Déchiffrer  > Le cauchemar de la disruption

Written by 9 h 28 min Déchiffrer, Économie

Le cauchemar de la disruption

Dans un passé récent, il fallait des années à un produit pour être démodé par l’apparition d’une nouveauté. Aujourd’hui – et que dire de demain ? –, à cause d’une innovation technologique exponentielle, n’importe quel objet, n’importe quel service peut, du jour au lendemain, disparaître et être remplacé par mieux et moins cher. cette disruption est devenue un enjeu économique majeur. En librairie et en kiosque le 16 octobre.

Le 06/10/2014 par WeDemain
Cristiano Ronaldo arrive en tàªte avec 51 millions d’euros par an, soit 140 000 euros par jour, sans compter les contrats complémentaires (publicité, sponsoring…). (Crédit : Jan S0L0/FlickR)
Cristiano Ronaldo arrive en tàªte avec 51 millions d’euros par an, soit 140 000 euros par jour, sans compter les contrats complémentaires (publicité, sponsoring…). (Crédit : Jan S0L0/FlickR)

Votre business model précautionneusement mis au point bousculé par des lilliputiens ; vos coûteuses études marketing piétinées par des voyous ; vos clients les plus rentables et fidèles vous quittant sans un mot. Vous-même adoptant à titre personnel une solution qui rend votre offre inutile, car d’évidence la nouvelle est meilleure et moins chère, voire gratuite. Et tout ça sans qu’aucun spécialiste ni que votre célèbre flair n’aient rien vu venir… Impossible ? C’est vrai.

Maintenant, prenez la direction générale de Rand McNally, l’un des principaux producteurs de cartes routières et touristiques aux États-Unis pendant un siècle, une belle structure familiale, et réalisez le rêve de plusieurs générations en rachetant votre concurrent historique, Thomas Guide. Cette consolidation est rendue nécessaire par l’arrivée des offres de guidage sur Internet et de sites comme Yahoo ! Ou MapQuest. Opération logique de regroupement des forces devant un nouvel adversaire. Mais vous avez les données de base et vous savez vous battre. C’est alors qu’apparaissent les systèmes de guidage GPS comme Garmin, TomTom ou Magellan. C’est trop pour vous : ce matériel est portable, de moins en moins cher et comporte toutes les données importantes que vous pensiez être le seul à avoir rassemblées. Vous avez perdu, vous disparaissez. Ils ont gagné.

Non. Ils ont aussi perdu après une joie de très courte durée. Ils vous ont attaqué sur votre marché, avec un outil meilleur que le vôtre, plus flexible et moins cher. Votre perte est logique, quasi prévisible. Eux tombent, victimes collatérales d’un outil imprévisible : le téléphone. Ou, plus exactement, le smartphone, dans lequel les applications de guidage sont gratuites, enrichies à l’infini par les données inépuisables de l’Internet bon marché. Vous êtes mort de la compétition traditionnelle, ils sont morts d’une ancienne maladie, récemment remise sous les feux de la rampe : la disruption.

Lisez la suite dans We Demain n°8

Pierre Duval 
 

Tags:

A lire aussi :

  • Marseille accueille la première compétition de ramassage de déchets

    Respirer

    Marseille accueille la première compétition de ramassage de déchets

    On connaissait déjà le plogging, qui consiste à faire un footing en ramassant les déchets trouvé en route. Une discipline qui prend de l’ampleur: pour la première fois en Europe, une réelle compétition sportive de collecte d’ordures est organisée ce jeudi 30 mai : Le Grand Défi.   Cette fois, ce ne sera pas sur …
  • Les desserts végans débarquent au Mondial de la pâtisserie

    Ralentir

    Les desserts végans débarquent au Mondial de la pâtisserie

    Pour vous, cuisiner un gâteau rime impérativement avec oeufs, lait et beurre frais ? Aucun de ces produits d’origine animale n’est pourtant indispensable à la confection de douceurs sucrées, comme le prouve l’épreuve inédite de la Coupe du monde de pâtisserie édition 2019. Lors de l’épreuve du “dessert à l’assiette” de ce dimanche, les onze …
Close