Ralentir  > EN PHOTOS. Journal de bord : il rejoint la COP26 à vélo

Written by 10 h 38 min Ralentir • One Comment

EN PHOTOS. Journal de bord : il rejoint la COP26 à vélo

L’éco-aventurier Benjamin de Molliens a enfourché son vélo vendredi 22 octobre pour se rendre à la COP26 de Glasgow, en Écosse. Un périple qu’il nous raconte étape par étape, et en photos.

Le 02/11/2021 par Sofia Colla
COP26 à vélo
Pour se rendre à la COP26, Benjamin de Molliens a fait la traversée vers l’Angleterre en voilier (avec son vélo). (Crédit : Benjamin de Molliens)
Pour se rendre à la COP26, Benjamin de Molliens a fait la traversée vers l’Angleterre en voilier (avec son vélo). (Crédit : Benjamin de Molliens)

Comme nous vous le racontions dans cet article, Benjamin de Molliens, à l’initiative du mouvement #NettoieTonKm, a décidé de se rendre à la COP26 de Glasgow, qui se tient du 31 octobre au 12 novembre, à vélo et en voilier. Une fois sur place, il animera des ateliers tels que la Fresque du climat. 

L’éco-aventurier est parti de Marseille vendredi 22 octobre en train pour rejoindre Lille. De là, il a pédalé jusqu’à Boulogne-sur-Mer pour prendre un bateau qui lui a permis de faire la traversée de la Manche. Jusqu’à Douvres, en Angleterre. Avant de rejoindre Londres, à vélo.

Comme promis, il partage son périple et nous donne des nouvelles en direct de sa bicyclette. 

Lundi 25 octobre

Première étape pour se rendre à la COP26 : Londres

Benjamin de Molliens est bien arrivé à Londres ! Ce n’était pourtant pas gagné d’avance. À quelques jours du départ, l’éco-aventurier avait quelques craintes concernant les vents et son entrée dans le pays par la mer, du fait des mesures sanitaires. Finalement, il a pu embarquer sur le voilier et faire la traversée comme prévu. Puis pédaler jusqu’à la capitale anglaise. 

Pour son périple, Benjamin de Molliens essaie de voyager le plus léger possible. Il s’est aussi lancé le défi des “3 Zéros” : le zéro déchet, le zéro matériel neuf, et le zéro empreinte carbone.

COP26 à vélo
(Crédit : Benjamin de Molliens)

Pour cela, il fait notamment ses courses en vrac.

COP26
(Crédit : Benjamin de Molliens)

À lire aussi : Guide pratique pour bien organiser son pique-nique zéro déchet

L’éco-aventurier a lancé un appel sur ses réseaux sociaux pour faire la traversée en voilier jusqu’à Douvres, dans le sud de l’Angleterre. Et un internaute lui a proposé de l’embarquer !

(Crédit : Benjamin de Molliens)
(Crédit : Benjamin de Molliens)

Benjamin de Molliens est bien arrivé à Londres. Il continue à pédaler pour rejoindre l’Écosse. L’objectif : arriver le 1er novembre à Glasgow, pour le début de la COP26.

(Crédit : Benjamin de Molliens)

Vendredi 29 octobre 

L’éco-aventurier a bien avancé. Il se trouve dans la région du parc national du Lake District, au nord-ouest de l’Angleterre. Il lui reste environ 200 km avant d’arriver à la COP26. “Les conditions deviennent durent, mais les paysages sont hallucinants”, nous écrit-il. 

COP26 à vélo
(Crédit : Benjamin de Molliens)

Il a retrouvé un fresqueur sur la route qui se rend lui aussi à Glasgow à vélo, mais depuis Paris. Ils ont roulé une cinquantaine de kilomètres ensemble. 

(Crédit : Benjamin de Molliens)

Lundi 1er novembre

Bien arrivé à la COP26 !

Benjamin de Molliens a réussi, il est arrivé à Glasgow. Après 9 jours de voyage et 1 000 km en voilier et à vélo.

(Crédit : Benjamin de Molliens)

Dès mardi, il commence à animer des ateliers Fresque du climat et 2 Tonnes, aux côtés de 150 autres bénévoles. 

(Crédit : Benjamin de Molliens)

Tags:

Notre dossier spécial COP26 :