Ralentir

Ouïghours : 39 marques bien connues profitent encore du système

Le problème est dénoncé depuis des années mais certaines marques sont fortement soupçonnées de continuer à profiter en 2023 de la répression ouïghoure en Chine. Elles continueraient à faire fabriquer par des sous-traitants vêtements, chaussures et accessoires à des prix ridiculement bas. Un nouveau rapport, dévoilé le 6 décembre 2023 par le parti socialiste du Parlement européen, liste 39 marques bien connues en Europe qui ont des liens forts avec ces entreprises qui violent les droits du travail sur les lignes de production en Chine.

Depuis 2009, l’ethnie ouïghour, principalement installée dans la région du Xinjiang, fait l’objet d’une répression par le régime chinois en place. Et encore plus depuis l’arrivée au pouvoir de Xi Jinping en 2013. Accusée de ne pas s’intégrer dans le pays, les représentants de l’ethnie sont envoyés en masse dans des camps de « rééducation », véritables camps de concentration où ils subissent des violences et sont obligés de travailler dans un but de « sinisation ». Cette forme d’esclavage moderne s’accompagne aussi de surveillance de masse dans toute la région Xinjiang ainsi que de stérilisation forcée des femmes ouïghoures. Cela a amené, le 20 janvier 2022, le Parlement français à dénoncer officiellement le génocide et les crimes contre l’humanité que subissent les Ouïghours.

Un « volume important » de vêtements issus du travail forcé ouïghour entre en Europe

Le rapport sur l’exploitation des Ouïghours présenté cette semaine est issu de recherches de la part du « Uyghur Rights Monitor », de l’Université de Sheffield Hallam (Royaume-Uni) et du Centre ouïghour pour la démocratie et les droits de l’homme. En scrutant en détail les documents financiers de sous-traitants chinois, le rapport établit que « un ‘volume important’ de vêtements issus du recours au travail forcé ouïghour entre sur le marché de l’Union européenne ».

Par exemple, Guanghua Textile Group, et sa maison-mère Beijing Fashion Holdings, participent officiellement à divers programmes de « réduction de la pauvreté », tel que « Xinjiang Aid ». En réalité, il a été établi que ces organismes surveillent et contrôlent le peuple ouïghour, les forçant à travailler dans leurs usines ou dans les camps de production de coton. Le Xinjiang produit en effet 23 % du coton mondial, 80 % du coton chinois.

En outre, le rapport indique qu’entre 900 000 et 1,8 million de Ouïghours et citoyens issus d’autres minorités sont détenus dans des camps d’internement et forcés à travailler. Autant de raisons pour les marques de couper les liens avec les entreprises chinoises aux méthodes opaques. D’autant plus que Bruxelles doit prochainement adopter une directive sur le devoir de vigilance des entreprises, y compris au niveau de leur chaîne d’approvisionnement.

La liste complète des 39 marques incriminées dans l’exploitation des Ouïghours

Voici la liste des marques citées dans le rapport dévoilé mercredi 6 décembre :

  1. Adidas
  2. Albini
  3. Bestseller
  4. Buckle
  5. Burberry
  6. Cache Cache
  7. Calvin Klein
  8. Decathlon
  9. Geodis
  10. Guess
  11. H&M
  12. Helly Hansen
  13. Helmut Lang
  14. Hugo Boss
  15. Jack&Jones
  16. Levi’s
  17. Mango
  18. Marks & Spencer
  19. Massimo Dutti
  20. Max Mara
  21. Next
  22. Nike
  23. Only
  24. Only & Sons
  25. Oysho
  26. PVH
  27. Prada
  28. Primark
  29. Pull&Bear
  30. Puma
  31. Ralph Lauren
  32. S.Oliver
  33. Skechers
  34. Smart Shirts
  35. Tommy Hilfiger
  36. TopNew
  37. Vero Moda
  38. Walmart
  39. Zara

SOUTENEZ WE DEMAIN, SOUTENEZ UNE RÉDACTION INDÉPENDANTE
Inscrivez-vous à notre newsletter hebdomadaire
et abonnez-vous à notre magazine.

Recent Posts

  • Respirer

Denica Riadini-Flesch : « Les vêtements les plus durables sont ceux qui sont déjà dans votre garde-robe »

Lauréate 2023 du Prix Rolex à l'esprit d'entreprise, Denica Riadini-Flesch a monté un projet de…

12 heures ago
  • Ralentir

Comment l’Ukraine utilise l’IA dans sa guerre contre la Russie

Désignation des cibles, identification des prisonniers et victimes, guidage des drones, espionnage… En Ukraine, la…

1 jour ago
  • Respirer

30 forêts exceptionnelles à découvrir en France

L'Office National des Forêts a créé une carte interactive qui recense 30 forêts à découvrir…

1 jour ago
  • Déchiffrer

Pollution plastique triplée d’ici 2060 : « Il y a urgence à agir », pour la Fondation Tara Océan

Alors que 175 pays se préparent à se réunir à Ottawa pour discuter de la…

3 jours ago
  • Déchiffrer

Impact du glyphosate sur la biodiversité : une étude inquiétante en Martinique

Herbicide le plus utilisé au monde, le glyphosate a des effets ravageurs sur la biodiversité…

5 jours ago
  • Ralentir

Surveillance et résilience : un quotidien sous l’œil numérique en Chine

En Chine, la surveillance étatique imprègne chaque aspect de la vie quotidienne, ancrée dans des…

6 jours ago