Découvrir  > 4,6 milliards d’années : une image de l’univers profond dévoilée par James Webb

Written by 16 h 51 min Découvrir

4,6 milliards d’années : une image de l’univers profond dévoilée par James Webb

Voici la toute première photo prise par le télescope spatial James Webb qui vient tout juste d’entrer en activité. Un cliché de galaxies formées il y a 13 milliards d’années.

Le 12/07/2022 par Florence Santrot
James Webb
La toute première photo prise par James Webb, le télescope spatial. Crédit : NASA, ESA, CSA, STScI Space Telescope Science Institute Office of Public Outreach
La toute première photo prise par James Webb, le télescope spatial. Crédit : NASA, ESA, CSA, STScI Space Telescope Science Institute Office of Public Outreach

Ces galaxies se sont formées peu après le Big Bang. Les agences spatiales américaine (Nasa), européenne (ESA) et canadienne (CSA) ont dévoilé un tout premier cliché du nouveau télescope spatial James Webb ce lundi 11 juillet 2022. On y découvre le champ de galaxies SMACS 0723, plus connu sous le nom de “Champ profond de Hubble”. Certaines de ces galaxies se sont formées il y a 13 milliards d’années environ. Pour prendre cette photo, il a fallu pas moins de 12 heures et demie d’observation à James Webb.

Il aura fallu pas moins de 6 mois pour préparer le télescope et le calibrer correctement. On avait déjà reçu un selfie et quelques images encore floues du cosmos en février dernier. Voilà la première photo officielle. Ce cliché n’est pas seulement “la première image en couleur du télescope spatial James Webb. C’est l’image infrarouge la plus profonde et la plus nette de l’univers lointain à ce jour. Cette image couvre une partie du ciel d’environ la taille d’un grain de sable tenu à bout de bras. Ce n’est qu’un petit morceau du vaste univers”, a déclaré l’administrateur de la NASA, Bill Nelson.

Que voit-on sur ce premier cliché pris par James Webb ?

Parmi les différents points lumineux, on découvre des étoiles possédant des “aigrettes de diffraction”. Sur la photo ci-dessous, ce sont les points accompagnés de six rayons de lumière, des artefacts optiques. Ces étoiles sont les plus proches de nous, elles appartiennent à notre galaxie, la Voie lactée.

"Cette image couvre une partie du ciel d'environ la taille d'un grain de sable tenu à bout de bras". Crédit :  NASA, ESA, CSA, STScI Space Telescope Science Institute Office of Public Outreach
Cette image couvre une partie du ciel d’environ la taille d’un grain de sable tenu à bout de bras“. Crédit : NASA, ESA, CSA, STScI Space Telescope Science Institute Office of Public Outreach

Et le reste des points lumineux ? Il s’agit de galaxies. Des milliers d’entre elles, telles qu’elles existaient il y a 4,6 milliards d’années. C’est-à-dire le temps que leur lumière parvienne jusqu’à nous. Selon les formes, on peut en déduire que certaines sont en spirale. Que d’autres se présentent sur la tranche à nos yeux (celles qui sont elliptiques). Ou encore découvrir des amas qui ressemblent à des arcs-en-ciel. Leur image a été déformée lorsque la lumière qui en émane a été déformée en passant à proximité d’autres galaxies ou étoiles.

Les capteurs photo de James Webb ont capturé ces galaxies lointaines avec une précision encore jamais atteinte. On y découvre de minuscules structures qui n’ont jamais été vues auparavant, y compris des amas d’étoiles. Les chercheurs en sauront bientôt plus sur les masses, les âges, les histoires et les compositions de ces galaxies. De son côté, le télescope James Webb poursuit sa recherche des premières galaxies de l’univers.

Tags:

A lire aussi :