We-Demain-Info-Partenaire  > Guerlain organise la première édition des Universités des abeilles pour sensibiliser et protéger l’espèce

Written by 13 h 23 min We-Demain-Info-Partenaire

Guerlain organise la première édition des Universités des abeilles pour sensibiliser et protéger l’espèce

Le 11 mai 2017 se tiendra la première édition des Universités des abeilles, organisée par Guerlain. Au cœur des problématiques environnementales, cette matinée permettra de mieux comprendre les menaces qui pèsent sur les abeilles, sauvages et domestiques, et sur les réponses qu’on peut y apporter.

Le 28/04/2017 par Sofia Colla
En voie de disparition, Guerlain organise les Universités des abeilles pour trouver des solutions quant à  leur sauvegarde. (Crédit : Guerlain)
En voie de disparition, Guerlain organise les Universités des abeilles pour trouver des solutions quant à  leur sauvegarde. (Crédit : Guerlain)

La semaine prochaine, Guerlain organise un événement entièrement consacré aux abeilles. L’intérêt de la maison pour l’environnement, et plus particulièrement pour les butineuses, n’est pas une nouveauté.

Afin de partager son engagement et de trouver des solutions à la sauvegarde de l’espèce domestique, mais aussi des espèces sauvages, la maison Guerlain a lancé la première édition des Universités des abeilles. Durant la matinée du 11 mai auront lieu deux tables rondes : l’une afin d’expliquer les différentes causes de la disparition des abeilles, l’autre pour débattre à propos des solutions possibles, en France comme au niveau international. Ces deux tables rondes seront animées par Frédéric Denhez, accompagné de plusieurs intervenants.
 
Il est primordial pour la marque de soin et de parfum de s’engager dans la protection de l’espèce, et de la biodiversité en général, afin d’assurer la pérennité de ses créations et de ses savoir-faire. Un engagement qui fête ses 10 ans, depuis leur engagement dans une démarche de Développement Durable lancée en 2007.

Les abeilles, au cœur de l’histoire de Guerlain

Guerlain et les abeilles, c’est une grande histoire d’amour. N’oublions pas que c’est le symbole de la maison, et ce depuis le XIXème siècle avec le flacon dit “aux abeilles” réalisé pour l’Impératrice Eugénie.

Le combat du parfumeur pour protéger l’espèce va plus loin qu’une simple charte. Depuis 2011, la maison Guerlain soutient l’association du Conservatoire de l’Abeille Noire Bretonne de l’île d’Ouessant avec qui elle développe les produits de la gamme Abeille Royale.
 

L’abeille d’Ouessant est une race pure et rustique qui ne vit que sur l’île bretonne du même nom. Bénéficiant de son isolement, cette dernière ne semble pas être touchée par le syndrome d’effondrement auquel les autres abeilles font face, en dépit de quelques alertes. En effet, les abeilles domestiques, tout comme les 976 espèces d’abeilles sauvages, sont menacées de disparaître. 
 
En plus des néonicotinoïdes (produits toxiques employés comme insecticides), l’agriculture conventionnelle s’est développée aux détriments des prairies et des “mauvaises herbes”. Pourtant, c’est de ces milieux riches en fleurs dont l’abeille a besoin pour se développer. 
 

Les abeilles se replient vers les villes, où finalement on trouve plus de fleurs qu’à la campagne “, explique Frédéric Denhez, journaliste spécialisé sur les questions environnementales.

Les apiculteurs eux-mêmes peuvent être une menace. En effet, “ils développent et vont chercher des races d’abeilles hybrides pour repeupler les ruches. Cela crée un appauvrissement génétique et des races plus fragiles”, ajoute le journaliste. 

Dans la mesure où l’abeille noire d’Ouessant semble résister, la question de revenir aux races rustiques pour que les abeilles perdurent sera au cœur des discussions de l’événement.

Vous pouvez participer à l’événement en contactant Guerlain à l’adresse suivante : universitesdesabeilles@sidiese.com. Nombre de places limité.  
 

A lire aussi :

Close