Partager  > 10 choses à savoir sur la Journée de la Terre

Written by 15 h 01 min Partager, Planete • One Comment

10 choses à savoir sur la Journée de la Terre

Ce vendredi 22 avril 2022, c’est la Journée de la Terre. Mais d’où vient cette célébration, pourquoi et quand a-t-elle été créée ? WE DEMAIN vous explique tout.

Le 22/04/2022 par Florence Santrot
planète terre
Une photo de la Terre prise depuis Apollo 10 en mai 1969. Photo : Nasa.
Une photo de la Terre prise depuis Apollo 10 en mai 1969. Photo : Nasa.

La Journée de la Terre a 52 ans aujourd’hui. Le tout premier événement de ce genre a eu lieu le 22 avril 1970. Certains fixent d’ailleurs le début du mouvement écologiste, tel qu’on le connaît aujourd’hui, à cette date. Située peu après le début du printemps, la Journée de la Terre est l’occasion d’en apprendre davantage sur les solutions pour réduire son empreinte carbone. Et de passer à l’action sans plus attendre.

C’est le sénateur américain du Wisconsin Gaylord Nelson qui décida en 1970 de lancer ce mouvement de la Journée de la Terre pour sensibiliser le public, notamment les jeunes, à l’importance de préserver la planète. Il souhaitait que cette date soit l’occasion d’en apprendre davantage à l’école et sur les campus universitaires sur la préservation de l’eau, de la qualité de l’air… et de rappeler chaque année au gouvernement l’importance de limiter notre impact sur la Terre. “C’était un pari mais ça a payé”, a déclaré Gaylord Nelson à propose de la création de la Journée de Terre.

La Journée de la Terre en 10 infos

  1. Une fuite de pétrole à l’origine de cet événement. En 1969, une marée noire au large de Santa Barbara, en Californie, avait marqué les esprits. Entre 80 000 à 100 000 barils de pétrole se sont déversés en mer et ont souillé les plages. Gaylord Nelson décida alors qu’il fallait sensibiliser les plus jeunes aux sujets environnementaux.
  2. Un succès dès la première année en 1970. Alors que cela faisait plusieurs années que le sénateur américain essayait de sensibiliser les autorités à la protection de la faune et de la flore, ce ne fut qu’avec la Journée de la Terre que la thématique prit de l’importance. Le 22 avril 2022, pas moins de 20 millions de personnes ont participé aux États-Unis aux différents événements. Un énorme succès pour une première.
  3. Des lois votées aux États-Unis grâce à la Journée de la Terre. En 1970, quelque 2 000 universités et établissements d’enseignement supérieur ainsi que 10 000 écoles, collèges et lycées s’impliquèrent. Gaylord Nelson put ainsi prouver au gouvernement que le grand public se souciait de l’environnement. Résultat : la création de l’Agence de protection de l’environnement des États-Unis. Et la promulgation de trois grandes lois sur la qualité de l’air, la qualité de l’eau et les espèces en danger.
  4. Cinq grandes thématiques abordées : outre les fuites de pétrole, cette première Journée de la Terre a été l’occasion de dénoncer la pollution grandissante (déjà à l’époque). Les dangers des pesticides, la destruction de la nature et l’extinction de la faune sauvage étaient aussi dans le collimateur. 52 ans après, ces thématiques sont plus que jamais d’actualité.
  5. Il a fallu 20 ans pour la Journée de la Terre devienne mondiale. À partir de 1990, la Journée de la Terre a été un événement célébré dans de nombreux pays. C’est grâce à Denis Hayes – qui a coordonné l’action au niveau international – que le mouvement s’est propagé à 141 pays en 1990. Depuis, près de 200 millions de personnes y prennent part chaque année.
  6. L’an 2000, un électrochoc. Pour marquer le passage au nouveau millénaire, la Journée de la Terre en 2000 a enregistré un pic d’activité. 5 000 groupes environnementaux et 184 pays ont participé à cette occasion. Ce fut une des premières fois où la question du réchauffement climatique fut évoqué auprès du grand public.
  7. Un poème pour la Journée de la Terre. En 2013, le diplomate et poète indien Abay Kumar écrivit une chanson, baptisée “Earth Anthem” (Hymne de la Terre). Depuis, elle honore la planète et ses habitants chaque 22 avril. Depuis, “Earth Anthem” a été traduit dans toutes les langues officielles des Nations unies, dont le français (cf. à la fin de cet article).
  8. 2016 fut une année record en termes de participation. Le 22 avril de cette année-là, quelque 200 pays et 1 milliard de personnes ont participé aux festivités. Le thème de 2016 était l’importance de planter de nouveaux arbres et forêts à travers la planète. “Trees for the Earth”, des arbres pour la Terre, fut un vrai succès.
  9. 50 ans de Journée de la Terre. En 2020, pour fêter le jubilé, le Projet Canopée s’était fixé pour objectif de planter 7,8 milliards d’arbres à travers le monde au cours de l’année. Un arbre par personne sur Terre.
  10. Un Doodle pour montrer les effets du réchauffement climatique. Cette année, Google a placé sur la page d’accueil de son moteur de recherche un Doodle animé. Il reflète les effets du changement climatique sur notre planète. Ce sont des images réelles montées en timelapse et issues de Google Earth et d’autres sources.

L’hymne pour la Journée de la Terre, d’Abay Kumar

Le texte en français de l’Hymne de la Terre d’Abay Kumar

Cosmique oasis, cosmique perle bleue
La plus belle planète du cosmos
Tous les continents et tous les océans
Unis, nous sommes la faune et la flore
Unis, nous sommes des espèces d’une terre
Diverses cultures, croyances et manières
Nous sommes des humains, la terre est notre maison
Tous les peuples et tous les nations
Un pour tous et tous pour un
Unis nous déployons le drapeau de marbre bleu.

Tags:

A lire aussi :

  • Tesla va lever 575 millions de dollars en vendant des titres

    Découvrir

    Tesla va lever 575 millions de dollars en vendant des titres

    Repéré sur Les Échos.fr Le constructeur californien des véhicules électriques Tesla, entreprise fondée par Elon Musk, va lever jusqu’à 575 millions de dollars en vendant des titres, a-t-il annoncé jeudi dans un document boursier. Le groupe va vendre dans un premier temps 2,1 millions de titres au prix unitaire de 238,17 dollars, ce qui lui …