Découvrir  > “Après-ski”, le livre qui explore le futur des sports d’hiver

Written by 17 h 21 min Découvrir

“Après-ski”, le livre qui explore le futur des sports d’hiver

Entre fiction et réalité, l’ouvrage Après-ski (éd. Glénat), de Johann Pellicot et Sophie Rodriguez, explore les réflexions autour des sports d’hiver dans l’ère post-Covid et l’impact du réchauffement climatique.

Le 07/01/2022 par Sofia Colla
ski
Entre nature et tourisme, développement de masse et développement durable… Quel est le futur des stations de ski ? (Crédit : Shutterstock)
Entre nature et tourisme, développement de masse et développement durable… Quel est le futur des stations de ski ? (Crédit : Shutterstock)

Entre documentaire brut et fiction poétique, l’ouvrage Après-ski (éd. Glénat) retrace les vacances de trois citadins venus profiter des pistes enneigées du Vercors. Finalement, le séjour ne prend pas la tournure attendue, et la semaine se transforme en une micro-aventure, à la découverte de la montagne et de ses habitants. 

ski
Après-ski, de Johann Pellicot et Sophie Rodriguez, éditions Glénat.

Un ouvrage de Johann Pellicot, skieur de compétition pendant sa jeunesse, et Sophie Rodriguez, membre de l’équipe de France de snowboard pendant quinze ans. Préfacé par l’ex-basketteur Tony Parker, qui a acheté en 2019 la station de ski de Villard-de-Lans, dans l’Isère. 

L’ouvrage accompagne les réflexions sur le tourisme lié aux sports d’hiver à l’ère post-Covid. Et aussi sur le futur des sports d’hiver, dans un contexte où la neige se fait de plus en plus rare à cause du réchauffement climatique. Une réalité que décrit Jonathan, l’un des héros du livre. Ce guide de haute montagne grimpe quasi torse nu en plein hiver, plutôt que de skier, par manque de neige. “Là, c’est sûr qu’on a zappé l’étape neige pour passer directement à la case printemps”, dit-il. Pourtant, l’histoire se déroule en janvier 2020. 

À lire aussi : En 2050, on skiera dans les Alpes mais plus dans les Pyrénées

Que sera le ski post-Covid sans neige ?

“Si le projet a pris racine dans le Vercors, Après-ski interroge des enjeux globaux qui sont ceux de ce massif [du Vercors, ndlr], comme des dizaines d’autres en France, tiraillés entre nature sauvage et périurbanisation, développement de masse et développement durable”, explique le communiqué. 

“C’est fou ce qu’on peut vivre en une semaine sur un plateau de soixante kilomètres de long. Des brins d’herbes, des backflips, de la bonne neige malgré les brins d’herbe, des instants de vie, du fromage sous vide, des verres de génépi, de la grimpe en falaise torse nu, des chauves-souris, des nuits trop froides, des jours trop chauds, des ‘qu’est-ce que je fous là’, des ‘putain, c’est le plus beau jour de ma vie’, des meublés skis aux pieds, des huskies, encore des verres de génépi, des morceaux de vies, de pans d’Histoire, des instants précieux, des souvenirs précis.”

Extrait.

Une histoire vraie mais romancée, entrecoupée de réelles rencontres. Comme celle d’Andrès, un Chilien pizzaiolo et moniteur de ski ; ou bien celle de Marie, championne Olympique et multiple championne du monde de biathlon. Entrecoupée de photographies de Sophie Rodriguez, qui donne à voir le Vercors ; ses infrastructures touristiques et sa nature encore blanchie par la neige, ses habitants et ses touristes. 

“Après-ski”, l’expo photo :

  • Jusqu’au 31 janvier à la MC2 de Grenoble (38). 
  • En février, à La Bellevilloise, Paris 20e.
  • En juin, à l’espace Malraux de Chambéry (73).

À lire aussi : Vacances d’hiver : 5 conseils pour skier plus écolo

Tags:

A lire aussi :