Inventer  > “Mon dressing au scanner” : enquête sur l’impact écolo et humain de nos vêtements

Written by 14 h 31 min Inventer

“Mon dressing au scanner” : enquête sur l’impact écolo et humain de nos vêtements

Tremble, industrie textile ! Comme l’appli Yuka pour l’alimentation, Clear fashion permet de scanner les étiquettes de vêtements pour découvrir leur impact écolo et humain. Notre journaliste l’a testée sur sa penderie et dans les magasins. Enquête sur une prise de conscience.

Le 11/03/2020 par Sofia Colla
Crédit : Galeries Lafayette
Crédit : Galeries Lafayette

Retrouvez cette enquête en intégralité dans WE DEMAIN n°29. Un numéro toujours disponible sur notre boutique en ligne

À lire aussi : Clear Fashion, l’application pour “acheter ses vêtements en conscience”

Tags:

A lire aussi :

  • Enquête : Comment Huawei infiltre la France

    Déchiffrer

    Enquête : Comment Huawei infiltre la France

    Déjà bouté hors de plusieurs pays, celui qu’on soupçonne d’être le bras technologique de Pékin tisse ses réseaux dans l’Hexagone, qui tente aussi de lui mettre des barrières. Quels risques à voir le géant du smartphone et des réseaux 5G étendre son influence dans notre pays à coups de millions d’euros  ?
  • En 1872, George Sand anticipe l’effondrement écologique

    Respirer

    En 1872, George Sand anticipe l’effondrement écologique

    Il y a 150 ans, les peintres de Barbizon ont mené une véritable guérilla, qui fut soutenue par l'écrivaine George Sand, précurseuse de l’éco-féminisme. Dans ce texte déconcertant d'actualité, elle anticipe l'urgence écologique actuelle.
  • Bande dessinée : Dans la tête du loup

    Découvrir

    Bande dessinée : Dans la tête du loup

    En France, la bête a disparu pendant plus d’un demi-siècle, et avec lui une "culture du loup" encore bien vivante en Espagne et en Italie, pays qui comptent aujourd’hui plus de loups... mais moins d’attaques de bétail. Une histoire à découvrir sous la forme d’une BD originale écrite par notre journaliste Gilles Luneau et illustrée par Franckie Alarcon.
Close