Inventer  > Avec ce sèche-linge à ultrasons, 40 % d’énergie économisée et des vêtements secs en 20 min

Written by 15 h 45 min Inventer, Ma maison demain

Avec ce sèche-linge à ultrasons, 40 % d’énergie économisée et des vêtements secs en 20 min

Les sèche-linges d’aujourd’hui produisent de la chaleur et sont de gros consommateurs d’énergie. Des chercheurs américains ont eu l’idée d’inventer un modèle à ultrasons permettant aux ménages de gagner du temps et de l’argent.

Le 12/07/2017 par Sofia Colla
Ce sèche-linge permettrait de réduire de 40 % la consommation d’énergie. (Crédit : U.S. Department of Energy)
Ce sèche-linge permettrait de réduire de 40 % la consommation d’énergie. (Crédit : U.S. Department of Energy)

Si en France, seul un foyer sur trois possède un sèche-linge, aux États-Unis 85 % des ménages en sont équipés, ce qui engendre 3 % de leur consommation d’électricité. C’est pourquoi ce sèche-linge du futur pourrait être une bonne solution pour faire des économies d’énergie.
 
L’équipe de chercheurs d’Ayyoub Momen, du Laboratoire National d’Oak Ridge dans le Tennesse (États-Unis), a mis au point un prototype de sèche-linge fonctionnant grâce… à des ultrasons ! Pour cela, ils sont partis du même système que les humidificateurs d’air, mais pour produire l’effet inverse. 

Comment ça marche ?

Ce sèche-linge n’utilise donc plus la chaleur. Il fonctionne à température ambiante grâce à des ondes sonores. L’intérieur du tambour est recouvert de transducteurs à ultrasons piézoélectriques, directement en contact avec le linge.

Ces derniers ont la particularité de convertir l’énergie électrique en une énergie mécanique. Les transducteurs produisent ainsi des vibrations qui essorent les tissus humides. Le linge est secoué très vite, ce qui crée une brume. Enfin, grâce à la force centrifuge du tambour, qui crée une sorte de courant d’air, cette brume est repoussée vers les bords du tambour pour être évacuée. 
 
Selon son inventeur, ce système permettrait de réduire de 40 % la consommation d’énergie de l’appareil par rapport à un sèche-linge conventionnel. De plus, un volume “moyen” de linge serait séché en 20 minutes au lieu de 50.
 
En prime, fini l’atténuation des couleurs et les fibres de tissu qui se détachent, créant de petites peluches. Affranchi de la chaleur, ce sèche-linge nouvelle génération serait décidément bourré d’avantages.

Bientôt commercialisé ?

Ce prototype est soutenu par le Département de l’Énergie des États-Unis et financé par l’entreprise d’électroménagers General Electric Appliances. Cette dernière va débuter ses propres tests dans le but de commercialiser le produit.

Il sera peut-être dans nos rayons prochainement… Mais à quel prix ? Aucune information n’a pour le moment été communiquée à ce sujet. 
 

Tags:

A lire aussi :

  • Cette société transforme les défunts en diamants

    Découvrir

    Cette société transforme les défunts en diamants

    Le carbone contenu dans notre corps peut être transformé en diamant après notre mort. Cette alternative originale reste confidentielle, mais séduit notamment les Hongkongais, confrontés au manque de place dans les cimetières.
  • C’est gonflé ! 5 constructions originales qui jouent avec l’air

    Découvrir

    C’est gonflé ! 5 constructions originales qui jouent avec l’air

    Isolantes, légères, économiques, modulables... Les structures à base d'air intéressent de plus en plus les architectes. Michele Boni a sélectionné les exemples les plus originaux dans son nouvel ouvrage "Habiter l'air".
  • Première mondiale au Japon : un bus amphibie autonome

    Inventer

    Première mondiale au Japon : un bus amphibie autonome

    Il semble tout droit sorti d’un dessin animé kawaii, mais ce n'est pas une blague. Ce bus amphibie développé dans une petite ville japonaise devrait bientôt rouler sans chauffeur. Il pourra transporter des touristes et des marchandises.
Close