Respirer  > Philoxime, le Youtubeur philosophe qui débat du climat

Written by 17 h 37 min Respirer

Philoxime, le Youtubeur philosophe qui débat du climat

Les éco-gestes sont-ils futiles ? Le SUV est-il moral ? Sur YouTube, Philoxime apporte un éclairage philosophique aux débats écologiques.

Le 07/07/2021 par Alice Pouyat
Le Youtubeur Maxime Lambrecht vulgarise des questions de philo appliquées à l'écologie
Le youtubeur Maxime Lambrecht vulgarise des questions de philo appliquées à l'écologie (Crédit : Capture d'écran de la chaine Philoxime).
Le youtubeur Maxime Lambrecht vulgarise des questions de philo appliquées à l'écologie (Crédit : Capture d'écran de la chaine Philoxime).

Trier ses déchets, manger moins de viande… Les éco-gestes sont-ils utiles ? Ou ne sont-ils qu’une diversion néo-libérale visant à dédouaner l’État de ses responsabilités ? Voilà un débat qui déchire de plus en plus les internautes. Débat dont s’est saisi Philoxime, youtubeur qui apporte un éclairage philosophique bienvenu aux questions écologiques.

Avec humour, mais sans se défaire de sa rigueur scientifique, ce prof de philo belge vulgarise différentes théories et valeurs sous-jacentes aux débats d’actualité.

“J’avais envie de montrer que la philo n’est pas poussiéreuse. Il s’agit d’un outil hyper puissant pour éclairer le monde d’aujourd’hui!”, explique-t-il à WE DEMAIN.  

Sur les éco-gestes, les tenants d’une morale kantienne “estimeront qu’il existe des règles morales absolues à respecter quelque soient leurs conséquences”, souligne notamment le youtubeur. Par ailleurs nos gestes ont un un fort pouvoir d’influence sur les autres, rappelle-t-il, travaux de chercheurs à l’appui. Ils aident aussi à légitimer les politiques publiques (Si l’on prend moins l’avion, il est plus facile de supprimer des lignes intérieures par exemple). Bref, “responsabilité individuelle et collective ne s’opposent pas frontalement”, souligne Philoxime.

“La philo aide à clarifier les enjeux, à apaiser des débats très polarisés”, poursuit-il.

Si sa chaine aborde diverses questions d’éthiques, l’environnement y est de plus en plus central. Philoxime s’est ainsi penché sur la légitimité de la Convention citoyenne pour le climat ou sur la moralité des SUV. Il prépare aussi un chapitre sur l’antispécisme ou sur la taxation du carbone.

Prof et youtubeur

Une reconversion progressive pour ce diplômé de droit et de philo du droit. À 35 ans, Maxime Lambrecht de son vrai nom a notamment enseigné à la Chaire Hoover d’éthique sociale et économique de l’université de Louvain.  

Il commence à réaliser des vidéos en 2018 afin de rendre ses cours plus vivants. Dans un esprit de classe inversée, il demande à ses élèves de regarder ses cours à la maison pour en débattre ensemble. L’accueil est enthousiaste. L’enseignant commence donc à partager ses vidéos sur YouTube. “Cela me permet d’avoir un impact bien plus large.”

D’autant que ses convictions écologiques s’affirment. “Comme beaucoup, je suis passé par différents stades face à l’urgence environnementale, le déni, la colère, le désespoir… Puis j’ai compris que la réponse à la crise climatique serait insuffisante mais que ce n’était pas une raison de s’empêcher d’essayer de sauver ce qui peut l’être.”

“Sphère bouillonnante de la vulgarisation”

Une initiative qui rencontre un certain succès. Philoxime n’est pas encore un influenceur aux millions d’abonnés mais sa chaine est passée de 2 000 à près de 12 000 abonnés en un an. Honorable. “Il y a sur YouTube une sphère assez bouillante de la vulgarisation et un public plus axé ‘Climat’ qui se remet à la philo via ce biais”, se réjouit-il.

Un succès qui devrait permettre au prof de se consacrer plus amplement à la vulgarisation, et espère-t-il, d’en vivre prochainement. L’université de Louvain vient en effet de lui demander de créer des vidéos pour d’autres professeurs d’éthique. Il devrait aussi concevoir des capsules plus courtes pour Instagram. Et lancera à la rentrée un crowfunding pour rester indépendant. Question d’éthique.

Tags:

A lire aussi :

  • Capter le CO2 dans l’air :  solution au réchauffement ?

    Respirer

    Capter le CO2 dans l’air : solution au réchauffement ?

    Pour relever le défi climatique, il nous faut évidemment réduire drastiquement les émissions mondiales. Mais la plupart des scénarios de transition incluent aussi le captage de carbone dans l’atmosphère, grâce à des technologies innovantes. De quoi s’agit-il ? Et est-ce réaliste ? On fait le point.
  • À 100 jours de la COP26, la diplomatie climatique sous pression

    Respirer

    À 100 jours de la COP26, la diplomatie climatique sous pression

    Alors que les catastrophes climatiques se multiplient, les ministres de l'Environnement de 51 pays se sont réunis pour préparer la COP26. Dans le même temps, 195 pays se penchent sur un rapport du GIEC très attendu.
  • Les JO de Tokyo, médaille d’or de l’écologie ?

    Déchiffrer

    Les JO de Tokyo, médaille d’or de l’écologie ?

    Avec ses lits en carton, sa flamme à l’hydrogène, et surtout grâce à l’absence de visiteurs, les JO de Tokyo pourraient être les moins polluants de l’histoire.