Découvrir

Vera, l’application pour redécouvrir son dressing

Pour lutter contre le gaspillage vestimentaire, pourquoi ne pas regarder d’un peu plus près sa garde-robe ? « Les études le disent : 70 % des vêtements qui sont dans notre dressing sont peu ou jamais portés », affirme Nada Bargachi. Co-fondatrice de l’application Vera, elle est diplômée de l’Institut Français de la Mode. Pour pallier ce problème, elle a créé une application, Vera, qui permet de numériser l’ensemble de sa garde-robe. Avec l’aide d’Olivia Breysse, docteure en IA, blockchain specialist et data scientist, elles ont voulu trouver une solution à ce problème de vêtements non portés.

Le principe est simple : on prend en photo l’ensemble des vêtements, chaussures et accessoires dans ses placards. On rentre ensuite quelques infos (tenue d’été, d’hiver, etc.) puis on laisse l’intelligence artificielle (IA)faire le travail. « Vera va analyser les vêtements photographiés pour en déterminer les caractéristiques (manches courtes ou longues, pantalon ou robe, baskets ou mocassins) puis vous suggérer chaque jour trois tenues complètes coordonnées », résume Nada Bargachi. L’application fait son choix en fonction de la météo… et des tenues retenues les jours précédents.

Éviter le « je n’ai rien à me mettre » avec Vera

« En moyenne, les personnes qui utilisent Vera photographient quelque 100 pièces pour recréer leur dressing virtuel, souligne Nada Bargachi. Et pourtant, la première réflexion de la journée est bien souvent ‘je n’ai rien à me mettre’. » Ormis les pièces fétiches qu’on porte et reporte sans cesse, on a bien souvent tendance à oublier qu’on possède certains vêtements. Ou à ne pas savoir comment les combiner avec le reste de sa garde-robe. L’IA de Vera sait comment combiner les pièces et fait en sorte d’assurer un roulement équitable de son placard.

« Avec cette méthode, on utilise l’ensemble ou presque de son dressing. Cela permet d’éviter l’effet de lassitude qui incite à acheter de nouveaux vêtements dont on n’a pas besoin. Cela assure aussi qu’on porte davantage ses vêtements avant de s’en séparer, parce que trop usés ou passés de mode et qu’on veut les revendre », soutient Olivia Breysse. A clé, davantage de sobriété mais aussi une consommation plus raisonnée. Avant d’acheter un nouveau pantalon ou un T-shirt, on peut voir dans l’appli Vera s’il sera coordonné avec les autres pièces de la garde-robe… ou si on possède une pièce similaire qu’on avait oubliée.

Entièrement gratuite, l’application Vera (disponible sur iOS et Android) est pour l’heure accessible uniquement sur liste d’attente. Les deux créatrices veulent pouvoir gérer la montée en charge progressive du service. Et pour ce qui est du modèle économique, elles réfléchissent à proposer des solutions de prêt entre membres de l’appli. Mais aussi de revente, un peu à la façon de Vinted ou Le Bon Coin. Mais cela se fera dans un second temps.

Recent Posts

  • Découvrir

Vélos vagabonds : l’aventure bikepacking à portée de location

Vélos vagabonds est la première agence parisienne entièrement dédiée à la location de vélos d'aventure…

2 heures ago
  • Découvrir

Picture Organic Clothing : la marque outdoor française anticipe le réchauffement climatique

Née à Clermont-Ferrand en 2008, Picture Organic Clothing a voulu, dès ses débuts, faire rimer…

1 jour ago
  • Découvrir

L’ère du ‘slop’ a sonné : quand l’IA de mauvaise qualité envahit nos vies

Découvrez comment le terme "slop" décrit désormais le contenu de mauvaise qualité généré par l'IA,…

2 jours ago
  • Inventer

10 start-up françaises qui s’attaquent aux grandes problématiques environnementales

La troisième promotion de l'Environmental Startup Accelerator de Microsoft a sélectionné 10 start-up prometteuses dans…

2 jours ago
  • Découvrir

Essentia : Moët & Chandon prépare l’avenir avec son conservatoire des cépages

Véritable sanctuaire de la diversité des cépages champenois, Essentia a été inauguré par Moët &…

3 jours ago
  • Ralentir

Green Shift Festival : au carrefour des imaginaires, la culture et l’art comme planche de salut

Pendant trois jours, le Green Shift Festival a célébré l'imaginaire écoresponsable à travers des discussions,…

3 jours ago