Découvrir  > 10 conseils pour passer des vacances écolos (et sympas)

Written by 15 h 31 min Découvrir

10 conseils pour passer des vacances écolos (et sympas)

Le 26/07/2019 par Sofia Colla
Arràªter de prendre l'avion, boycotter les pailles en plastique, ramasser les déchets sur la plage, construire sa clim solaire... Voici 10 astuces pour devenir écolo cet été ! (Crédit : Shutterstock)
Arràªter de prendre l'avion, boycotter les pailles en plastique, ramasser les déchets sur la plage, construire sa clim solaire... Voici 10 astuces pour devenir écolo cet été ! (Crédit : Shutterstock)

Farniente, balades, lectures.. Les vacances offrent l’occasion de se détendre et de repartir du bon pied. Et si on en profitait pour devenir un peu plus écolo ? Des lecteurs de We Demain nous ont par exemple confié leur projet de  “voyage zéro carbone”.
 
Dans la foulée, voici 10 conseils pour passer des “vacances vertes”, faciles à appliquer au quotidien.

1. Boycotter l’avion

Vous avez beau être végétarien, “zéro déchet” et rouler en vélo, un vol en avion et votre bilan carbone de l’année explose. Mieux vaut donc l’éviter et privilégier le train – le moyen de transport le plus écolo – ou le vélo. Pour les amateurs d’aventures et de nature, les petites lignes qui sillonnent encore l’Hexagone permettent de découvrir des coins bucoliques. Avant de partir, pensez aussi à débrancher tous vos appareils en veille à la maison. Un geste bon pour la planète et votre porte-monnaie.
 

Pour aller plus loin : Slow voyage : zappez l’avion pour ces lignes de train bucoliques
 

2. Éviter les lieux surpeuplés
Certains sites naturels “popularisés” par les guides touristiques et les réseaux sociaux sont aujourd’hui sur-fréquentés, et leur équilibre menacé par le tourisme de masse. Partez à la découverte d’endroits plus préservés. Qui a envie de passer ses vacances entouré d’une foule de vacanciers armés de perche à selfie ?
 

3. Choisir un hébergement écolo
De plus en plus d’hébergements cherchent à réduire leur empreinte écologique. Pour les repérer, il existe par exemple un éco-label européen, basé sur “l’utilisation et l’achat d’énergie renouvelable”“la préservation de la ressource en eau” , “la valorisation des déchets et la lutte contre le gaspillage”. Ou encore le label Clef verte, que l’Ademe juge “excellent”. Il existe même des logements zéro déchet ! En France, le premier gîte zéro déchet a ouvert ses portes en 2017 en Charente-Maritime.
 
Pour aller plus loin : Vacances : Bienvenue dans le premier gîte français zéro déchet  
 

4. Découvrir des activités inspirantes

Les vacances peuvent être l’occasion de s’initier à de nouvelles activités, voire à un nouveau métier. Vous êtes attiré par l’agriculture ? Donnez un coup de main à une ferme bio en échange du gîte et du couvert grâce au Woofing. Ou séjournez tout simplement chez des agriculteurs pour soutenir leur travail et découvrir leur savoir-faire. Vous êtes bricoleur ? Participez à un chantier pour apprendre les techniques de construction d’une maison écologique en paille ou en terre crue, accompagné de spécialistes et d’autres volontaires.
 
Pour aller plus loin : 

 

5. Courir pour la planète

Pour vous, les vacances riment avec sport ? Et si vous testiez le plogging ? Cette pratique venant de Suède consiste à courir en ramassant les déchets que l’on trouve sur son chemin, seul ou en groupe, à la plage ou en forêt. Encore plus exigeant qu’un jogging, puisqu’il faut se baisser pour collecter les ordures et, en plus, porter un sac poubelle. Lors d’une simple balade, on peut aussi se munir d’un sac pour collecter les détritus trouvés.
 

Pour aller plus loin :

 

6. Bien choisir sa crème solaire

Les crèmes solaires peuvent protéger notre peau des coups de soleil, mais les produits chimiques qu’elles contiennent finissent souvent par polluer les océans. Alors prenez le temps d’étudier leurs composants… Pour les autres produits de beauté, savon ou shampoing, investissez dans des mini-contenants réutilisables, plus économiques que les mini-produits à emballage jetable.
 

7. Un cocktail zéro déchet

Rien qu’en France, 25 millions de bouteilles en plastique sont achetées chaque jour… et finissent souvent dans les mers.  Cet été, on passe à la gourde qui, cela tombe bien, redevient tendance. Un must have de l’été que vous pourrez garder toute l’année. Envie d’un soda bien frais ? Et si vous le faisiez vous-mêmes ? Kefir, kombucha … Ces boissons ancestrales sont économiques. Et avant de siroter un cocktail au bord de l’eau, assurez-vous qu’il ne soit pas servi avec une (voire plusieurs) paille(s) en plastique, qui seront d’ailleurs interdites d’ici 2020, comme tous les plastiques à usage unique, à bannir donc dès à présent ou remplacer par des pailles en bambou ou en inox. 

Pour aller plus loin : 

8. Un barbecue local et savoureux 

L’été est la saison des grillades et des barbecues dans le jardin. Manger de la viande de temps en temps, d’accord, mais de bonne qualité. Prenez le temps de vérifier sa provenance, ou tentez par exemple le “crowdbutchering”.  Cette pratique, venant de Suisse et d’Allemagne consiste à acheter à l’avance, et à plusieurs, les parties d’un animal élevé avec attention. Et pour une cuisson plus saine et écolo, testez le barbecue solaire : à la clé, des petits plats mijotés très vite, sans combustion ni électricité. Plus généralement, profitez des vacances pour déguster des spécialités locales !
 
Pour aller plus loin :

9. Une clim écolo

Avec le mercure qui grimpe, la climatiseurs se multiplient, qui réchauffent de plus en plus l’atmosphère… Un cercle vicieux ! Pour éviter la surchauffe, il existe des astuces simples à mettre en place chez soi, comme étendre du linge humide ou tout simplement bien fermer les volets. On peut aussi choisir un rafraichisseur d’air évaporatif (RAE) ou construire, pour les plus bricoleurs, un climatiseur solaire !
 
Pour aller plus loin :

10. Une piscine naturelle

Pour se rafraichir en été, rien de tel qu’une piscine…  Si vous avez la possibilité d’en construire une, sachez qu’il existe des piscines “naturelles”. Ici, l’eau est filtrée et purifiée sans produit chimique, grâce à des plantes aquatiques. Avantage de ces points d’eau : ils n’irritent ni la peau ni les yeux, et favorisent la biodiversité. Les fans de DIY peuvent même se lancer dans la fabrication d’une piscine en palettes ! Un Allemand l’a fait, pour seulement 50 euros. 
 
Pour aller plus loin : Avec seulement neuf palettes en bois, il fabrique sa piscine de jardin pour 50 euros
 
Et vous, quels sont vos petits gestes écolos pendant les vacances ?

Tags:

A lire aussi :

  • Quiz carbone : Masque tissu ou masque chirurgical ?

    Déchiffrer

    Quiz carbone : Masque tissu ou masque chirurgical ?

    Crise sanitaire oblige, il s’agit de porter le masque systématiquement en présence d’autres personnes et d’en changer toutes les quatre heures. À ce rythme en France, en 2020, nous aurons enfilé 15 milliards de fois un masque, à raison de 456 enfilages par personne. Mais lequel émet le moins de carbone ?
  • Faut-il évaluer l’impact carbone des lois ?

    Déchiffrer

    Faut-il évaluer l’impact carbone des lois ?

    Un groupe de députés propose une évaluation de l'impact climatique des textes législatifs, avant qu'ils soient votés mais aussi après leur entrée en vigueur. Il suggère même de créer un principe "d’irrecevabilité climatique" pouvant bloquer le vote d'une loi.
  • Le Amiens SC veut devenir le premier “club de foot zéro déchet”

    Respirer

    Le Amiens SC veut devenir le premier “club de foot zéro déchet”

    L’équipe de football d’Amiens veut se hisser en tête des clubs de foot les plus écolos de France. Au programme : suppression des verres en plastique jetable, upcycling, lutte contre le gaspillage alimentaire...