Découvrir  > On a testé : les premières capsules de café 100 % compostables

Written by 11 h 38 min Découvrir

On a testé : les premières capsules de café 100 % compostables

Le 20/12/2018 par Sofia Colla

Vous venez de vous lever, un peu fatigué. Votre premier réflexe pour commencer la journée : mettre une capsule dans la machine pour déguster un bon café. Un petit geste simple, qui peut paraître anodin, et qui est devenu une habitude pour nombre d’entre nous. 

Pourtant, les capsules sont une source de déchet immense : chaque minute, ce sont 39 000 capsules en aluminium ou en plastique qui sont jetées dans le monde. Soit 20 milliards par an ou 14 fois la surface de la Terre !

Mais aujourd’hui, il existe des alternatives aux traditionnelles capsules en aluminium. La jeune entreprise Cosy Coffee  commercialise depuis quelques semaines des capsules 100 % compostables compatibles avec les machines Nespresso. 

Pas nouveau me direz-vous ? En effet, des marques proposent déjà des dosettes biodégradables. C’est le cas par exemple de Terramoka  qui propose une gamme de café dans des capsules à base d’amidon de maïs. Mais, pour les recycler, il faut les jeter dans la poubelle verte, elles doivent passer par un processus industriel et être compostées à 60 degrés pour être dégradées.

Les capsules vendues par Cosy Coffee, elles, sont compostables naturellement, dans un compost intérieur ou de jardin. Ils sont les premiers en France à proposer ce type de produits pour les machines Nespresso. La marque Malongo vend des dosettes compostables, mais pour les machines Senseo.  
 

“Vous pouvez même poser vos capsules dans vos plantes et elles se dégraderont naturellement. Au maximum, elles disparaitront en 90 jours, mais en moyenne le processus prend 6 semaines”, explique Florian Gerbier, co-fondateur de la marque.

Des capsules compostables naturellement

Inventées dans les années 1970 et démocratisées depuis 2010, les dosettes de café sont aujourd’hui omniprésentes. Elles facilitent la vie, mais elles constituent aussi une source de pollution importante. Tellement importante, que même son créateur, John Sylvan, avait déclaré regretter l’impact écologique des capsules à expresso.
 
Des points de collecte ont été mis en place pour qu’elles soient recyclées. Mais seul 30 % d’entre elles le sont vraiment. Car le traitement de ce déchet est complexe et coûteux, du fait des divers matériaux qui le constituent. Seulement une dizaine de centres de tri sont aujourd’hui suffisamment équipés.
 
À contrario, les capsules de Cosy Coffee sont 100 % naturelles, conçues à partir de canne à sucre ou de bambou et de pâte à papier. Il n’existe qu’un seul fournisseur dans le monde qui propose ces capsules. Ces dernières sont fabriquées en Chine et l’opercule en Italie.
   

“Nous sommes obligés d’envoyer les capsules dans un sachet plastique pour leur conservation. Une fois ouvert, les capsules peuvent être conservées un an, même si nous conseillons de les consommer dans le mois pour avoir une saveur optimale”, recommande le fondateur.

Le test We Demain

Pour le moment, Cosy Coffee ne propose qu’un café arabica bio d’Amérique du Sud et Centrale, torréfié en France. Après l’avoir goûté à la rédaction, nous sommes unanimes pour dire que son goût est plutôt léger, voire beaucoup trop pour certains. “Un parti pris”, justifie Florian. De nouvelles saveurs sont en cours d’élaboration. D’ici deux mois, des cafés plus forts, aux saveurs cacao ou fruitées devraient arriver sur le site.
 
La boîte de 10 capsules est vendue à 4,99 euros, ce qui équivaut à 49 centimes la capsule. Un prix qui reste proche de celui de Nespresso, dont les capsules coûtent entre 35 et 45 centimes.
 
Nous avons eu quelques problèmes de compatibilité avec les capsules qui se bloquaient un peu dans notre machine, mais le café a fini par couler ! Nous avons également souhaité tester leur biodégradabilité en en mettant quelques-unes dans notre lombricomposteur. Donc rendez-vous dans quelques semaines pour voir si elles ont disparu à 100 % !

Et si vous n’avez ni compost, ni plantes et que vous souhaitez adopter un mode de vie zéro déchet tout en conservant votre machine Nespresso, il existe également des capsules réutilisables en acier inoxydable. Vous pourrez en plus choisir exactement quel café vous souhaitez boire. Mais attention à bien vous renseigner, car les internautes remarquent souvent des problèmes de compatibilité…

Tags:

A lire aussi :

  • Bouteilles, vaisselles, cotons-tiges… 5 alternatives au plastique

    Découvrir

    Bouteilles, vaisselles, cotons-tiges… 5 alternatives au plastique

    Avant l'interdiction des plastiques à usage unique, qui commencera à entrer en vigueur en 2020, We Demain vous donne quelques astuces pour les remplacer.
  • Voici venues les doudounes synthétiques et biodégradables

    Découvrir

    Voici venues les doudounes synthétiques et biodégradables

    Il fait froid et la saison du ski approche : les manteaux, pulls, polaires et autres ont envahi les vitrines des magasins. Mais entre la laine et le duvet d’oie qui impliquent la plupart du temps une maltraitance animale, et les matières synthétiques dérivées du pétrole, avoir chaud et être écolo n’est pas si simple. We …
  • Une maison biodégradable, open source et abordable

    Découvrir

    Une maison biodégradable, open source et abordable

    Une cage thoracique recouverte d’écailles de serpent. Voilà ce qu’a tenté de reproduire l’architecte de la start-up Ghara lorsqu’il a imaginé la maison Écaille. L’objectif du projet : que chaque individu puisse assumer ses besoins fondamentaux, comme se loger, tout en ayant une maison respectueuse de l’environnement. L’idée est ainsi d’utiliser des matériaux locaux pour la …