Connectez-vous S'inscrire

Boring Company, camions Tesla, SpaceX... le point sur les dernières annonces d’Elon Musk

Par I Publié le 5 Mai 2017

Quatre ans après sa première apparition sur la scène des conférences TED, Elon Musk a fait le point le week-end dernier sur l'avancée de ses nombreuses entreprises. Jusqu'où ira-t-il ?


Quatre ans après sa première conférence TED, Elon Musk est revenu sur scène le 28 avril dernier pour une interview de 40 minutes menée par Chris Anderson, le fondateur de Wired. Le président de Tesla, SpaceX, Neuralink et The Boring Company a pu développer sa vision du futur et présenter les dernières avancées de ses multiples entreprises. Voici le résumé des principales annonces.

Un réseau de tunnels géant sous Los Angeles

En décembre dernier, Elon Musk s’était indigné sur Twitter des embouteillages qui paralysaient Los Angeles. Avant d’ajouter : "Je vais construire un tunnelier et commencer à creuser en dessous".
 
Après avoir fait durer le mystère depuis des mois, Elon Musk a enfin présenté sa nouvelle entreprise baptisée The Boring Company. Un jeu de mot en anglais signifiant à la fois "l’entreprise ennuyante" et "l’entreprise qui creuse".
 
Son projet : forer un réseau de tunnels routiers pour désengorger le trafic. Sur le bas-côté des routes, des ascenseurs installés sur des places de parking permettront aux véhicules de descendre dans les souterrains sans avoir à bâtir de nouvelles voies d’accès. Une fois en bas, des plateformes électriques convoieront les voitures à une vitesse de 200 km/h. Ce qui permettra, affirme Elon Musk, de rallier le centre de Los Angeles à son aéroport en moins de six minutes.

Pour réussir ce pari, The Boring Company entend diminuer les coûts drastiquement. Tout d’abord en diminuant le diamètre des tunnels au strict minimum, soit la largeur d’une voiture. Puis en développant un tunnelier plus puissant et capable de forer tout en plaçant des contreforts. Elon Musk espère ainsi diviser au minimum par huit le prix de la construction qui est actuellement de l’ordre du milliard de dollars par kilomètre.
 
Les tunnels de la Boring Company pourront également bénéficier au projet Hyperloop, un train à très grande vitesse initié par le même Elon Musk et actuellement développé par trois entreprises différentes. Suffisament résistants pour être mis sous vide, ces tunnels éviteront les coûteux aménagements en zone urbaine qu’impliquerait la construction de voies aériennes.
 
"Nous avons un escargot de compagnie nommé Gary... pour l’instant Gary va 14 fois plus vite qu’un tunnelier classique. Notre but est de le battre à la course", a conclu en plaisantant Elon Musk.

Voitures autonomes

La Tesla Model 3 rentrera en production au mois de juillet et sera équipée des caméras nécessaires pour la rendre 100 % autonome. (Crédit : Tesla)
La Tesla Model 3 rentrera en production au mois de juillet et sera équipée des caméras nécessaires pour la rendre 100 % autonome. (Crédit : Tesla)
Une entreprise impressionnante mais qui reste de son propre aveu un "hobby" à côté de Tesla. Elon Musk a annoncé que les nouvelles voitures qui sortent des usines de l'entreprise sont désormais équipées de tout le matériel pour les rendre 100 % autonomes, soit huit caméras et un GPS. Contrairement à la concurrence, Tesla a fait le choix de se passer du LIDAR (un type de radar encore hors de prix) et de concentrer ses efforts sur l’interprétation des images par ordinateur.
 
Lors de la conférence, le PDG a annoncé qu’une voiture Tesla ferait le voyage de Los Angeles à New York de façon 100 % autonome dès la fin 2017. Ce test permettra d’obtenir les dernières homologations avec comme objectif de rendre toutes les voitures Tesla autonomes en 2019 par une simple mise-à-jour.

Camion Tesla

Elon Musk a dévoilé cette image mystérieuse du prochain camion Tesla. (Crédit : Tesla)
Elon Musk a dévoilé cette image mystérieuse du prochain camion Tesla. (Crédit : Tesla)
Avec plus de 400 000 précommandes de sa prochaine voiture, la Model 3, l’entreprise Tesla peine déjà à tenir ses délais de livraison. Elon Musk se lance pourtant un nouveau défi avec la construction de camions dont le modèle définitif sera dévoilé en septembre.
 
Lors de la conférence TED, le PDG a montré un premier visuel de celui-ci et l’a décrit comme ayant "l’accélération d’une voiture de sport" et un moteur assez puissant pour "battre n’importe quel autre poids-lourd au tir à la corde". Avec ce nouveau véhicule, Tesla entend démontrer la pertinence de la motorisation électrique sur de longues distances. Ces camions seront de plus équipés de la technologie pour les rendre autonomes. Au risque de mettre des millions de chauffeurs au chômage ? Un point qui n'a malheureusement pas été abordé.

Toitures solaires

Les toitures solaires Tesla renferment des cellules photovoltaïques dans des tuiles d'apparence normale. (Crédit : Tesla)
Les toitures solaires Tesla renferment des cellules photovoltaïques dans des tuiles d'apparence normale. (Crédit : Tesla)
Présentées l’année dernière, les tuiles solaires de Tesla seront commercialisées d’ici deux semaines, a promis Elon Musk. Celles-ci auront l’apparence d’ardoises ou de tuiles conventionnelles mais renfermeront des cellules photovoltaïques pour produire de l’électricité. De quoi permettre une adoption rapide des énergies propres, et ce même dans les quartiers où les règlements d’urbanisme bannissent les panneaux solaires.
 
Côté durabilité, Elon Musk promet que ces nouvelles tuiles seront quasi-indestructibles et seront garanties au moins 40 ans. À noter également que Tesla commercialise depuis peu des panneaux conventionnels, quoique plus fins, suite à sa fusion avec SolarCity.

SpaceX

Malgré toutes ces responsabilités, Elon Musk garde la tête dans les étoiles. En 2013, il avait présenté sur la scène de TED son projet de fusée spatiale réutilisable. Un rêve qu’il a réalisé le 30 mars dernier en envoyant pour la seconde fois dans l’espace une fusée Falcon9, qui avait précédemment atterri sur une barge en haute mer. Une avancée indispensable pour faire baisser les coûts de l’accès à l’espace.
 
La prochaine étape pour SpaceX sera la construction de l’Interplanetary Transportation System (ITS). La plus grande fusée jamais créée par l’humanité qui mesurera 122 mètres de haut -soit l’équivalent d’un immeuble de 40 étages- et sera équipée de moteurs ayant la puissance de 120 avions Boeing 747. Son but : la conquête de Mars.
 
Elon Musk a annoncé que le développement de l'ITS prendrait entre 8 et 10 ans, "mais nous avons des objectifs plus agressifs en interne", a-t-il précisé.
 
"Je pense que la valeur de l’inspiration est sous-estimée. Mais je veux être clair : je n’essaie pas d’être le sauveur de qui que ce soit. J’essaie juste de penser au futur et de ne pas être triste", a-t-il conclu. "Mais prévenez-moi si tout ça commence à devenir vraiment dingue, d’accord ?"





WEDEMAIN.FR SUR VOTRE MOBILE