Découvrir  > Café : pour économiser 200 euros par an, dites adieu aux capsules

Written by 16 h 06 min Découvrir • One Comment

Café : pour économiser 200 euros par an, dites adieu aux capsules

Boire du café en capsule est devenu une habitude pour beaucoup d’amateurs d’expresso. Pourtant, ces dosettes sont chères et polluantes. Contrairement aux idées reçues, investir dans une machine à café en grains est moins coûteux.

Le 03/01/2019 par Sofia Colla

“What Else ?”  Le fameux slogan de George Clooney a changé notre rapport au café. Le petit noir en capsules est devenu incontournable, à la maison comme au bureau. En 2016, plus de 53 % des foyers français étaient équipés d’une machine à capsules.

Des dosettes qui engendrent une pollution énorme : plus de 500 millions d’unités sont jetées chaque année en France. Les recycler ? Pas si simple, car ces capsules sont constituées de divers matériaux, ce qui les rends indigestes pour les centres de tri. Au bout du compte, seules 30 % seraient vraiment recyclées.
 
Bien sûr, elles sont simples à utiliser… mais leur prix en fait le mode de consommation de café le plus onéreux. En moyenne (toutes marques confondues), une tasse de café capsule coûte 30 centimes, contre 10 centimes pour une tasse de café en grains (l’option la moins chère), selon UFC-Que Choisir. Sur une année, à raison de trois cafés par jour, un utilisateur de machine à grains dépense donc 200 euros de moins qu’un adepte des capsules.
 
L’investissement de départ, évidemment, n’est pas le même. Il faut débourser 400 euros pour une machine à café à moudre d’entrée de gamme, contre 50 euros minimum pour une machine à capsules. Toutefois, le prix de votre machine à café en grains sera amorti au bout de la deuxième année d’utilisation. Et si vous n’avez pas le budget pour vous offrir une machine équipée d’un broyeur à grains, vous pouvez vous replier sur une machine acceptant la poudre, en moulant votre café manuellement.
 
Bonus :  en plus d’être écologiques et économiques, les machines à moudre le café permettent de choisir plus précisément l’arôme et le dosage voulu. Et offre la possibilité de se fournir chez des torréfacteurs locaux de qualité.

Vous l’aurez compris, dire adieu aux capsules de café, voilà une résolution facile à tenir pour ce début d’année !

Tags:

A lire aussi :

  • Comment devenir un “influenceur écolo” au bureau ?

    Inventer

    Comment devenir un “influenceur écolo” au bureau ?

    Éliminer les gobelets en plastique, organiser des "clean walk" ou des déjeuners vegan... Certains de nos lecteurs font évoluer les pratiques de leur entreprise. Ils nous livrent leurs conseils "d'influenceurs écolos".
  • On a testé : les premières capsules de café 100 % compostables

    Découvrir

    On a testé : les premières capsules de café 100 % compostables

    Vous venez de vous lever, un peu fatigué. Votre premier réflexe pour commencer la journée : mettre une capsule dans la machine pour déguster un bon café. Un petit geste simple, qui peut paraître anodin, et qui est devenu une habitude pour nombre d’entre nous.  Pourtant, les capsules sont une source de déchet immense : chaque minute, …
  • Avec du marc de café, une entreprise berlinoise fabrique des tasses et des gobelets

    Découvrir

    Avec du marc de café, une entreprise berlinoise fabrique des tasses et des gobelets

    En Allemagne, l’entreprise Kaffeeform a décidé de transformer les déchets en matières premières secondaires. Tasses, soucoupes et gobelets… tous ses produits ont été fabriqués à partir de marc de café.