Découvrir  > Révolution verte : l’Europe au défi de l’agriculture durable

Written by 10 h 38 min Découvrir

Révolution verte : l’Europe au défi de l’agriculture durable

Quelle agriculture durable en Europe pour nourrir 500 millions de personnes tout en préservant la biodiversité et limitant l’empreinte carbone ? Une révolution verte est nécessaire.

Le 02/06/2022 par Florence Santrot
agriculture europe
Plus que jamais, il faut trouver les solutions pour nourrir de façon responsable plus de 500 millions d’Européens. Photo : Arte.
Plus que jamais, il faut trouver les solutions pour nourrir de façon responsable plus de 500 millions d’Européens. Photo : Arte.

En 20 ans, les surfaces cultivées en agriculture bio ont plus que doublé pour atteindre 8 % de la surface agricole en 2021 en Europe. Un progrès certes, mais qui reste très limité néanmoins. Dans le cadre de son Green New Deal, l’Union européenne souhaite passer à la vitesse supérieure et atteindre, d’ici 2030, le chiffre symbolique de 25 % des surfaces cultivées en bio. Mais comment nourrir de façon responsable plus de 500 millions d’Européens ? Et comment relever le challenge d’une agriculture durable ?

Surtout que les subventions de l’Union européenne favorisent les grandes exploitations, moins enclines à favoriser agriculture durable, voire biologique. Et à oeuvrer pour la préservation des sols comme de la biodiversité. En outre, nos comportements ne sont pas sans reproche. Les Européens consomment 60% de viande de plus qu’il y a 60 ans. Dans cet épisode “La révolution verte” de la série documentaire “Europe, un continent bouleversé” diffusée sur Arte et Arte.tv, le réalisateur Joakim Demmer se penche sur ce que nous mettons dans notre assiette.

Regarder en intégralité “La révolution verte”

Agriculture durable : l’élevage en priorité

Aujourd’hui, l’agriculture intensive est en crise. Son impact sur la biodiversité est délétère, aggravée par les effets du changement climatique. Face à cette problématique, l’Europe doit réagir et transformer drastiquement ses habitudes. “J’adore l’élevage, j’adore mon métier, j’adore être avec les animaux, j’adore ma liberté, affirme Anne-Sophie Hansel, éleveuse de vaches laitières. J’aime bien me dire que je suis paysanne. Je considère que je fais bien mon métier. Nourrir l’humanité, c’est important quand même.”

Si Anne-Sophie Hansel a toujours su qu’elle reprendrait la ferme parentale, tous les agriculteurs et agricultrices ne sont pas dans la même situation. En France, chaque jour, un agriculteur se donne la mort. Un triste record européen Pression économique accrue, concurrence effrénée, isolement important… faire ce métier aujourd’hui n’a rien d’un long fleuve tranquille. Et avec le réchauffement climatique, les années à venir devraient se révéler encore plus complexes. A moins de reprendre nos esprits et de retrouver le chemin d’une agriculture plus durable ? Ce documentaire avance des pistes de réflexion intéressantes.

Tags:

A lire aussi :

  • France : découvrez les communes qui utilisent le plus de pesticides

    Découvrir

    France : découvrez les communes qui utilisent le plus de pesticides

    L’association Solagro, engagée dans la transition agroécologique et alimentaire, et Ecotone, leader du bio, dévoilent la première carte interactive relative à l’utilisation des pesticides en France. Un nouvel indicateur transparent pour accompagner les communes dans leur objectif de réduction des pesticides.
  • Sols vivants :  les vignobles s’emparent de l’urgence climatique

    Déchiffrer

    Sols vivants : les vignobles s’emparent de l’urgence climatique

    A l'occasion du World Living Soils Forum qui s'est tenu à Arles les 1er et 2 juin, viticulteurs et experts ont fait le point sur les réponses les plus efficaces pour sauver les sols vivants face au réchauffement climatique.
  • Guerre en Ukraine : vers une crise alimentaire mondiale ?

    Déchiffrer

    Guerre en Ukraine : vers une crise alimentaire mondiale ?

    Depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, l'agriculture est au point mort dans bon nombre de régions du pays. Au risque de provoquer une crise alimentaire dans certains pays d’Afrique du Nord et du Proche-Orient. Explications.