’exploration spatiale”, a souligné Elon Musk auprès de l’agence de presse Reuters. L’administrateur de la NASA Jim Bridenstine a quant à lui déclaré que le succès de la mission Demo-2 marquait le début d’“une nouvelle ère de vols spatiaux humains où la NASA ne sera plus l’unique acheteur, propriétaire et exploitant du matériel [spatial]”.

Bientôt des “taxis de l’espace” ?

Bob Behnken et Doug Hurley vont maintenant subir une série de contrôles médicaux avant de regagner le centre de la NASA dédié aux vols habités, le Johnson Space Center, à Houston, au Texas.

Une fois que la NASA aura examiné ses données de vol, la capsule Crew Dragon pourrait devenir le premier vaisseau spatial certifié du programme “Commercial Crew” de la NASA (qui vise à développer le transport d’astronautes entre la Terre et l’ISS) à avoir été conçu par une entité privée. La prochaine expédition Space X est prévue dès septembre prochain : la mission, baptisée Crew-1, transportera les quatre astronautes Soichi Noguchi, Michael Hopkins, Victor Glover et Shannon Walker qui resteront six mois à bord de la Station Spatiale Internationale.

L’entreprise n’est pas la seule à travailler à la commercialisation de l’exploration spatiale. La NASA a octroyé en 2014 plus de 4 milliards de dollars à Boeing pour développer sa capsule CST-100 Starliner. Le groupe a cependant pris du retard, en ratant son vol d’essai en 2019.

Ces vaisseaux pourront-ils, un jour, conduire des particuliers en orbite ? “Quand voyager dans l’espace sera devenu aussi banal que voyager en avion, le futur de la civilisation sera assuré”, a commenté Elon Musk sur son compte Twitter dans la nuit de dimanche à lundi. Un rêve qui semble bel et bien réalisable pour le milliardaire américain, qui dévoilait fin 2019 le premier prototype de Starship MK1, un vaisseau capable de transporter une cinquantaine de passagers sur des vols longue durée.

Tags:

A lire aussi :

  • Le grand nettoyage spatial peut commencer

    Inventer

    Le grand nettoyage spatial peut commencer

    La première mission de nettoyage d’un débris spatial décollera en 2025. La start-up suisse Clearspace a signé un contrat avec l’Agence spatiale européenne pour retirer un déchet en orbite terrestre.
  • Funérailles : ces sociétés envoient vos cendres dans l’espace

    Découvrir

    Funérailles : ces sociétés envoient vos cendres dans l’espace

    Pour vos obsèques, vous souhaitez quelque chose d’exceptionnel, qui change de la simple inhumation, de la crémation, ou même de  l’humusation ? Sachez qu’il est aujourd’hui possible de littéralement “monter aux cieux”.   C’est le service que propose l’entreprise Celestis, basée à Houston, aux Etats-Unis, spécialisée dans l’envoi de quelques grammes de vos cendres dans …
  • Visite privée du Commandement interarmées de l’espace

    Inventer

    Visite privée du Commandement interarmées de l’espace

    Retrouvez le reportage complet dans le numéro 27 de We Demain, disponible en kiosque et sur notre boutique en ligne   We Demain a pu pénétrer dans le Pôle opérationnel du Commandement interarmées de l’espace, d’où la France observe les quelque 2 000 satellites qui gravitent autour de la Terre. Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé la création pour septembre …