Partager  > CinéCitoyen : le festival de “la nouvelle écologie”

Written by 17 h 32 min Partager

CinéCitoyen : le festival de “la nouvelle écologie”

Ces 3, 4 et 5 décembre se tient le nouveau festival CinéCitoyen, à Paris. Au programme : des films qui mettent en lumière de bonnes pratiques et des initiatives innovantes. Le festival se transformera ensuite en ciné-club mensuel.

Le 01/12/2021 par WeDemain
"Le Sentier d'Anaconda", sur la création d'un corridor écologique en Amazonie, à l'affiche du festival CinéCitoyen.
"Le Sentier d'Anaconda", sur la création d'un corridor écologique en Amazonie, à l'affiche du festival CinéCitoyen.
"Le Sentier d'Anaconda", sur la création d'un corridor écologique en Amazonie, à l'affiche du festival CinéCitoyen.

Le cinéma peut-il aider à construire un avenir plus durable ? Les initiateurs du nouveau festival “CinéCitoyen” veulent y croire. Lancé par l’association Écrans des Mondes, ce festival aura lieu les 3, 4 et 5 décembre 2021 au Cinéma Grand Action (Paris 5e).

Une initiative qui met à l’honneur la “nouvelle écologie”, mouvement qui s’intéresse aux questions environnementales classiques (changement climatique, énergies, alimentation, etc.), avec un regard original.

La “nouvelle écologie” place en effet le citoyen et son rapport au vivant au centre de ses préoccupations. “Loin d’une approche macro-écologique où règnent les statistiques et les objectifs à 50 ans, la nouvelle écologie ignore donc les films qui se veulent uniquement dénonciateurs pour s’intéresser à ceux qui mettent en lumière de bonnes pratiques et des perspectives innovatrices pour demain”, explique Michel Noll, fondateur du projet, dans un communiqué.

Au programme précisément : une dizaine de films documentaires originaires des cinq continents, toujours avec cette ligne éditoriale. Entre autres, Le Sentier d’Anaconda, sur un projet de corridor écologique en Amazonie ; The End of meat, sur la possible transition vers un monde après-viande ; Contre vents et marées, sur l’éolien en Bretagne ; Thorium sur l’atome vert ; ou encore Genesis 2.0, sur l’avenir de la génétique.

Toutes les projections seront suivies de débats citoyens “pour informer, émouvoir, inspirer” et “faire de ce festival une fête du cinéma.”

CinéCitoyen, un cinéclub dominical

Partant d’une première expérience à Metz sous le nom de MaPla-net(e) en 2018 puis de Cinématerre en 2019, le festival se prolongera aussi via une tournée dans toute la France.

Puis via la création d’un ciné-club, toujours au cinéma Grand Action, le 2ème ou 3ème dimanche de chaque mois. Objectif : “créer un espace-temps régulier en favorisant l’émergence d’un public fidèle et mieux informé”. Pour in fine nous “accompagner vers un avenir moins violent, plus humain, plus juste et plus durable.”

Un jury de cinq personnalités (Isabelle Gibbal-Hardy, Josiane Maisse, Quentin Jagorel, Daniel Haber et le parrain de cette édition, Michael Latz ) se penchera sur les qualités cinématographiques et thématiques des films de la sélection officielle. Pour enfin couronner les meilleurs d’entre-eux la semaine du 6 décembre.

Infos pratiques :
Festival CinéCitoyen. Cinéma Grand Action, 5, rue des écoles, 75005 Paris
Tarif plein : 9,5 euros, réduit : 6 et 7,5 euros, plusieurs cartes ciné acceptées.
Retrouvez ici toute la programmation.

Tags:

A lire aussi :

  • Cyril Dion : “Jane Goodall a été extraordinairement visionnaire”

    Découvrir

    Cyril Dion : “Jane Goodall a été extraordinairement visionnaire”

    Le 1er décembre, Jane Goodall sera à l’affiche du nouveau film de Cyril Dion, "Animal". Sélectionné à Cannes, ce documentaire interroge la place de l’humain dans le monde vivant, via le regard de deux ados. Entretien avec le réalisateur.
  • Quand la peinture révèle l’assiette de nos ancêtres

    Découvrir

    Quand la peinture révèle l’assiette de nos ancêtres

    Imaginez qu’une peinture de maître puisse percer les secrets et raconter l’évolution d’un fruit, d’un légume ou d’une céréale à travers l’histoire. Des chercheurs belges s’y emploient et vont convier le public à leur grande enquête gustativo-picturale.
  • “Écotopia” : une utopie écologiste à (re)lire d’urgence

    Debats-opinions

    “Écotopia” : une utopie écologiste à (re)lire d’urgence

    TRIBUNE. Visionnaire, le roman d’anticipation "Écotopia", publié en 1975 par de l’Étasunien Ernest Callenbach, esquisse l'émergence d'une société écologique. Un ouvrage qui mériterait que l’on s’y intéresse à nouveau.