Partager

Réparation de l’iPhone : Apple ouvre le Self Service Repair en France mais…

Ce mardi 6 novembre 2022, Apple lance son programme Self Service Repair dans plusieurs pays d’Europe, dont la France. Ce service permet désormais aux clients qui auraient endommagé leur iPhone d’effectuer eux-mêmes les réparations chez eux. Il peuvent acheter des pièces Apple d’origine et se procurer les outils de précision. Cette offre, déjà disponible aux États-Unis depuis le 27 avril dernier, se veut une réponse aux critiques qui reprochent à Apple d’encourager l’obsolescence programmée en rendant difficile la réparabilité de ses appareils.

Pour autant, le programme Self Service Repair ne s’adresse pas à tout le monde. « Il est nécessaire d’avoir une certaine expérience en réparation d’appareils électroniques pour ne pas endommager le téléphone lors des manipulations », nous indique un porte-parole de la firme. Pour toute demande, Apple fournit les manuels officiels de réparation. La marque vend aussi les composants. Plus de 200 pièces détachées et outils sont disponibles sur le Self Service Repair Store. Concernant les outils, ils peuvent aussi être loués. Comptez 59,99€ pour utiliser le kit (qui peut inclure tournevis dynamométriques, plateaux de réparation, presses pour écran et batterie…). Il est possible ensuite de renvoyer les éléments extraits pour qu’ils soient recyclés par Apple.

À lire aussi : Connaissez-vous Daisy, le robot d’Apple qui recycle les iPhone ?

iPhone : une réparation à vos risques et périls

Si Apple fournit les manuels et s’assure que vous les avez bien lus en intégrant un code unique dans le texte – code qui sera nécessaire pour passer commande des pièces de réparation –, il ne va pas plus loin. Il sera évidemment possible d’appeler la hotline de la marque au moment de passer commande. En revanche, il n’est pas possible d’avoir un expert en visioconférence en cas de pépin en cours d’intervention sur l’iPhone.

Concernant la garantie matérielle du téléphone, elle ne devient pas caduque si vous avez eu recours au Self Service Repair. Apple nous confirme que, une fois la réparation effectuée, si une panne autre ou un accident survient, la garantie pourra s’appliquer normalement. En revanche, rien n’est moins sûr si la réparation n’a pas fonctionné. Ou pire, si vous avez endommagé d’autres composants en tentant vous-même de changer une pièce.

Self Service Repair : pas forcément plus intéressant financièrement

D’abord, le coût des pièces est élevé. Apple est en effet connu pour vendre ses composants officiels à des tarifs bien supérieurs à ceux d’une autre marque. Ensuite, la location ou l’achat des outils est nécessaire. Tout cela mis bout à bout, le programme n’est pas forcément financièrement très intéressant.

Pour une personne spécialiste de la réparation électronique, qui aurait déjà tout le matériel pour ouvrir l’iPhone et le manipuler, le programme a un intérêt. En revanche, s’il faut ajouter le coût des outils (sans compter le risque d’abîmer le téléphone), le jeu n’en vaut pas forcément la chandelle.

Un programme qui ne fait pas vraiment sens…

Lancé depuis plus de six mois aux États-Unis, Apple ne donne aucun chiffre sur le succès, ou non, de son programme outre-Atlantique. Mais il y a fort à parier qu’il soit très limité. Si, en théorie, il paraît intéressant, il semble davantage avoir été fait pour l’image que pour être réellement utilisé. Autant financièrement que sur un aspect pratique (commander les pièces, louer les outils, attendre de recevoir tous les éléments, etc.), rien ne fait vraiment sens. La réparation par un spécialiste reste encore l’option la meilleure.

Le site américain The Verge a d’ailleurs testé le service et son titre résume bien l’ensemble : « Apple m’a expédié un kit de réparation d’iPhone de 36 kilos pour réparer une batterie de 31 grammes ». Surtout, l’intérêt d’un service d’auto-réparation est de donner envie au grand public de sauter le pas et de réaliser que ce n’est pas si compliqué que ça de bricoler sa bouilloire, son grille-pain ou son vélo. Ici, avec toutes les mises en garde et la complexité des étapes, le résultat est inverse. Apple a clairement fait un choix dans l’équilibre entre réparabilité et durabilité mais aurait pu aller plus loin en proposant des composants à prix réduits ou encore la location du kit offerte.

SOUTENEZ WE DEMAIN, SOUTENEZ UNE RÉDACTION INDÉPENDANTE
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire
et abonnez-vous à notre magazine.

Recent Posts

  • Ralentir

Jour E : quand le business passe au vert

Forte de son ancrage territoriale (50 implantations), c’est à Nantes, à la Cité des Congrès,…

9 heures ago
  • Ralentir

Mariage au vert : on dit oui à une cérémonie à moindre coût (pour la planète)

L'ADEME vient de publier un guide pour que le plus beau jour de votre vie…

9 heures ago
  • Partager

Velhome : votre vélo sous bonne garde

En matière de sécurisation des vélos, pas besoin de réinventer la roue. Velhome propose un…

2 jours ago
  • Découvrir

Reportage – Au cœur de Reborn, acteur clé du reconditionné électronique

De l'électronique embarquée pour l'automobile au reconditionné, à Nice, le groupe DPA s'est réinventé via…

2 jours ago
  • Déchiffrer

Plan Ecophyto : tout comprendre aux annonces du gouvernement

Comment s’y retrouver dans la jungle des indicateurs du plan Ecophyto, QSA, NoDU, HRI… et…

3 jours ago
  • Découvrir

Plus de 100 nouvelles espèces étonnantes découvertes près de montagne sous-marines

Au large des côtes du Chili, une centaines d'espèces étonnantes ont été découvertes le long…

4 jours ago