Planete  > Toxic Tour ou la beauté mortifère de la pollution

Written by 17 h 40 min Planete, Ralentir, Vidéos / Podcasts

Toxic Tour ou la beauté mortifère de la pollution

VIDEO – Des paysages photogéniques au possible qui sont pourtant le fruit de drames écologiques. Sur Arte.TV, Toxic Tour, une série documentaire propose un tour d’Europe de paysages ravagés par la pollution.

Le 19/04/2022 par Florence Santrot
Toxic Tour
En Roumanie, dans les Carpates, une mine de cuivre fait des ravages sur la nature environnante. Photo : Toxic Tour / Arte
En Roumanie, dans les Carpates, une mine de cuivre fait des ravages sur la nature environnante. Photo : Toxic Tour / Arte

Fascination morbide et malsaine mais fascination quand même. En regardant Toxic Tour, série documentaire actuellement disponible sur Arte.TV, on ne peut s’empêcher d’admirer ce qui devrait nous répugner. Des images chocs à la beauté “surnaturelle”. Littéralement. Tourné en Europe, Toxic Tour laisse à voir des “paysages définitivement pourris par l’industrie”. Des lieux ravagés par la pollution mais dont la toxicité est visuellement esthétique.

“Du lac empoisonné d’un petit coin de Roumanie aux loups radioactifs de Tchernobyl, embarquez à la découverte de six lieux où beauté fatale et dévastation écologique vont de pair”, nous invite Arte. Cette série documentaire en six épisodes a été réalisée par la journaliste Anne-Lise Carlo. Boues radioactives du “Colorado provençal”en France, fleuve acide en Espagne, écume corrosive en Italie, mine ultra-polluante en Allemagne… autant d’exemples mis en avant dans cette série dissonante où nos yeux admirent ce que notre esprit – et la raison – nous disent d’exécrer.

En Provence, une usine d’alumine déverse des tonnes de boues rouges toxiques dans la nature.
Eau turquoise et sable blanc, la plage de Rosignano en Toscane est polluée par carbonate de soude.
En Rhénanie, une gigantesque mine de charbon à ciel ouvert engloutit des villages entiers.
La zone contaminée autour de la centrale nucléaire de Tchernobyl est devenue le territoire des loups.
En Andalousie, aucun poisson ne survit dans les eaux rouge sang du Rio Tinto, acide et plein de métaux lourds.

Quand beauté surnaturelle et catastrophe écologique vont de pair

La pollution est généralement invisible et impalpable, elle se niche dans l’air que nous respirons, ou dans les micro-organismes des sols, explique la réalisatrice et journaliste Anne-Lise Carlo. J’ai cherché au contraire des lieux où elle est visible à l’œil nu, et confère aux paysages un caractère si photogénique que l’on peut croire à des beautés naturelles.

Elle est allée à la rencontres d’amoureux de ces lieux ravagés, des personnes qui y sont nées, un photographes, un biologiste, un géographe… pour nous faire visiter ces paradis de pollution. Ici, pas de grand discours scientifique mais on en apprend néanmoins suffisamment pour cerner les enjeux écologiques et économiques de ces catastrophes écologiques d’où la beauté émerge, malgré elle.

Découvrir un extrait de “Toxic Tour” :

Toxic Tour”, série documentaire d’Anne-Lise Carlo, en 6 épisodes, est disponible gratuitement sur Arte.TV. Coproduction : ARTE France, Squawk .

Tags:

A lire aussi :