Ralentir  > “Toutes à l’école” : ce T-shirt vient en aide aux jeunes Cambodgiennes

Written by 18 h 11 min Ralentir

“Toutes à l’école” : ce T-shirt vient en aide aux jeunes Cambodgiennes

Depuis 2006, Caroll soutient le projet éducatif au Cambodge de l’association “Toutes à l’école” en mettant en vente un T-shirt solidaire. L’édition 2022 vient d’arriver.

Le 17/05/2022 par Elena Giannakou-Fèvre
caroll
Avec le programme "Toutes à l'école", Caroll s'engage pour favoriser l'éducation des jeunes filles au Cambodge. Photo : DR.
Avec le programme "Toutes à l'école", Caroll s'engage pour favoriser l'éducation des jeunes filles au Cambodge. Photo : DR.

“On l’a fait !”, a publié la journaliste et présentatrice de télévision Patricia Loison sur son compte Facebook, le 23 mars dernier. Bouger devant la caméra pour Tina Kieffer et pour son association ‘Toutes à l’école’ ! A l’heure où tant d’enfants traversent la guerre en Ukraine, où les filles deviennent encore plus vulnérables, continuons de soutenir le merveilleux projet pédagogique lancé au Cambodge…”

Avec Anne-Claire Coudray, autre célèbre journaliste de la télévision, et la comédienne Alexandra Lamy, Patricia Loison a accepté de jouer aux mannequins d’un jour. Et de porter le T-shirt que la marque française de prêt-à-porter Caroll vient de mettre en vente – comme tous les ans depuis 2006 – au profit de “Toutes à l’école”. Une évidence pour ces trois “anges-gardiennes” de l’association. Elles sont engagées depuis plusieurs années et ambassadrices de cette cause qui leur tient à cœur. 

“Toutes à l’école”… et 100 % de réussite au bac

Depuis 2005, “Toutes à l’école” prend en charge la scolarisation, l’éducation, l’alimentation et le suivi médical de jeunes Cambodgiennes démunies. Elle les accompagne de l’école primaire jusqu’à la fin de leur cursus universitaire et leur premier emploi. Un soutien est aussi apporté à leurs familles. Cela passe notamment par l’apprentissage de la permaculture et de la culture sans pesticides. A l’école Happy Chandara, située à 12 kilomètres de la capitale du Cambodge Phnom Penh, quelque 1 600 élèves pensionnaires retrouvent leur insouciance, leur liberté, leur dignité. Et un avenir prometteur, dans cette région pauvre. Les habitants y vivent pour la plupart de l’agriculture, de la pêche et de la cueillette de jasmin.

“Nous avons 100 % de réussite au bac, raconte fièrement Tina Kieffer, les filles sont radieuses d’aller en classe. Nous voulons une école d’excellence pour des enfants pauvres, et cela donne des résultats remarquables. Elles ont une telle volonté d’y arriver !”

A lire aussi : Ensemble pour la scolarisation des jeunes afghanes

“Il s’agit de petites filles qui ont l’envie d’être ingénieures, infirmières, professeures… les leaders de demain !, s’exclamait Anne-Claire Coudray lors d’une interview donnée à France Info Soir, en février 2020. On ne leur transmet donc pas seulement de quoi apprendre à compter et à lire, on leur transmet aussi de l’ambition. De l’ambition pour elles, pour leurs familles…” (1) 

Une mobilisation de chaque instant

Pour financer “Toutes à l’école”, Tina Kieffer, qui avoue être passée “des paillettes aux bidonvilles”, doit lever 4 millions d’euros par an. “Vous prenez votre balluchon et vous allez sonner aux portes, vous n’avez pas d’autre choix, explique-t-elle. Et vous passez votre temps à lever de l’argent aux entreprises, parce que l’association ne vit que comme ça.” Un combat de chaque instant, qui demande également la mobilisation du grand public.

Ces dernières années, entre la crise et le prélèvement à la source, les gens font moins de dons, et les associations en souffrent énormément, ajoute la fondatrice de l’association. Heureusement, il y a d’autres façons, très indolores, de donner de l’argent, de faire plaisir et de sauver ainsi des vies sans s’en rendre compte…” Comme l’arrondi solidaire. Ou l’achat d’un T-shirt.

Les 4 T-shirts imaginés par Caroll et dont les bénéfices seront reversés à l'association "Toutes à l'école". Photo : DR
Les 4 T-shirts imaginés par Caroll et dont les bénéfices seront reversés à l’association “Toutes à l’école”. Photo : DR

“Le T-shirt Maxine qui fait des miracles”, édition 2022, en coton bio, imprimé aux fleurs sacrées du Cambodge, 4 coloris, 29€. Disponible dans les boutiques Caroll et sur caroll.com Les bénéfices des ventes sont reversés à l’association “Toutes à l’école”.

Tags:

A lire aussi :