Ralentir

Interdire les smartphones au collège, la bonne idée ?

Les adolescents devraient-ils utiliser des smartphones ? Des recherches scientifiques ont, en tout cas, scruté l’impact des téléphones connectés sur l’apprentissage, le bien-être et la santé mentale des collégiens. Dans le cadre de son doctorat au sein du Norwegian Institute of Public Health, la chercheuse Sara Abrahamsson a tiré en 2023 des conclusions très claires d’un croisement de données scolaires et de sondages. Il ne fait pas de doute : l’interdiction des smartphones diminue considérablement les soins de santé auprès des adolescents.

Depuis, le gouvernement norvégien a encouragé les établissements scolaires à bannir les smartphones de l’école. Là où cela a été appliqué, le résultat s’avère limpide : les notes moyennes des élèves ont progressé, le harcèlement scolaire a diminué et les notes des filles se sont améliorées. Sara Abrahamsson a publié en février 2024 une nouvelle étude chiffrée de cette expérimentation grandeur nature.

Des avantages psychologiques à bannir les smartphones

Dans le cadre de son étude, les données issues de 400 collèges ont été analysées par Sara Abrahamsson dans le cadre de ses recherches post-doctorat. La première conclusion concerne la gente féminine : interdire les smartphones a réduit de manière significative le nombre de consultations pour des symptômes et maladies psychologiques chez les filles. « Nous avons observé une baisse de presque 60 % des visites chez des psychologues et de 29 % chez des médecins généralistes », note la chercheuse dans son étude.

L’interdiction des smartphones à l’école a également réduit significativement les incidents de harcèlement – pour les filles comme pour les garçons. Plus précisément, l’étude montre que le nombre de signalements pour du harcèlement a été réduit de 46 % chez les filles et de 43 % chez les garçons.

De meilleures notes et un meilleur parcours académique pour les filles

Les notes se sont aussi améliorées chez les filles au niveau de la moyenne générale et plus particulièrement en mathématiques. Et elles ont davantage de chance (4 à 7 points de plus) de poursuivre leurs études dans un lycée à vocation académique plutôt que dans une formation professionnelle. En revanche, aucune différence tangible n’a été observée en la matière chez les garçons.

À noter que les filles issues de milieux moins favorisés ont bénéficié de manière disproportionnée de l’interdiction, tant en termes de santé mentale qu’en termes de performances éducatives. La chercheuse en conclut que, de manière générale mais encore plus pour les filles issues de milieux socioéconomiques inférieurs, l’interdiction des smartphones se révèle être un outil politique peu coûteux pour améliorer à la fois la santé mentale et les résultats éducatifs des élèves. Et si on suivait l’exemple de la Norvège ?

SOUTENEZ WE DEMAIN, SOUTENEZ UNE RÉDACTION INDÉPENDANTE
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire
et abonnez-vous à notre magazine.

Recent Posts

  • Déchiffrer

Le bouchon en plastique, plus attachant que jamais avec la réglementation européenne

Les bouchons en plastique, souvent oubliés mais omniprésents, représentent une source majeure de pollution. La…

9 heures ago
  • Ralentir

La confédération générale des Scop et des Scic appelle à l’engagement face à l’extrême droite

Les acteurs de l’ESS, dont les Scop et les Scic, appellent à l’engagement face à…

1 jour ago
  • Inventer

Éducation et santé : l’innovation sociale imagine un futur plus inclusif

Le prix Entreprendre pour demain 2024 de la Fondation Sopra Steria-Institut de France récompense des…

1 jour ago
  • Innovation en Nouvelle-Aquitaine

Atelier des maraîchers : zéro gaspi, zéro invendu

À Bergerac, l'Atelier des Maraîchers lutte contre le gaspillage alimentaire en transformant les surplus de…

1 jour ago
  • Ralentir

Minuit 12 : quand la danse devient un cri d’alarme pour la planète

Entre art et militantisme, le collectif Minuit 12 réunit de jeunes danseurs et artistes pluridisciplinaires…

1 jour ago
  • Innovation en Nouvelle-Aquitaine

Ferme écologique de Gorce : respecter le vivant

À Esse, Sophie et Pédro ont fait de leur ferme un modèle d'agriculture biologique et…

1 jour ago