Cet homme veut planter un milliard d'arbres avec des drones

Par I Publié le 13 Février 2015

Équipés de canons à air comprimé projetant de petites boules biodégradables, les engins volants de Lauren Fletcher, ex-ingénieur de la NASA, visent à industrialiser la plantation d'arbres.


Lauren Fletcher et son drone planteur d'arbre. Source: Biocarbon Engineering
Lauren Fletcher et son drone planteur d'arbre. Source: Biocarbon Engineering
Planter un milliard d’arbres grâce à des drones, c’est le pari fou entrepris par Lauren Fletcher, un ancien ingénieur de la NASA aujourd'hui établi à Oxford (Royaume-Uni). Selon lui, « pour contrer le rythme industriel de la déforestation, nous avons besoin de replanter à un rythme industriel ». Or, la plantation de jeunes arbres est jusqu’ici effectuée à la main, ce qui rend le processus lent et cher. En remplaçant les travailleurs par des robots volants, Lauren Fletcher espère passer de 3 000 à 36 000 graines plantées par jour, ceci même dans les zones les plus difficiles d’accès.
 
Pour développer la technologie nécessaire à ce projet, il a créé l'entreprise Biocarbon Engineering. Il s'agit d'abord de concevoir un drone cartographe, qui survolera la zone à replanter afin d’évaluer la nature des terrains. Il sera ensuite suivi d’une flotte de petits drones planteurs évoluant à trois mètres du sol. Ces derniers utiliseront un canon à air comprimé pour projeter à des endroits précis de petites boules biodégradables contenant une graine germée et du gel nutritif. Cette méthode vise à assurer une plantation plus harmonieuse et un meilleur taux de succès que le simple semis aérien de graines sèches.

Ce projet fou semble en bonne voie : il est finaliste du concours Drones For Good organisé le 8 février dernier à Dubaï. L'équipe de Biocarbon Engineering espère commencer son bombardement écolo cette année avec un projet pilote au Brésil ou en  Afrique du Sud.

Chaque année, 26 milliards d’arbres sont abattus de par le monde. La déforestation, en libérant le carbone piégé dans la biomasse, est l'une des principales causes de l'augmentation de la concentration de CO2 dans l'atmosphère, aux côtés de l’extraction minière, l’agriculture et la construction.

Jean-Jacques Valette
Journaliste We Demain







WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE