Planete  > La bonne combine de la cabane

Written by 16 h 12 min Planete, Respirer • One Comment

La bonne combine de la cabane

Comme chaque mercredi, le 23h de franceinfo (canal 27) présenté par Patricia Loison propose de réfléchir au monde d’après dans la chronique “Changer d’époque avec WE DEMAIN”.

Le 16/06/2022 par Florence Santrot
françois siegel
françois siegel
françois siegel

“La fraîcheur dans les arbres, alors pourquoi pas une cabane dans les arbres ?” En compagnie de Patricia Loison, la journaliste qui anime le 23h de franceinfo TV, François Siegel, directeur de la rédaction de WE DEMAIN, revient sur un dossier spécial du n°38 du magazine WE DEMAIN actuellement en kiosque. Dans “Le peuple des cabanes”, le journaliste Victor Branquart part à la rencontre des adeptes de ce type d’habitation. Plus qu’un mode d’habitat “alternatif”, c’est une philosophie de vie.

Se réfugier dans les arbres pour échapper aux vagues de chaleur, une solution plausible ? “En tout cas, le succès du phénomène cabane a vraiment une signification. Certes, cela fait appel à nos souvenirs d’enfance – pour se protéger, avoir son petit coin à soi –, mais face aux villes qui sont devenues invivables, on n’a qu’une envie : se rapprocher de la nature”, explique François Siegel.

Tiny House, maison en A, cabane… vive l’immersion en pleine nature

Face à ce phénomène, les recherches sur Internet autour de cette thématique des cabanes, de la maison en A, des tiny house… ne cesse de s’intensifier. Un numéro spécial de la nouvelle revue UT!LE lui est d’ailleurs totalement consacrée. Mais aujourd’hui, “la question qui se pose, c’est ‘comment passe-t-on de la cabane à la ville verte ?’ Aujourd’hui, on a envie de se rapprocher de la nature, des arbres. On sait que c’est bon pour la santé. Il faut donc reverdir les villes, déartificialiser les sols et recréer ainsi de l’humidité pour rétablir un cycle de l’eau, qui est bien malmené en ce moment”, ajoute François Siegel.

Construire différemment, construire plus petit, réhabiliter les logements plutôt que de fabriquer de nouveaux logements, utiliser des matériaux naturels, recyclés, renouvelables… autant de nouveaux réflexes à adopter au plus vite pour limiter notre empreinte carbone et répondre aux nouveaux besoins face au réchauffement climatique. Et toujours, toujours, continuer à construire des cabanes au fond des bois.

“Tant qu’il y aura des cabanes au fond des bois, rien ne sera tout à fait perdu”

Dans les forêts de siberie – Sylvain Tesson

Tous les mercredis, retrouvez l’expertise de WE DEMAIN dans la chronique “Changer d’époque avec WE DEMAIN” dans le 23h de franceinfo (canal 27) présenté par Patricia Loison.

Tags:

A lire aussi :

  • UT!LE : une nouvelle revue pratique d’autonomie et de transition voit le jour

    Partager

    UT!LE : une nouvelle revue pratique d’autonomie et de transition voit le jour

    Cet été, UT!LE, la revue pratique d’autonomie et de transition, lance son premier numéro autour de l’univers de la “cabane”. Une thématique à son image : multi facettes, pratique et inspirante.
  • Vivre dans les bois pour “changer le monde”

    Découvrir

    Vivre dans les bois pour “changer le monde”

    Jonathan et Caroline ont une trentaine d’années, deux petites filles, et une cabane dans les bois. Ils y vivent. Pas pour se retirer du monde, “pour le changer”.   En avril 2018, ils ont quitté la banlieue parisienne, à bord de leur van, à la recherche d’une forêt dans laquelle ils pourraient s’établir. “À l’époque, explique Caroline, on …
  • Il vit perché dans sa cabane en forêt, la justice lui demande de la détruire

    Découvrir

    Il vit perché dans sa cabane en forêt, la justice lui demande de la détruire

    Un rêve d’enfant, un rêve perché et écolo, peut-il faire plier le droit ? Cette question est celle que pose l’histoire de Xavier Marmier, 48 ans, installé dans une cabane en pleine nature, dont la justice vient d’exiger la destruction. Une histoire pleine de rebondissements. Tout commence en 2008 quand  Xavier Marmier achète un hectare …