We life

Pour traverser l’Amérique Latine, ces deux Français ont transformé un bus scolaire en hôtel nomade

Par Maëlys Vésir I Publié le 25 Août 2017

Depuis le mois de mars, deux jeunes Français parcourent l’Amérique Latine dans un bus-hôtel qu’ils ont confectionné de A à Z. Ils comptent traverser 15 pays de la région pendant un an en embarquant des voyageurs à chacune des étapes.


Du Mexique au Brésil, Paul et Benoît proposent aux voyageurs de découvrir la région dans leur bus-hôtel baptisé La Brigade (Crédit : La Brigade)
Du Mexique au Brésil, Paul et Benoît proposent aux voyageurs de découvrir la région dans leur bus-hôtel baptisé La Brigade (Crédit : La Brigade)
C’est l’histoire de deux amis d’enfance qui décident de faire un road trip après leurs études en France. Jusqu’ici, rien de très original.
 
Mais Paul Aubert et Benoît Lafond trouvent une manière bien différente de le faire : retaper un vieux bus scolaire américain en hôtel itinérant pour sillonner les routes d’Amérique Centrale et Latine pendant un an.
 
Baptisé La Brigade, ce petit palace sur quatre roues est en circulation depuis mars dernier. Dans quel but ? Parcourir 15 pays de la région en accueillant à chaque étape des voyageurs désireux de vivre une expérience touristique inédite. 

Il a fallu deux mois aux deux Français pour transformer ce bus en hôtel itinérant (Crédit : La Brigade)
Il a fallu deux mois aux deux Français pour transformer ce bus en hôtel itinérant (Crédit : La Brigade)

Un bus alimenté à l’énergie solaire

C’est en janvier que l’aventure commence : de passage aux États-Unis, Paul et Benoît tombent sur la bonne affaire : un school bus jaune de 1994 à 6 000 dollars avec peu de kilomètres au compteur. Ils décident de l’acheter et de lui donner une seconde vie : 
 
"Avec Paul, on s’est dit que transformer ce bus en hôtel était la façon parfaite de voyager autrement, explique Benoît à We Demain. On s’est inspiré des expériences Expeditions Happiness  et surtout Let’s Be Nomads, la référence de l’hôtellerie itinérante en Europe."

Surnommé "Natasha" le bus offre aux voyageurs le net plus ultra du confort (Crédit : La Brigade)
Surnommé "Natasha" le bus offre aux voyageurs le net plus ultra du confort (Crédit : La Brigade)
Deux mois plus tard, le bus-hôtel La Brigade est né. A son bord, un salon, une cuisine, des lits, une petite salle de bain et une terrasse de 30m2 sur le toit. L’eau est fournie grâce à des réservoirs fixés sous le bus et l’électricité l'est par des panneaux solaires.

Une offre complète à partir de 500 euros pour les passagers

En mars, le bus débute son périple en direction du Mexique, la première étape des quinze pays d’Amérique Latine que les deux amis souhaitent parcourir. Ils ont depuis déjà traversé cinq pays dont le Honduras et le Guatemala. 

Des aventures qu’ils ne vivent pas seuls, puisque toutes les deux semaines ils accueillent quatre à cinq globe-trotters, en leur proposant une offre complète comprise entre 500 et 750 euros selon les pays. 

Le bus peut contenir 4 à 5 voyageurs qui se laissent guider par le bus pendant deux semaines (Crédit : La Brigade)
Le bus peut contenir 4 à 5 voyageurs qui se laissent guider par le bus pendant deux semaines (Crédit : La Brigade)
Après avoir choisi la destination et réservé en ligne, les voyageurs sont récupérés à l’aéroport. Ils bénéficient ensuite du logement, du transport, de la nourriture et des activités du bus (canoë, paddle, escalade, plongée…)
 
"Ce qui est bien c’est que les voyageurs se laissent guider par le bus et choisissent leurs activités, précise Benoît. On propose un parcours prédéfini aux voyageurs mais on s’adapte toujours selon leurs envies, ce qui ne laisse pas de place à la routine."

Ces expériences personnalisées sont partagées avec des voyageurs du monde entier – un plaisir pour Paul qui parle quatre langues – même si Benoît avoue que la majorité des personnes à bord sont françaises, ce qui n’a pas que des désavantages :
La terrasse de 30m2 installée sur le toit du bus permet d'admirer des vues à couper le souffle (Crédit : La Brigade)
La terrasse de 30m2 installée sur le toit du bus permet d'admirer des vues à couper le souffle (Crédit : La Brigade)

"Au Nicaragua, on a accueilli des Français qui avaient ramené du vin et du saucisson. On a dégusté le tout sur la terrasse du bus au pied d’un volcan. Un super moment !"

A la découverte des populations locales.

En plus des paysages de rêves, les "Brigadiers" veulent surtout se plonger dans la culture locale et prendre le temps d’échanger avec les populations :
 
"Au Mexique, on est allé dans un petit village où les habitants nous ont invité à manger chez eux. On a ensuite fait une partie de foot avec les enfants avant de s’enfoncer dans la mangrove avec eux à la rencontre des crocodiles", détaille Benoît.  

Les "Brigadiers" veulent surtout se plonger dans la culture locale et prendre le temps d’échanger avec les populations (Crédit : La Brigade)
Les "Brigadiers" veulent surtout se plonger dans la culture locale et prendre le temps d’échanger avec les populations (Crédit : La Brigade)
Des rencontres aussi uniques qu’imprévues, qui laissent parfois aux deux jeunes français des anecdotes amusantes à raconter : 
 
"Quand les gens nous voient arriver avec un gros bus ils sourient et sont curieux. Même une fois des policiers nous ont arrêté au bord de la route pour contrôler notre véhicule. Ils ont été charmés par le projet, ont pris des photos et on finit par nous demander notre Facebook."   

Ce concept de road trip avec tout le confort de l'hôtel rencontre un succès grandissant. À tel point que La Brigade affiche dorénavant complet pour les cinq mois à venir ! Sa destination finale ? Rio de Janeiro, en février 2018, pendant le carnaval. Mais comme le soulignait l'écrivain Robert Louis Stevenson : "l’ important ce n’est pas la destination mais le voyage."












Newsletter : recevez chaque semaine
une sélection de nos meilleurs articles


wedemain.fr sur votre mobile